9 Av et les jours d'après dé-confinement

Imprimer

Les jours défilent et, semblent m'avoir englouti, dépassé. D'une inertie presque totale, nous sommes revenus à 2000 à l'heure et pas vraiment le temps de s’arrêter pour écrire.

Il faut dire qu'avec maintenant 20% de chômage, la pression s'accentue. Je vais au magasin, acheter une bricole - le genre de truc pas franchement utile mais indispensable - la vendeuse qui quelque temps encore m'ignorait ou me snobait, serait prête à me "baiser les pieds" ... pour une dépense d'à peine 10CHf (j'exagère à peine).

Hier, était le jour sombre de l'histoire juive, Tisha b'av, le neuf du mois d'Av, du calendrier juif et c'est comme le vendredi noir de la bourse. Le jour terrible, Kippour est le jour du Pardon, le 9 Av celui où comme à Kippour, les juifs doivent jeûner, considéré comme le jour le plus triste du calendrier hébraïque. A noter que Yom haShoah, comme Yom Hazikaron, sont des jours tristes mais pas des fêtes (commémorations) religieuses. Le 9 Av restant une "fête" religieuse. Hier, il fait 32 degré (en moyenne) et 78% d'humidité sur Tel-aviv et environs. Plus besoin de Hamman, il vient à la maison. Autant vous dire, que vous êtes  tomber amoureux de votre mazgan ou de votre ventilateur, pendant la journée (mazgan Air conditionné)

Une amie, me posait la question : comment cela se passe chez vous ?

Le fait est que le gouvernement, comme par son habitude n'a rien planifié, car chacun est trop occupé à défendre son point de vue.  M.le Premier Ministre, lui, a décidé, de se montrer très très régulièrement le soir à la TV - de peur que l'on l'oublie- pour exposer toutes sortes de mesures, qui ressemblent plutôt à des bletzs sur des jambes de bois. On le voit partout, au ministère de la santé, au ministère de l'économie, au bureau du PM, etc. etc.

D'abord, après que le PM , nous ai  affirmé que tout allait bien, la pandémie a repris...évidement, à 40 élèves par classe et 40 degrés (une vague de chaleur) plus tard, l’épidémie  s'en donne à cœur joie. Faut avouer aussi, que les recommandations sont assez variables. Chaque ministère, commission, ou du Premier ministre donnent des recommandations contradictoires, chacun et chacune interpréte un peu comme çà lui sied, et.....

Bref, tout le monde ne chante pas en cœur et personne n'écoute- personne, et du coup, on limoge aussi - dans les rangs du likoud (une ex-kahlon - l'ex ministre des finances, M.Kahlon, reconvertie en Likoudiste, bien mal lui en a pris - a été virée - vous avez pas suivi? ...) Bref, Mme Cheffe de la commission du Corona, s'est fait limogée, car pendant que BN passait à la TV pour dire blanc- sans visiblement avertir qui que se soit- la cheffe disait vert, et donnaient  les recommandations de la commission. Bref, Cacophonie, qui a vu son apogée avec la décision le jeudi de fermer les restaurants le lundi, puis le mardi, puis ensuite les laisser ouverts. Autant dire, que les citoyens sont à bout car pendant ce temps là, les défaut de payements s'accumulent et le chômage augmentent.

Après une pression des indépendants, le gouvernement à céder quelques avantages en nature, histoire de compenser la perte sèche des mois de confinement. Ensuite, PM a grand coup de présentation "power point" nous explique que nous (les citoyens) allons recevoir 750 NIS par pers. ....mais cette décision prise sans consulter personne en a agacer plus d'un et après discussion, peut-être que cette allocation sera versée ou pas, un jour...ou un autre.

Pour finir, un artiste, a créee "une cène" sur la place Rabin, et à remplacer Jésus, par Netanyhaou, qui se retrouve seul, à table pour manger le gâteau de la démocratie.
Alors évidement, B. Netanyahou et les likoudistes voient ici un appel à la haine, si ce n'est pas au meurtre.

Ah bon ?
Ma réponse est depuis quand, un gâteau représente-t-il un appel au meurtre? le tableau iconique, ici reprend un classique de l’iconographie chrétienne, qui est le dernier repas de Jésus. A rappeler que dans le judaisme, Jésus est un faux-messie.  Ici, j'y vois l'interrogation de l'artiste face aux Pro-bibi (comme on les appelle) qui soutiennent que SEUL Netanyahou est capable de gérer Israël. Le PM est donc seul à table. Qui d'autre pour diriger ?

Le tableau est-il prophétique?  car c'est quelques années plus tard (les dates ne concordent pas* exactement ) , avec  le début de l'ère chrétienne, que les juifs perdent le royaume d’Israël et le début de l'errance juive.

Le tableau met est garde, contre les excès de pouvoir de ceux qui en abusent, car c'est le peuple entier qui paye.

Le tableau est une provocation, car ici, il reprend un iconographie chrétienne pour la transposée à une histoire juive, mais comme on le sait les deux histoires sont mêlées, car Jésus était juif. Et moi, j'ai beaucoup aimé le tableau, car il interroge sur l'histoire, son passé et comment l'on intègre dans sa vie.

C'est une interprétation - digression personnelle- je n'ai pas le temps de parler des manifestations.... Shabbat Shalom !

j'ai essayé sans succès de vous partager une interview. je vous joins le lien.

https://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v7.0" nonce="P29BIheQ

*les dates - sont volontairement simplifiées - c'est pas un cours d'histoire - mais une digression.
* la perte d’Israël n'est pas interprétée comme liée à Jésus et sa crucifixion,  dans l'histoire juive.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel