judaïsme

  • Impair, manque et passe ! ou délires post-pré-électoral

    Imprimer

    Toute la semaine a été, suspendue à l'échéance de la formation du gouvernement, qui au fil des jours est devenue une réalité: le nouveau gouvernement ne sera pas.

    Nettanyahu a failli. Embourbé dans ses affaires, entêté, cherchant désespérément à faire voter sa loi d'immunité. Il a perdu de vue l'essentiel, et  BN n'a pas réussi à former son gouvernement.

    Au bord de la crise d'apoplexie, le premier ministre (mais peut-on encore l'appeler ainsi?)  a proposé d'ouvrir des doubles  ministères : deux ministres pour un fauteuil !  Mercredi desespéré, BN à 3heures de l'échéance,  a même  proposé à Avoda (parti du travail !) , deux ministères pour pouvoir former sa coalition. Comprenne qui pourra!

    Lieberman est resté sur ses positions, celle de sa campagne qui est la circonscription pour les Haredim,  pour que tous les citoyens israéliens  soient égaux, pas de passe droit pour les ultra religieux. Il est resté droit dans ses bottes.

    Résultat : le 17 septembre de nouvelles ? élections auront lieu. Nouvelles, car on prend (presque) les mêmes et on recommence.

    Lire la suite

  • Rien de nouveau sous le soleil

    Imprimer

    Pour le Shabbat à venir, une photo d'un délicieux couché de soleil, parce qu'il parait qu'en Europe, le temps est moche.

    Ici, rien de nouveau ou presque sous le soleil, BN a de la peine à satisfaire les exigences multiples des partenaires de sa coalition. Il veut faire passer sa loi d'immunité au plus vite, évidement, il en a besoin, et il ne lui reste que quelques jours pour former son gouvernement.

    Liberman soulève des questions justes: ce gouvernement ne reflète pas l'état démocratique mais vire la théocratie: le suspens est de mise, mais certain mise sur le fait que Liberman veut faire monter les enchères avant de rentrer docilement dans les rangs.

    Les députés de l'opposition, à la Knesset ont égrenés, les pages d'accusation de BN (qui sont disponible sur le web en hébreu).

    "L’affaire 1000 concerne des accusations que Netanyahu aurait reçu des cadeaux et des avantages de milliardaires, dont Arnon Milchan, producteur d’Hollywood né en Israël, en échange de services. Dans l’Affaire 2000, Netanyahu est accusé de s’être mis d’accord avec Arnon Mozes, propriétaire du journal Yedioth Ahronoth, pour affaiblir un quotidien rival en échange d’une couverture plus favorable de Yedioth. Dans l’affaire 4000, largement considérée comme la plus grave pour le Premier ministre, Netanyahu est accusé d’avoir fait avancer des décisions de régulation qui ont bénéficié à Shaul Elovitch, l’actionnaire principal du géant des télécommunications Bezeq, à hauteur de centaines de millions de dollars, en échange d’une couverture médiatique sur son site internet d’information Walla.(source times of israel)"

    Et c'est sans compter l'affaire des sous-marins, en plus  de 4 autres députés du futur "gouvernement" ; si il devait être formés qui sont sous l’œil des autorités. Dont un, qui aurait fait pression pour que des personnes soupçonnées d'être des délinquants sexuels puissent obtenir certain privilège....  Nous sommes en plein délire.

    Samedi soir, motze Shabbat, une manifestation est organisée par Bleu-blanc, et d'autres partis ou associations, dont "les incorruptibles". Cette manifestation, dont j'espère vous en relater quelques épisodes.

    Lire la suite

  • Yom HaShoah, jour de commémoration

    Imprimer

    Depuis hier soir, puisque les jours hébraïques commencent à la tombée de la nuit, c'est le jour de la commémoration de la Shoah, ou Holocaust Day. Pendant toute la journée, diverses commémorations auront lieu à travers le pays. Symboliquement, hier soir les devantures des magasins et les cafés ont fermés vers 18h00- 18h30, ceci se répètera la semaine prochaine pour Yom Hazikaron.

    La principale cérémonie a eu lieu hier soir, à Yad Vashem, Jérusalem. Hier soir, lors de la cérémonie,  le président et le premier ministre ont discouru. La cérémonie censée être la commémoration des 6 millions de victimes juive de  la Shoah est devenue la toile de fond des dissensions entre les deux hommes, dont le seul point commun est devenu l'adhésion au Likoud. En effet, Rivlin n'aime pas BN et sa politique. Il l'a dit hier soir haut et fort.

     

    Lire la suite