nathan tobie

  • qui a tué Arlozoroff? livre

    Imprimer

    Voilà, je l'ai lu, ouf! FINI- et ben désolée, malgré un titre accrocheur, le livre part en sucette. Et c'est bien dommage car on réunit là, les acteurs, un sujet et ses intrigues qui auraient pu faire un livre et un film excellent.

    http://tobienathan.wordpress.com/2010/05/06/qui-a-tue-arlozoroff/

    L'auteur, qui pourtant n'est pas à son premier ouvrage a du mal le long du livre à se décider sur son intrigue, d'ailleurs : je ne l'ai pas trouvée.

    Dès les premières pages, Tobie Nathan nous donne sa version de l'histoire. Deux arabes commendités par quelqu'un (on l'apprendra à la fin) assassine Arlozorov sur la plage de Tel-aviv.

    Jusque là rien de nouvearlomoy.jpg?w=150&h=241au ou presque, bref.

    Après le sujet du livre, un journaliste qui se prend pour Sherlock Holmes part à Tel-aviv pour mener sa propre enquête. Alors d'invraisemblance en délire? ou fantasme, l'auteur nous surprend par son incompétence, sauf sur sa description de Tel-aviv.

    Le "héros", dont le seul fait est de communiquer sur internet avec une inconnue, pour déballer les plâteries- (les hommes sont bien connus pour çà - l'auteur- tombe dans ces caricatures débiles- que "j'adoore" sic!) Bref, de platitude en désolation, le livre nous déçoit, malgré les 2 premiers chapitres qui nous fesait allécher une vraie histoire-policière sur fond de politque- Et bien NADA.

     

    L'auteur hésite entre une histoire de cul avec son héros et cette bonne femme (ah oui, c'est aussi connu, il suffit de cliquer pour baiser- encore une de ses caricatures que j'adooore!!") bref, ou l'histoire de cul entre Arlozorov et la femme de Goebbels. Bref, rien que ce fait me laisse vraiment pantoise. Cette femme qui aurait tout du refrigérateur atomique serait une insatiable nymphomane; bon que cette femme est des troubles psychotiques, et à tendance psychopathe, m'aurait semblé plus vraisemblable.

    Bref, tout le long du livre, on se demande ou l'auteur veut en venir, et franchement après l'avoir lu, je ne serais vous répondre: Histoire d'amour? fantasme hérotique? délire politique?

    La seule hypothèse c'est que Tobie Nathan, veut tellement que cette histoire ne soit pas un assassinat politique entre juifs, qu'il est prêt à inventer n'importe quoi.

    Bref, à lire si vous ne connaissez pas Tel-aviv et  (l'histoire ?d'Israël) et vous donnera - enfin un peu de son atmosphère, quand au reste, c'est à jeter.

    Lien permanent Catégories : Culture 4 commentaires