Je déteste Wathsapp

Imprimer

Je déteste Wathsapp. Vraiment. Profondément. Je l’abhorre même parfois. Cet outil est pourtant fort agréable et très utile, cependant il est devenu l’objet des mes angoisses. J’ai bloqué les notifications, et parfois j’ai besoin d’une pause, déjà j’ai désinstallé  facebook sur mon téléphone, je souhaiterais garder une vie en dehors des réseaux sociaux. Cette manière de plus en plus intrusive d’envahir mon temps et ma vie, finit par m’étouffer. En cherchant je ne sais quoi, j’ai constaté que j’ai plus de 36 contacts bloqués : pour la plupart, je ne sais ni qui, ni quoi ni pourquoi, ni comment.

 

 

Hier, j’ai une discussion wathsapp- comment on dit  ? Wathsapper ? - avec une femme de la mairie, que je n’ai jamais rencontré. Il faut avouer que je suis assez mal organisée administrativement, et je fais un peu de phobie administrative,  ajoutez le facteur hébreu, vous touchez le jackpot !! (bon, un autre de mes défauts, mais je rassure, j’ai d’innombrables qualités, tellement que je ne peux vous faire une liste) .

Bref, pour raconter l’histoire depuis le début, j’avais contacté laDame *, via email, après une dizaine de jours sans réponse, en discutant avec une amie, celle ci de donne ses cordonnées, et je contacte la dame via l’application W. et ensuite je l’appelle. LaDame répond suspicieuse - il faut toujours se fier à sa première impression- je tente alors d’expliquer la situation avec mon humour de blonde (visiblement A.Nothomb a beaucoup plus de succès avec son humour belge…). LaDame prise dans un délire digne d’un stress post traumatique, commence à m’invectiver et la conversation devient sans queue ni tête. Je finis par raccrocher au nez. Dans un second temps, pour faire court, j’ai finis par bloquer laDame sur la dite application.

En fait, pourquoi je raconte tout çà ? En fait, cette affaire aurait pu être réglée, simplement, en se rencontrant, en parlant face à face, la plupart des relations ont glissé vers le virtuel,  l’immatériel, symptomatique de notre société d’aujourd’hui.

Le Cloud, L’argent immatériel (les cartes de crédit, les reunions zoom-estes, on rentabilise notre temps, on travaille à la maison (on saute du lit au bureau) ….même votre toubib vous pouvez le rencontrer par téléphone - tant pris pour la prise de tension- Tout se règle à travers internet. 

Sur Facebook, c’’est les inévitables photos de vacances. La pression de mettre la plus belle photo, ce qui remplace l’ex-traditionnelle : la soirée photo où l’on dégustait la mastica de Grèce avec des spécialités que vous aviez ramené dans votre valise.

Balayer les moments conviviaux, après le Covid n’a fait qu’accélérer ce processus, et en plus finit les embrassades,. On se tape le coude (quel horrible idée? !) 

Ensuite wathsapp rythme nos relations, on se quitte, s’enguelent, se bloque, tout cela sans quitter son canapé. Les malentendus s’entassent, mais peu importe, puisque l’on a toujours raison. Nos vies nous échappent, nos vies sont cloudées, bientôt des vies juste virtuelles.

Nous ferons nous courses sur internet, nous vieillirons avec un robot, et oublierions la couleur de l’argent. 

Ce nouveau monde, sans odeur, ni saveurs Toc-toc, l’heure du virtuel continue d’avancer, moi, j’avoue, je ne suis pas pressée, je préfère les vraies engueulades  et la vaisselle cassée.

 

Petit coup d’humeur de blonde : #shabbatshalom

 

#wathsapp #virtuel #monde #vie #reseauxsociaux #facebook #viededemain

#oups

 

*évidmeent vous comprendrez pourquoi je l’appelle laDame…

Commentaires

  • Merci pour votre billet d'humeur, mais quel rapport avec "Colors of Israël" ?
    Ah, j'oubliais, Tout, mais "Rak lo Bibi". Shavouah tov

    ----
    Shavouah tov,

    j'ai hésité à répondre , je souhaitais appliquer "no explain. no complain"
    A- dois-je m'expliquer et justifier, mes choix de thématique ? Dois-je vous en informer en avance? Dois-je vous en faire une liste ?
    Dois-je vous soumettre à approbation mes idées?
    *
    B- oui, il y a une vie en dehors de bibi, et bibi c'est pas Israël, ne vous en déplaise....
    Le fait est qprendant presque 3 ans, qu'on a eu 4 élections, et que cela a pourrit la vie israélienne, en plus du virus, des bombes (merci de votre soutien, j'attends encore votre message, aurais-je besoin qu'on m'envoie qq chocolats? ...) ....etc.
    Donc, je vous trouve assez malvenu, avec vos remarques assez déplorables.
    bon dimanche et bonne semaine quand même.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel