Religion - Page 3

  • la constestation israélienne et roquettes

    Imprimer

    Les jours s'écoulent et demain, Benny Gantz proposera un gouvernement - sauf imprévu- (mais l'imprévisible rime souvent avec Israël) minoritaire, afin d'avoir enfin un gouvernement! Ce que tous les israéliens espèrent (sauf évidement quelques originaux). Évidement, cette solution est une solution tactique pour que les élus du Likoud, acceptent de former à terme un gouvernement d'union nationale....sans Netanyahou...avec Bleublanc. Mais une chose après l'autre, car si les israéliens, aiment "tchik-tchak" entendez par là - "vite, hop, c'est fait-" question politique, on est loin, très loin du tchik-tchak. Autant les buildings poussent comme des champignons, que les voitures roulent comme pour décoiffer les morts,  il n'en va pas de même dans la vie politique israélienne.

     

     

    Lire la suite

  • Fin des Fêtes avec Simeah Torah

    Imprimer

    La nouvelle année juive commence en fêtes, Rosh Hashana (fête de la nouvelle année ou Tête de l'année, littéralement) suivie à pas de charge par Kippour, et puis enfin Soukkot et pour finir la fête des clôtures ou Simeah Torah (joie de la Torah), le tout entourés de plein de Shabbat. Donc, pendant ce mois, s'alterne plus de jours de fêtes que pendant le reste de l'année. La vie est au ralenti. Un peu comme pendant les fêtes de fin d'année en Europe. Peu de décisions sont prises, beaucoup d'israéliens voyagent, les enfants ont congé, la plupart des services ne sont assurés que les matins. Et c'est l'été qui s'étire, malgré les quelques ondées, les températures restent estivales, il a même eu fait 35 degré la semaine passée. L'eau est délicieuse et prend des couleurs turquoises avec ses fonds sableux, qui fait penser aux caraïbes.

    Cette apparente douceur de vivre, tranche avec le quotidien rude et piquant des israéliens.

    Lire la suite

  • Fin de règne de Nettanyhou

    Imprimer

     Ambiance fin de règne de Netanyahou, mais bon gré mal gré,  il tient toujours la une de la plupart des journaux, de manière plus tôt favorable.

    De fait, en Israël, plusieurs médias ne sont pas objectifs, et j'oserais même écrire que la plupart, sont aux mains d'amis du pouvoir actuel. Au départ, cette hasbara, qui devait défendre le pays Israël, face à la désinformation antisioniste, c'est transformée, en outil de propagande du pouvoir en place. Une propagande qui consiste à mettre Netanyahu sur un piédestal.

     

     

    Lire la suite