18/07/2010

festival du film à Jerusalem

News: ISRAËL CINEMA - JERUSALEM : BOYCOTT DU FESTIVAL DE FILM ? LE PRINCE ALBERT DE MONACO NE VIENDRA PAS. L'HOMMAGE A GRACE KELLY N'AURA PAS LIEU

Jul 201008

Par IsraelValley Desk
Rubrique: Cinéma
Publié le 8 juillet 2010

nir barkat Les acteurs américains Meg Ryan et Dustin Hoffman ont renoncé à assister au festival de film de Jérusalem, qui a débuté jeudi. Ils souhaitent ainsi exprimer leur désaccord avec Israël, suite aux événements de la flottille pour Gaza. D’après le directeur de la cinémathèque, Yigal Molad Hayo, bien qu’aucun des deux acteurs ait évoqué un quelconque motif politique pour avoir annulé leur participation, “il est évident que c’était la véritable raison”.


Lire la suite

23:00 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

20/06/2010

A cinq heures de Paris, de Leon Prudovsky (2008)

A cinq heures de Paris, de Leon Prudovsky (2008), ce film qui a été d'abord déprogrammé est remis à l'affiche en France, je ne l'ai pas vu....mais je vous encourage à aller voir le film, qui paraît-il est sympa.

J'espère qu'il sera bientôt programmé dans vos contrées!

Synopsis :

Yigal est un chauffeur de taxi qui aime la bonne chanson française. Lina est professeur de musique. Elle rêvait de devenir pianiste concertiste, mais la vie en a décidé autrement et elle s'est habituée à vivre sans rêves. Yigal lui aussi a renoncé à ses rêves... ou presque. Il lui en reste un : visiter Paris. Pour cela, il doit juste faire face à sa peur panique de l’avion. Ces deux solitudes, laissées pour compte et perdues dans la ville, vont se rencontrer et s’aimer..... Alors,  soudain, la vie va se mettre à ressembler à un film de Claude Lelouch, et même la banlieue ouvrière de Bat Yam va réussir à ressembler, un peu, à Paris…

Lire la suite

13:26 Écrit par Rose Tel-aviv dans cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

28/01/2010

le Hamas est un groupe terroriste

 

je reçois, plein de machin et de bidules et j'en jette. Mais j'ai décidé de vous livrez celui-ci tel-quel ou presque.

Histoire de remuez les méninges!

Urgent : pourriez-vous faire suivre à toutes vos listes svp ?

 

Aujourd'hui: Mercredi 13 janvier 2010 à 20 h 35, puis mercredi 10 février 2010 à 20h35 France Ô, une chaîne du groupe France Télévision va diffuser un documentaire de propagande en faveur du mouvement terroriste Hamas. Appelé “Gaza-Strophe”, le documentaire est un plaidoyer à charge contre l’existence de l’Etat Hébreu. On y verra notamment des interviews factices de comédiens qui affirment que les soldats israéliens tuent délibérément des enfants sous prétexte qu’ils sont musulman, on y entendra les thèses les plus antisémites qu’il soit, on y découvrira un Gaza complètement soumis à la volonté des israéliens.


Lire la suite

10:25 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

22/01/2010

le film des frères Cohen: petit lexique

Avant Shabbat, un petit lexique destiné à ceux qui aimerait aller voir le dernier des frères Cohen, mais qui manquent de connaissances hébraïques et de culture juive. Quelques explications sans prétention:

Il y a en effet, tout le long du film plein de "coups d'oeil". les premières minutes du films sont en Yiddish et raconte l'histoire d'un Dibbouk.

Dibbouk: d'après wikipédia Un dibbouk ou dybbouk (דיבוק signifiant "attachement") est, dans la mythologie juive et kabalistique de l'Europe de l'estt, un esprit ou un démon qui habite le corps d'un individu auquel il reste attaché. Un dibbouk peut être exorcisé.

pour moi, le dibbouk est l'équivalent d'un fantôme, d'un esprit négatif.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dibbouk

La scène est aussi -je pense- pour rappeler les souffrances endurées des peuples des pays de l'Est, j'imagine que les frères Cohen sont d'origine de ses pays, beaucoup d'immigrés juifs de l'est , sont partis aux USA, fuyant les pogroms.

SHIVA shiva, vient du nombre 7 (sheva) on en a parlé dans Shabbat (pour ceux qui lisent) et dans le contexte, signifie les 7 jours de deuil d'une famille doit observer pour le déces d'un proche parent (mère, père, frère, soeur.....)  pour les curieux:  http://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil_dans_le_juda%C3%AFsme

Le clin d'oeil du film est qu'évidement le héros n'a pas à faire shiva pour l'"ami" de sa femme! mdr!

 

Bar Mitsva: je crois que la plupart des gens connaissent mais :-) , c'est LA cérémonie religieuse juive (sortent de "communion chrétienne" pour faire de mauvais parralélisme), l'entrée à part entière du jeune homme dans la communauté. A partir de cette date, il devient responsable religieusement et il est tenu d'observer toute les mitsvots (ou obligations juives) d'oû émoi des parents.

 

Mazal tov, veut dire "félicitations" dans le contexte

Ensuite, et pour finir dans la classe, au début, le rabbin-professeur, conjugue et écrit au tableau "ani holeret habatya" , ce qui se traduit par "je vais à la maison", tu vas à la maison (ata masculin), tu vas à la maison (ate féminin)......

13:34 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook