Religion - Page 2

  • Est-ce que l'antisionisme est rationnel?

    Imprimer

    Je tenterais de répondre, mais c'est vrai que pour une scientifique comme moi, qui préfère les faits aux fantasmes, et n'étant que peu philosophe, ma réponse sera factuelle. Et je répondrais ici: Non, l’antisionisme tout comme l'antisémitisme est irrationnel. Pourquoi?

    Je prendrais deux exemples:

    - une caricature où un soldat israélien (dès fois même un juif au nez crochu) est représenté les mains pleines de sang d'un arabe-palestinien, caricature récurrente, que l'on voit souvent

    - les drapeaux israéliens souvent utilisé avec la croix gammée, pour diaboliser l'était juif.

    Dans ces deux exemples, l'on peut noter que c'est un "fantasme".

    Lire la suite

  • Yom HaShoa, Coronavirus et Antisémitisme.

    Imprimer

    Mardi 21 avril 2020, à 10* heures les sirènes retentiront dans tous le pays, et les habitants se figeront- confinés. Yom Hashoa 2020, restera sans aucun doute comme une commémoration pas comme les autres. En effet, à cause de la pandémie, les cérémonies "physiques" ont été remplacées par des cérémonies virtuelles. Mais pas seulement, l'impact de la pandémie, se  ressent partout dans nos vies et malheureusement l’augmentation de l'antisémitisme en fait  partie. 

    Le Centre Kantor qui publie à la veille de Yom Hashoa, comme chaque année son rapport sur l’antisémitisme,  l'a tristement relevé,  les actes d'antisémitisme sont en forte hausse par rapport à 2019.

    Le Centre Kantor a pour étude  la communauté juive européenne contemporaine. Il a été inauguré en mai 2010 à l'Université de Tel-Aviv, et fournit un cadre académique pour la recherche interdisciplinaire sur la communauté juive européenne de la fin de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

    Le rapport résume "La crise actuelle du COV19, et son impact sur l'antisémitisme doit être étroitement surveillé. Cependant d'ores et déjà 2019 a connu une augmentation de 18% de cas de violence majeurs par rapport à 2018 (456 cas en 2019 contre 387 en 2018), sept Juifs ont été tués et il y a une augmentation de la plupart des autres méfaits dans tous les pays. Au moins 53 synagogues (12%) et 28 centres communautaires et écoles (6%) ont été attaqués. Les menaces de mort sont en augmentaion de 47% et les attaques contre les propriétés privées de 24%. En résumé, la tendance de l'antisémitisme est à la hausse."

    Les violences antisémites apparaissent dans pratiquement toutes manifestations et surtout les expressions antisémites continuent d'infiltrer toutes les couches de la société - et l'on note une dichotomie croissante entre la réalité sur le terrain et les efforts gouvernementaux qui continuent de lutter contre ce fléau.

    Le rapport s'alarme aussi des tendances antisémites  croissantes inquiétantes en Allemagne et aux États-Unis, à contrario, les  Nations Unies, dans l'UE et en Israël renforcent leurs surveillances de l'antisémitisme sur le Web et dans sa législation.

    Pour avoir des notes plus positives, le rapport aussi relève que 52 chefs d'État ont déclaré leurs engagements de se souvenir de la Shoah et  de lutter contre l'antisémitisme et d'autres enquêtes continuent de sensibiliser les populations à l'antisémitisme.

    Lire la suite

  • Faux scandale à Jerusalem

    Imprimer

    Pendant sa visite dans la vieille ville de Jérusalem, le président des français M. Macron, a souhaité se rendre, à l’église Saint-Anne, sous protectorat français selon l'accord passé avec le régime ottoman - visiblement l'état français reste très attaché à cet accord, sans doute il faudrait rappeler à la France, que le sultanat est tombé au siècle passé? Et il serait judicieux de se demander  est-ce que l'état israélien doit-il encore honoré des accords signés par les ottomans?

    Donc, M.Macron a joué les "effarouchés" car un policier souhaitait le protéger! Mais quelle horreur ! Quel vilain garçon! Vouloir protéger un président dans un bain de foule!

    Bon, c'est vrai que M.Macron a baragouiné des excuses, dans un meilleur anglais que celui de ses vociférations.

    Mais surtout quel était le propos de sa visite?

    Lire la suite