Economie

  • l'Economie israélienne au temps de Corona

    Imprimer

    Debut avril, l'office de la statistique a constaté que le panier moyen a vu une augmentation des prix de plus 0.4%. Les prix des articles suivants ont  augmenté : vêtements et chaussures 3,2 %, fruits frais 1,8 %, logement 0,9 % et nourriture 0,6 %. En résumé, les prix augmentent régulièrement depuis le début de la crise, et les entreprises -principalement- alimentaires en profitent de la pandémie pour augmenter leurs marges, malgré le fait qu'elles engrangent depuis le début de la crise une augmentation de leurs ventes de  40%.

    Dans la foulée, les divers commerçants ont oublié de faire les traditionnelles promotions,  donc les ménages non seulement accablé par la crise et le chômage n'ont bénéficié d'aucune sorte de bouffée d'oxygène.

    Le ministère de l'agriculture lui a annoncé une augmentation du prix  de la farine, ce qui aura pour conséquence une augmentation du prix du pain et autres produits dérivés. Ici, un pain aux graines d'un boulanger est d'environ 20Shekels (un peu plus de 5chf) pour un salaire minimum de 30-35 shekels heure....et personnellement en allant chercher mon pain, et trois brioches au sucre, j'ai payé 34 shekels au lieu des 31 habituel.

     Dernièrement, en janvier (de mémoire) c'est l'électricité qui avait annoncé une augmentation de ses prix, de 5-6%. Les prix ici, augmentent très régulièrement, le marché est très fermé, et il n'y a pas un vrai marché de la concurrence.

    Alors qu'après un mois et quelques semaines de pandémie,  en Israël, on compte environ 1 million de chômeurs, et que  beaucoup  des employés n'ont même pas pu toucher un salaire en mars, ou alors partiel et que même les retraités ont reçu en retard leurs indemnités,  quand aux indépendants....

    Lire la suite

  • Tel-aviv, la ville la plus attractive...

    Imprimer

    Quel est le point commun entre Tel Aviv, New York, Londres et Mexico City ? Ces villes font parties du Top 20 des villes les plus attractives pour les jeunes selon le YouthfulCities Index.

    En plus d'être entrée 14e de ce classement, Tel Aviv est considérée comme la ville la plus attractive du Moyen Orient pour sa créativité, sa vie nocturne et sa diversité

    What is the common trait between Tel Aviv, New York, London and Mexico City? Theses cities are part of the Top 20 of the most attractive cities for young people according to the YouthfulCities Index.

    Not only it came in the 14th position but it’s also considered as the most attractive city of the Middle East for its creativity, its nightlife and its diversity.

    source :https://www.facebook.com/Happyintelaviv?fr

    SHABBAT SHALOM

  • Les gisements gaziers d’Israël sont très convoités

    Imprimer

    Une grande partie des gisements gaziers au nord d’Israël devrait être acheminée par une conduite en mer à Idku en Egypte. La compagnie gazière et pétrolière britannique BG Group et les partenaires du gisement gazier Leviathan travaillent actuellement à la signature, d’ici la fin de l’année, d’un contrat de sept milliards de mètres cubes de gaz naturel par an sur une période de 15 ans. D’après une source bien informée, le contrat porte sur une somme de 30 milliards de dollars, ce qui en fait le plus gros contrat jamais signé dans l’histoire d‘Israël.

    Levant_Basin_credit_us_energy_information_administration-560x439-carte.png

    Lire la suite