27/06/2010

Shlomo Sand et le peuple juif

vlà, je l'ai acheté , le fameux, le sulfureux " Comment le peuple juif fut inventé"..... je me suis rendue en catimini à la caisse un peu honteuse de mon achat...déjà le premier pas, le deuxième, ben faut le lire...édition poche avec une nouvelle préface de l'auteur. Alors, je sais que Shlomo Sand a déjà fait couler beaucoup d'encre, et que ma pt'note ne changera pas grand chose et sans doute n'apportera rien de nouveau.

Je n'ai pas fini de le lire mais déjà je vous livre mes premiers émois, j'en suis au chap. 3 p 265, édiion poche -flammarion)

Déjà dans cette nouvelle préface (je n'ai pas lu l'ancienne) Sand s'étonne des réactions que le livre a pu apporter, donc, déjà on peut se demander si cette personne a une quelconque empathie ou juste un brin de psychologie, et qu'il réalise son livre non seulement est vraiment, vraiment bizare.

Alors, déjà, pour bien comprendre S. il faut comprendre que celui ci est athé. Déjà un athé profond, alors, je ne sais pas si c'est athé ou agnostique (je n'ai pas toujours très bien compris la différence) mais je crois qu'à la base le problème est là. Comment un homme peut-il croire ce qu'il ne veut croire, ou voir ce qu'il ne veut voir.

En fait Shlomo s. ce sert de ce livre pour prouver qu'il a raison, de croire ce qu'il croit et qu'il a raison.

Tout ce bouquin S cherche a prouvé que LUI Shlomo sand le grand, il est plus intelligent que tout les autres intellectuels qui n'est jamais vécu sur terre, que LUI et ben, il connaît la vérité. Et sa vérité ben elle est simple: la bible (Torah, ancen testament etc..) c'est un tissus de conneries.

Ah, c'est sûr, pour le dire, Shlomo sand va nous sortir l'étalage de son vocabulaire - inépuisable- et - intello - bref, l'étalage de sa grandiloquence! et surtout de sa supérioté! m.Shlomo sand est intelligent et cultivé, faut que cela se sache!

Le premier chapitre, est l'histoire de sa famille ou des personnes qu'il a pu croisée dans sa vie qui ont forgé son idéologie. Shlomo sand enseignait l'hébreu à Paris, ses parents sont d'origine juive de l'Est, son père est "anarchiste", emmigré sans son consentement? et la famille de sea femme est d'origine juive bien qu'il le relève lourdement (ca à l'air important à ses yeux) que son beau-père n'était pas juif (du moins selon la halakah) mais catalan.  On peut s'étonner que le melting-pot des cultures juives semblent gêner l'auteur, je ne comprends pas. Il en déduit que les origines diverses ne peuvent donc pas créer un peuple?

S'en suit un longue digression.sur les origines de nouveau diverses du peuple juif. Pour lui un juif sépharade et un juif ashkenaze n'ont rien en commun...? étrange, bref, pour lui le multi-culturalisme ne peut que signifier que le peuple juif n'existe pas. Bien, que je ne sois pas historienne, les juifs des différentes régions ont toujours plus ou moins entretenus des relations, simplement shlomo semble oublier que a- le téléphone n'existait pas, que les avions non plus et que pour parcourir ce actuellement on fait en 3h, on mettait à l'époque de dos de cheval (dans les meilleurs des cas) entre 3 semaines et 3 mois. ... nan, mais cela passe bien au-dessus des considérations de Shlomo sand....

Bref, en trois histoires, bien pensée -évidement sa famille pour réference- Shlomo nous déduit tout de go: hop, le peuple juif est donc une invention! rien de moins et il va nous le prouver en 3 coups de cuillère à pot!! extraordinaire non?

le chapitre un , très indigeste, ou l'auteur a coup de définition va nous apprendre la base de se qui définit une nation, son histoire bref, la théorie théoricienne, comme je les aimes (sic! ^^) du blabla d'intello, de l'étalage de confiture, pour apprendre ce que serait les fondement d'un pays, son identité, je propose à ce sujet à Shlomo sand d'écrire à Sarkozy- qui a qq problèmes d'identité nationale....bon bref,"c'est le nationalisme qui crée les nations...." "imaginaire religieux"....tout en ce contredisant, mais bon S. n'est plus à çà près du moment que ca sert sa cause à lui, il nous invente donc une nouvelle religion : le sandique? L'art de ne croire à rien et que les peuples lambdas sont des cons, enfin surtout les gens qui croient en D'. ou ..

ne vous y trompez pas, Shlomo sand remet en cause "le peuple juif" mais en même temps, il remet en cause les bases de la chrétienté aussi et j'imagine aussi par là, les fondements de l'Islam. Mais rien n'arrête Shlomo dans ces convictions, il a raison et il vous le prouve

Ensuite, si vous êtes bien accrochés, vous attaqués le chapitre 2. Je recommande quand même de faire une pause entre chaque chapitre, histoire que cela ne devienne pas trop indigeste.

Chap 2. Ben gurion est un intello frustré- dixitl'auteur de notre brûlot- bon- moi, qq part, chacun ses opinions, mais sait-on pourquoi? non, la conclusion est là sans équivoque et la sentence est imprimé, au diable les considérations!

Après, par moultes tergiversations, trop compliquées à résumer (en fait j'ai la flemme), Monsieur S. nous prouve que Flavius était un idiot mégalo qui ne savait pas compter, les autres historiens ne valent pas plus franchement y a que lui le plus beau ? et surtout le plus malin.

Monsieur S semble surtout oublier que la Bible n'est pas un livre d'Histoire, n'est pas un livre comme les autres..... Et que la Bible ou plutôt, ce qui est attaqué ici c'est la Torah, (mais il n'écrit pratiquement le mot Torah, étrange d'ailleurs, il se contente la plupart du temps de la terminologie chrétienne, bien qu'il cite une ou deux fois la Mishna (il l'a lu?) et le Talmud (idem?) Tout le monde sait que les "iconhérences " bibliques ne sont là que pour souligner des faits ou pour le message qu'il est donné. J'arrête là mon commentaire, car je pense qu'il y a des gens bien plus à même de parler de ce point. Mais j'ai trouvé les passages du livre de Sand, à la limite de l'erétisme, voir éretique.

avinu-torah8hu2.jpgJe sais bien que ce n'est pas parce que x milliards de personnes pensent que la Torah, la Bible et que ces écrits sont vrais, prouvent pour autant qu'elles sont vraies(raions). Mais Shlomo Sand est un peu; seul contre tous.

Certaines de ses théories sont vraies ou sont logiques, je pense que sur certains points on pourrait même dire qu'il a raison, et puis alors? ces théories ne prouvent elles non plus pas grand choses et son idéologie est d'un extrémisme !

Prouver que la Torah est un tissus de mensonge parce que l'on a trouvé 5 casseroles - je ne sais ou dans le désert- c'est aussi tiré par les cheveux!

Bref, Shlomo Sand (je l'ai dit j'ai pas fini encore le livre ...) il l'écrit pour prouver qu'on a raison , on cherche les élements qui le prouve. A force de trier, et de nier les éléments contradictoires, Shlomo sand finit par ne plus être crédible. Certes ses théories sont très intéressantes, mais elles prouvent pour moi qu'un chose: le peuple juif existe bien, à traver les âges, les siècles il a su : survivre, garder sa propre culture, sa langue et sa spécificitié. Que l'on soit Ash ou Sepharad, juif du nord du sud ou falasha, le peuple juif existe bien. Et si ca dérange tant Shlomo pourquoi il ne part pas vivre aux Indes?...

@rose.telaviv

liens :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Shlomo_Sand

http://www.monde-diplomatique.fr/2008/08/SAND/16205

11:24 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook