Pessah confiné

Imprimer

Ici, les mesures de confinement se sont durcies, un couvre-feu a été établi de mardi- pour certaines mesures et mercredi jusqu'à ce matin, ces mesures ont été décidés pour empêcher une partie de la population de rejoindre famille pour le traditionnel Seder de Pessah.

Un couvre feu a débuté mardi, fin des transports publics, et mercredi totalement, avec interdiction de se déplacer d'une ville à l'autre. Certains quartiers sont actuellement complétement isolés comme Bnei-Brak (quartier très religieux à l`est de Tel-Aviv), où l'armée livre aux populations nécessiteuses des denrées alimentaires.

Donc chacun a vécu son Pessah "2.0" ou "Covid-19", soit via Zoom, ou Skype, et même certaines communautés ont laissé des instructions via Faceboook, et d'autres plus traditionnellement.

 

A 20h30, en Israel,  beaucoup d'israéiens, sous les recommandations de l'état, se sont mis aux balcons, et ont chanté "mah nishtama" une chanson traditionnel du Seder.


Un moment de solidarité entre les citoyens, un peu de douceur,  pour des citoyens qui vivent toujours et encore, depuis plus d'un an sans gouvernement élu.

Alors joyeuses fêtes à tous, que ce soit pour Ramadan,  Pâques et Pessah : une seule consigne :  Restez chez vous !!

#stayathome #restezchezvous

Suivez moi sur @pataline.life Instagram et Facebook colors of israel

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel