28/01/2016

le poignardage de femmes, s'exporte

Une jeune femme juive poignardée au Canada: silence des médias et toujours pas de condamnation de la classe politique

Une jeune femme juive de 27 ans a été poignardée mardi soir en pleine avenue Monkland à Montréal. Elle était dans un état critique mais les médecins ont réussi à stabiliser son état et disent ne plus craindre pour sa vie. Son agresseur a pris la fuite mais a été rattrapé deux heures plus tard. Il est interrogé pour savoir quelles ont été ses motivations et si sa victime était ciblée. http://lphinfo.com/2016/01/27/une-jeune-femme-juive-poign...

08/01/2016

ma page facebook

bonjour à tous, vous pourrez retrouver désomais mes notes sur ma page facebook:

https://www.facebook.com/rosetelaviv/?

N'oubliez pas de cliquer sur like

Shabbat Shalom

18/02/2015

10 top places to see israels spring flowers

Right now is the peak season for Israel’s brilliant wildflowers. Try these spots for some of the best viewing of anemones, cyclamen, irises and more.

sraelis really love their kalanit (anemone), rakefet (cyclamen), narkis (narcissus), tourmus (lupine) and other wildflowers. They love them so much that they almost picked them into extinction, but in the past 50 years legislation and education have assured that springtime in Israel is a riot of color just about everywhere you look.

For those who are lucky enough to be in Israel during the peak wildflower season of mid-February to late March, ISRAEL21c offers this list of 10 awesome sites to see beauty growing wild.

Our recommendations come from two experts: Elisha Mizrahi of Keren Kayemeth LeIsrael-Jewish National Fund (KKL-JNF) and professional photographer Yehoshua Halevi, who is working on an ebook about photographing Israel through the seasons.

They tell ISRAEL21c that it’s not just wildflowers but also blossoming fruit trees that make this time of year so spectacular. Look for almond and cherry blossoms as you travel the country.

1.Scarlet South Festival 

There’s still some time to take advantage of the yearly Scarlet South Festival in the northwestern Negev, produced in conjunction with KKL-JNF. Each Friday (from 9 to 3) and Saturday (9 to 4) throughout February, the public is invited to enjoy free tours through the red carpets of anemones in the Reim Recreation Area and the Ruhama Forest. But if you miss the festival, there’s still plenty of color to see in March and April.

flowers6.jpg

http://www.israel21c.org/headlines/top-10-places-to-see-i...

05/09/2014

ASI SUISSE écrit à D.Burkhalter

 

 

                                                                                               Monsieur le Conseiller fédéral

                                                                                               Didier Burkhalter

                                                                                               DFAE

                                                                                               3003 Berne

 

 

 

 

                                                                                               Zürich, le 29 juillet 2014

 

 

 

Concerne: Les décisions du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

 

 

Monsieur le président de la Confédération

 

Le 29 november 2012 lors de l'assemblée générale de l'ONU, la Suisse a approuvé l'octroi du statut d'Etat observateur à la Palestine. Dans un communiqué de presse du 28 novembre 2012, le DFAE déclare, entre autres: "Le statut d'Etat observateur n'est pas seulement lié à des droits, mais aussi à des devoirs, en particulier celui de renoncer à toute forme de menace ou de recours à la force, conformément à la Charte de l'ONU."

 

Comme vous vous en souvenez, l'Association Suisse-Israël a fermement critiqué ce choix de vote, par le biais, par exemple, d'encarts publiés dans les quotidiens Le Temps et Neue Zürcher Zeitung. Nous reprochions au Conseil fédéral d'avoir contribué à rehausser la "notoriété" de l'organisation terroriste Hamas. Nous écrivions dans notre encart: "Les attaques du Hamas contre Israël vont se poursuivre".

 

Des membres de votre état-major ont réagi à notre critique en affirmant que le rehaussement de statut permettrait à la Suisse d'exercer une influence directe et modératrice sur le mouvement Hamas également.

 

Le 23 juillet 2014, le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a décidé que la Suisse devait, en tant que dépositaire de la Convention de Genève, entreprendre les démarches de convocation d'une Conférence traitant de la guerre actuelle de Gaza. Une décision a également été prise de créer une Commission chargée d'examiner les "violations du droit international dans les territoires palestiniens".

 

Nous nous permettons de prendre position sur ces deux décisions du Conseil des droits de l'homme. La lecture du procès-verbal de la séance du 23 juillet 2014, et en particulier celle des interventions des états, laisse apparaître sans aucun doute le but de la Conférence et de la Commission: une condamnation majoritaire, claire et partiale d'Israël. Si, comme votre DFAE l'a affirmé le 28 novembre, la partie palestinienne – Hamas inclus – devait respecter les termes de la charte de l'ONU, alors nous vous prions respectueusement d'agir de manière à éviter que la Conférence prenne un tour partial et que la Commission n'examine que les atteintes causées par Israël;  la Commission doit tout aussi impérativement examiner les atteintes causées par le Hamas. Toute autre position de votre part serait en contradiction avec votre décision du 29 novembre et les attaques terroristes du Hamas contre Israël pourraient se poursuivre sans aucune réaction de la communauté internationale.

 

De plus, nous nous permettons de vous soumettre une demande complémentaire. A l'occasion de votre visite en Israël en mai 2013, vous avez réussi à convaincre Israël de revenir à la table du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Peu après, la Suisse a froissé Israël par la confirmation "muette" du prof. Jean Ziegler comme membre du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme. On éviterait des crispations en  désignant une autre personnalité que le prof. Ziegler comme membre de la Commission d'enquête,

 

Permettez-nous de revenir sur la position tenue à l'époque par votre département, dans laquelle il envisageait que la diplomatie suisse puisse exercer une influence accrue, en particulier sur le Hamas. Nous constatons que, depuis le cessez-le-feu de novembre 2012 et la déclaration de l'Assemblée de l'ONU du 29 novembre, le Hamas a tout fait pour s'armer massivement, cela sous les yeux de la communauté internationale. Dans le mémoire du 16 juillet 2014 que nous avons déposé à votre attention au DFAE, et qui a par ailleurs été déposé par nos Associations-sœurs dans 16 autres ministères européens des AE, nous mettions déjà l'accent sur ce point particulier. Il faut admettre que tous ces missiles sont arrivés à Gaza en passant par des tunnels, précisément par ceux que l'armée israélienne tente de détruire dans son offensive actuelle. Nous espérons que vous comprendrez la raison pour laquelle nous vous posons la question suivante: quand et à quelle occasion le DFAE a-t-il tenté, depuis novembre 2012 et dans le sens de la charte de l'ONU, de persuader le Hamas de mettre un terme à ses attaques sur la population civile d'Israël?

.

Nous vous annonçons maintenant déjà, de concert avec toutes les Associations d'amitié avec Israël, que nous allons rédiger un nouveau mémoire à l'attention des gouvernements qui seront convoqués par votre DFAE à une Conférence traitant de la Convention de Genève.

 

Monsieur le Président de la Confédération, vous cumulez en ce moment les charges de Président de la Confédération, de Président de l'OSCE et de chef de votre département. Nous avons la plus profonde reconnaissance et le plus profond respect pour la manière dont vous assumez ces tâches. Nous nous réjouissons par avance de lire votre réponse, avec le souhait que vous transmettiez notre réflexion aux collaborateurs concernés de votre département.

 

 

 

Avec nos respectueuses salutations,

Association Suisse-Israël

 

 

 

 

Corina Eichenberger-Walther, présidente centrale

 

 

 

 

 

Walter L. Blum, secrétaire central

03/09/2014

Les Palestiniens vont subir les conséquences du Boycott

Les Palestiniens vont subir les conséquences du Boycott (patrons israéliens)

i24news

lundi 25 août 2014

Selon les statistiques, 22.500 Palestiniens sont employés dans en Cisjordanie dont 6000 pour des Israéliens. Le patronat israélien a lancé une campagne contre un boycottage des produits israéliens fabriqués dans en Cisjordanie en expliquant que les Palestiniens eux-mêmes risquaient d’en faire les frais. Le président de l’Association des industriels, principale organisation patronale, le "patron des patrons" israélien Zvi Oren, a écrit à une trentaine de ses homologues européens et palestiniens pour les mettre en garde contre l’impact d’un boycottage sur l’emploi des Palestiniens.
note pré-enregistrée

24/08/2014

ISIS and Hamas: Spot the difference

isis, hamas, terrorisme

23/08/2014

Danemark : manifestation contre l’antisémitisme

Des centaines de manifestants, juifs et non juifs, portant des kippots, des étoiles de David et autres symboles, ont défilé dans un quartier musulman de Copenhague, la capitale du Danemark, contre la montée de l’antisémitisme en Europe


Les rôles se sont inversés et plutôt que des drapeaux israéliens brûlés, c’est la fierté juive qui a été mise en avant par ces centaines de danois qui ont protesté contre l’augmentation alarmante de l’antisémitisme dans leur pays et dans toute l’Europe, en particulier depuis que les forces israéliennes se battent contre les terroristes de Gaza.

Le choix du quartier était provocateur: un ghetto musulman, dû au fait que la grande majorité des attaques anti-juives au Danemark, comme dans les autres pays, ont été faites par des immigrés ou enfants d’immigrés musulmans.

Rasmus Yarlov, conseiller municipal de Copenhague, a rejoint le mouvement en annonçant que la situation au Danemark est si préoccupantee que les juifs sont forcés de cacher leur identité pour éviter d’être attaqués.

« Nous devons montrer que les symboles juifs et les vêtements juifs sont aussi la fierté de Copenhague. Ceux qui portent une étoile de David devraient pouvoir se déplacer librement. » a-t-il dit. Et oui, ils le devraient. Mais visiblement ce n’est plus le cas avec le début de l’occupation islamique de la capitale du Danemark, et devrait-on dire, dans de nombreuses capitales d’Europe.

suite et source : http://www.tel-avivre.com/2014/08/19/danemark-manifestati...