• 9 Av et les jours d'après dé-confinement

    Imprimer

    Les jours défilent et, semblent m'avoir englouti, dépassé. D'une inertie presque totale, nous sommes revenus à 2000 à l'heure et pas vraiment le temps de s’arrêter pour écrire.

    Il faut dire qu'avec maintenant 20% de chômage, la pression s'accentue. Je vais au magasin, acheter une bricole - le genre de truc pas franchement utile mais indispensable - la vendeuse qui quelque temps encore m'ignorait ou me snobait, serait prête à me "baiser les pieds" ... pour une dépense d'à peine 10CHf (j'exagère à peine).

    Hier, était le jour sombre de l'histoire juive, Tisha b'av, le neuf du mois d'Av, du calendrier juif et c'est comme le vendredi noir de la bourse. Le jour terrible, Kippour est le jour du Pardon, le 9 Av celui où comme à Kippour, les juifs doivent jeûner, considéré comme le jour le plus triste du calendrier hébraïque. A noter que Yom haShoah, comme Yom Hazikaron, sont des jours tristes mais pas des fêtes (commémorations) religieuses. Le 9 Av restant une "fête" religieuse. Hier, il fait 32 degré (en moyenne) et 78% d'humidité sur Tel-aviv et environs. Plus besoin de Hamman, il vient à la maison. Autant vous dire, que vous êtes  tomber amoureux de votre mazgan ou de votre ventilateur, pendant la journée (mazgan Air conditionné)

    Lire la suite