Résistance

  • Accord d'Avraham et Rosh HaShana confiné

    Imprimer

    En cette veille de quelques heures du Nouvel An, j'aurais dû écrire, un truc spirituel, sur la fête de Rosh Hashana, expliquant les différentes recettes et autres significations de la nourriture du Seder (repas) de la fête, ou alors j'aurais dû vous écrire combien les israéliens se réjouissaient de l'accord dit d'Avraham entre les EAU et le Bahrein signé cette semaine à Washighton.

    Et bien pour vous dire, ici, c'est pas trop l'ambiance.

    Après la pré-annonce d'un possible confinement vendredi de la semaine passée, et la confirmation dimanche:  la stupeur a envahit le pays , avec une pointe de tristesse, parsemée de désœuvrement et de la  colère. Une semaine que les gens sont comme abasourdis.

     

    Lire la suite

  • l'Economie israélienne au temps de Corona

    Imprimer

    Debut avril, l'office de la statistique a constaté que le panier moyen a vu une augmentation des prix de plus 0.4%. Les prix des articles suivants ont  augmenté : vêtements et chaussures 3,2 %, fruits frais 1,8 %, logement 0,9 % et nourriture 0,6 %. En résumé, les prix augmentent régulièrement depuis le début de la crise, et les entreprises -principalement- alimentaires en profitent de la pandémie pour augmenter leurs marges, malgré le fait qu'elles engrangent depuis le début de la crise une augmentation de leurs ventes de  40%.

    Dans la foulée, les divers commerçants ont oublié de faire les traditionnelles promotions,  donc les ménages non seulement accablé par la crise et le chômage n'ont bénéficié d'aucune sorte de bouffée d'oxygène.

    Le ministère de l'agriculture lui a annoncé une augmentation du prix  de la farine, ce qui aura pour conséquence une augmentation du prix du pain et autres produits dérivés. Ici, un pain aux graines d'un boulanger est d'environ 20Shekels (un peu plus de 5chf) pour un salaire minimum de 30-35 shekels heure....et personnellement en allant chercher mon pain, et trois brioches au sucre, j'ai payé 34 shekels au lieu des 31 habituel.

     Dernièrement, en janvier (de mémoire) c'est l'électricité qui avait annoncé une augmentation de ses prix, de 5-6%. Les prix ici, augmentent très régulièrement, le marché est très fermé, et il n'y a pas un vrai marché de la concurrence.

    Alors qu'après un mois et quelques semaines de pandémie,  en Israël, on compte environ 1 million de chômeurs, et que  beaucoup  des employés n'ont même pas pu toucher un salaire en mars, ou alors partiel et que même les retraités ont reçu en retard leurs indemnités,  quand aux indépendants....

    Lire la suite

  • Crise du Korona en Israël

    Imprimer

    Depuis le mois de mars, vers le 3, l'état israélien a émis, plusieurs et diverses directives concernant le COVID19, ici appelé simplement "korona".

    Les restrictions se sont d'abord appliquées aux  personnes revenants de l'étranger, comme la Suisse, ou l'Italie, et celles- ci ne pouvaient  plus sortir de leur appartement pendant 14 jours.

    Depuis, la liste des pays n'a fait que s'allonger, pour n'avoir pratiquement plus aucun vols, et actuellement, je crois savoir que le moyen le plus simple pour aller en Suisse, serait éventuellement de passer par l'Ukraine...

     

    Lire la suite