Bienvenue à Pfitzerland ! Le nouvel Israel...

Imprimer

C'est officiel! nous sommes bien les cobayes pfitzer, enfin ceux qui participent volontairement, ou contraints et forcés à cette grand expérience...

Hier, le directeur de Pfitzer, est apparu souriant. Que Nenni! resplendissant de mille feux au TJ;  on le serait à moins vu qu'il n'a pas oublié dans sa générosité de faire de mirifiques profits sur notre dos. Car vous le savez déjà:  on paye la dose 23,50 dollars, tout cela généreusement financé par nos impôts,  sous l'égide de Mister BN, dont les statistiques démontrent qu’Israël  a augmenté sa pauvreté de 70% sous sa gestion ( BN = Netanyahou)....

Nous payons donc un vaccin plus cher, que les autres, et n'avons aucun droit - puisqu'on a vendu nos données médicales sans préavis- et - sans aucun feedback d'une autorité de surveillance quelconque. Visiblement, cela ne dérange personne ....ou si peu, vu les articles dithyrambiques sur la gestion de la campagne de vaccination. On y reviendra plus tard.

Grand sourire émerveillé de la présentatrice vedette de TV israélienne, sorte de Poivre d'Arvor féminin aux cheveux longs, brushing impeccable.   Tout le plateau exulte, aux anges, on sent les pieds se décoller du sol. Personnellement, l'interview chaleureuse de miss TV (faudra un jour que je me souvienne de son prénom) laisse quand même un gout amer.  Aucune question dérangeante comme par exemple :

  • "Que pensez vous des gens limogés ou menacés de perdre leur travail, si il ne sont pas vaccinés? "

- à rappeler que cette campagne se fait soi-disant sur un engagement volontaire- il n'est pas obligatoire de se vacciner 1-

  • "Que pensez-vous des différents cadeaux distribués lors des campagnes de vaccination organisées dans  différentes localités ? ****"
  • "du fait, que ce "vaccin" n'est pas autorisé au-dessous des 16ans- mais que l'on pense devoir atteindre 90% de personnes vaccinées pour une immunité collective " **?

L'interview souriante, oublie ses questions comme beaucoup d'ailleurs. Elle aborde avec  légèreté  cette interview, on est pas là pour  poser des questions, mais se lancer des fleurs, campagne électorale oblige et M.Pfitzer est sans doute pressé. Sur la question de vaccination des enfants... on zappe et puis quand bien même - le rouleau compresseur est parti, c'est formidable, déjà, 200 enfants (sous l'autorité des parents..! ) ont été "testés" ah erreur! vaccinés.

Le manque d'éthique ou moral ne se pose plus (de cette campagne de vaccination1). Israël est devenu "pfitzerland".  Véritable labo à ciel ouvert. J'étais chez une amie lors de l’interview, des pro-bibi- personne n'est parfait. Des femmes présentent, une s’interroge - elles sont vaccinées- sur le bienfait d'une troisième piqure. L'autre répond, "oui, tu comprends c'est comme la grippe, c'est chaque année".  Ben, ce qui est faux. d'abord, parce que le vaccin de la grippe, est un vaccin fait chaque année d'après les virus précédent. Ici, il ne s'agit absolument pas de même méthode. Mais la plupart n'ont pas compris.  Inutile de polémiquer, je ne suis pas chez moi, c'est l'anniversaire de la mort de la mère d'une amie. Et puis, visiblement, ce n'est pas important!

Hier ou avant-hier, Netaynahou était à Abu Gosh, il a serré des mains, il a promis "juré" en échange de ses "loyaux" services, il a récupéré - des voix arabes. Est-ce que les rakbibi (seulement bibi) s'en émeuvent, les mêmes qui nous avaient crié leur haine lorsque Gantz* se préparait à faire un gouvernement minoritaire avec les arabes ? Pas du tout, car, ils savent que ces promesses, ne sont que de belles paroles, qui seront envolées le lendemain ou même quelques heures après les résultats.

Voilà, le nouvel  Israël, on oublie très vite hier, pour ne pas penser à demain, finalement rien ne change vraiment. Le 23 mars les élections, et puis encore le vaccin, les arabes qui vont s'apercevoir de la traitrise,  les variants, les vols hors de prix***,  je ne suis pas très sûre nous passions un bel été !

 

*c'est une des raisons qui a poussé Gantz et Ashkenazi a accepté les loyales promesses de BN.

** à rappeler qu'aucune maladie (sauf la variole...) n'est éradiquée à ce jour.

*** l'aéroport autorise 3000 personnes par jour soit moins de 10 avions - à la louche (si c'est pas des Airbus 380)

**** A Batyam, hier, on se voyait offrir une pizza pour être vacciner et même une pour la famille entière, si on décidait de venir avec les siens... !!

1 une plainte a été déposé, sur la campagne de vaccination en Israël, qui ne respecte pas le Code Nuremberg, et qui a été acceptée.

Commentaires

  • https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2021/03/13/vaccin-covid-israel-devant-la-cour-penale-internationale-313666.html

Les commentaires sont fermés.