06/08/2010

Antisémitisme ordinaire

imthhamasune.jpgAntisémitisme ordinaire en terre d’islam : sermon du vendredi sur Al-Aqsa TV

http://www.bivouac-id.com/2009/07/14/antisemitisme-ordinaire-en-terre-dislam-sermon-du-vendredi-sur-al-aqsa-tv/

Lire la suite

10:27 Écrit par Rose Tel-aviv dans Antisémitisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

03/11/2009

L'actu du jour

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas, la semaine passée, je profitais encore de la tièdeur de la mer et de la chaleur du soleil. Aujourd'hui j'ai chaussé mes bottes de plastique, emitouflée dans mon châle et enruhmée, je me suis réfugiée dans un café internet sympa. Les israéliens Adooorent les cafés, il y a passe le plus clair de leur temps, mais je ne parle pas de bistrot, mais bien de café, d'abord les israéliens sont des buveurs de café, café froid l'été et afour (un espèce de sauce noire, café turc je crois, je ne bois pas de café) et mangeur de sandwich (thon ou feta), moi aussi j'ai mes apriori sur les israéliens.

Bref, si hier on parlait de l'arrestation de ce meutrier psychopath, aujourd'hui on reparle de Goldstone (j'y reviendrais), et aussi de la libération de 6 législateurs du Hamas, dont le maire de Jenine, et l'on suppute que les négociations Shalit avance, enfin on l'espère. Sinon comme partout il y a un autre meurtrier d'une famille, mais celui-ci semble être en rapport direct avec la mafia russe...Bref une actualité presque banale.

Lire la suite

10:37 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

29/12/2008

Visite d'une genevoise à Genève

Quelques jours de villégiature à Genève, voir sa famille et l'on retrouve tout à  la même place et surtout dans le bon ordre.

Je me promène dans les rues bondées, illuminées, je retrouve les voitures bien rangés parquées bien en ligne, aucune voiture enjambant le trottoir, empiétant sur les passages cloutés. Les voitures ne passent pas aux feux rouges et  UN comble: j'ai vu une voiture coupé une priorité de droite à un véhicule sans se faire klaxonner, houspillé. Les files de voitures se dispersent sans "bruit".

Dans le bus, personne ne hurle "Naag" (chauffeur, conducteur) "Délet" (porte"). On s'assied, gentillement, pas besoin de montrer son ticket au chauffeur.

 Personne ne t'alpague pour te demander : - quand arrive le bus, où il va?, si t'attends depuis longtemps?... non ici personne ne te parle, tu redeviens invisible, enveloppée dans ton lourd manteau qui protège de la bise, le bonnet bien accrochée sur les oreilles. Les magasins bondés nous rappellent que nous sommes bien en période de Noël, les badauds courent après leurs derniers cadeaux, les files sont longues, la FNAC est remplie à craquer, j'attendrais pour faire le plein de DVD, livres et autres produits ailleurs, c'est pareil de toute façon.

Mardi soir, c'était l'allumage de la troisième bougie de Hanoukah, le rendez-vous traditionnellement organisé par le HABAD (http://www.habadgeneve.ch/) Mme la conseillère Brunschwig-Graff est là, joli discours, les représentant des diverses communautés juives aussi, dans la foule, un coup d'oeil circulaire, et je remarque beaucoup de "têtes" connues, membres de la communauté sont là, peu de badaud semble s'intéresser au discours du rabbin expliquant la signification et l'histoire de Hanoukah.

 

Retour dans ma famille, ou des amis se sont invités pour le thé.  Ils m’interrogent : « dis donc çà chauffe près de chez toi !  Dans les territoires occupés *…»…. – j’habite à Tel-aviv, j’évite la polémique.  Et chez toi c’est loin des territoires occupés… ? Ben, en fait, je me rend compte que j’en sais rien et puis qu’est que cela changerait ?´[* 84 rockets ont été tirées en direction de Sdérot, Israël]

Je zappe sur la tv, le journal télévisé devient enfin compréhensible. Reportages sur les pèlerins chrétiens à Bethléem, reportage expliquant que le nombre de pèlerines à augmenté de façon exponentielle cette année, le journaliste conclu: " les habitants de Bethléem, ne peuvent pas aller voir leur famille à Jérusalem, les autorités israéliennes ne leurs fournissant que rarement ou pas des laisser- passer". Tiens donc, mais personne se demande pourquoi ? 

Ensuite, je surfe sur le site de tdg.ch , je lis l'article sur la déroute de la fondation Elie Wiesel, j'aime beaucoup Elie Wiesel, tout cela me laisse sans voix, sans mot, et puis je lis certains tristes commentaires - faisant toujours le lien entre les juifs et l'argent, certains remontant jusqu'au moyen-âge pour justifier des propos anti-sémites.

L'actu se déchaîne, l'armée israélienne bombarde Gaza, on devait s'y attendre, depuis ici c'est impressionnant, les images sont affolantes, pourtant je le sais la vie là bas continue, mais de loin, les images toujours alarmistes, catastrophiques, ne reflètent qu'une certaine réalité.

Je suis triste, tout cela ne m'amène de tristes conclusions, les idées reçues, les conclusions hâtives, et surtout beaucoup encore pour penser qu'à la Haine ont ne doit répondre que des mots.

 

 Hanoukah, fête de : http://www.akadem.org/sommaire/themes/liturgie/2/5/module_1594.php

 

11:08 Écrit par Rose Tel-aviv dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook