International

  • 10 millions le chiffre du jour

    Imprimer

    10 millions c'est le nombre attendu d'israéliens en 2024, toutes origines confondues. source statistiques israel La population Druze fait l'objet d'un rapport de l'office de la statistiques (lorsque j'aurais eu le temps de le lire...car c'est tout en hébreu).

    4,1% de chômage en mars.

    2,9% de déficit intérieur brut, ce qui devrait devoir faire encore augmenter les impôts!

    26 nouveaux (futurs-ex-) ministres plus 6 sous-ministres (je sais pas trop ce que c'est) mais ce qui est sûr c'est que la facture budgétaire risque d'être lourde, peu importe, il faut gâter ses amis , BN doit les chouchouter.

    Encore, 5 jours avant la fin de Pessah, ici en Eretz (israel) , qui dure 8 jours en Galout (entendez par là, en dehors d’Israël) . Et c'est long....

     

     

    Lire la suite

  • Seder, Pessah, Hametz et politique post élection

    Imprimer

    Pessah, c'est ce soir, le Seder (il n'y aura pas de photo possible ;-) .

    LE Nettoyage, devrait être, fini. Les ménagères, surement aidées par leurs maris/compagnons (hum hum) ne vont sans doute pas prendre un congé bien mérité, car pour les plus courageuses, il faut préparer le Seder pour ce soir. Ce repas relatant la sortie de l’Égypte.

    Pour Pessah, le nettoyage consiste - en résumé- à nettoyer sa maison à la recherche du Hametz.  Pour certains, ce ménage doit se faire dans la tête aussi, et laissez ces mauvaises habitudes - pour en prendre de nouvelles, meilleures,  une sorte de liste de bonnes résolutions du 1er de l'an. Personnellement, j'ai une liste de mauvaises résolutions ;-)

    Le veille matin de Pessah, la coutume est de brûler son Hametz,  afin de symboliser, la fin du nettoyage (photo rosetelavivre).

     

    #pesssah, #matza, #seder, .#politique, #israel, #rosetelavivre

     

     

    Lire la suite

  • D7- after élections: jeux de dupes

    Imprimer

    La Post-élection continue, Liberman a annoncé hier, à point nommé, qu'il ferait partie du gouvernement avec, comme Premier ministre (PM)  BN. Tout cela, sans expliquer plus, pourquoi il y a quelques mois, il a quitté la coalition, provoquant ainsi ces élections anticipées.

    Ces élections qui tombaient à point nommé pour le PM, en effet, il coupait ainsi l'herbe sous le pied de ses adversaires, qui ont dû du jour au lendemain partir en campagne. Liberman a donc joué un rôle prépondérant dans ses élections et pourtant on a très peu entendu parlé de lui pendant celles-ci, c'est à peine si il apparaissait dans les sondages.

    Point nommé encore, car il laisse le temps, à BN, de pouvoir faire voter sa loi sur l'immunité, dont il a besoin de bénéficier, puisqu'il est toujours en passe d'être inculpé dans 3 affaires de fraude, corruption etc...

    Liberman, lui,  a juste expliqué, concernant le service militaire des Haredim, qu'il ne changeait pas d'avis  et il doit soutenir selon son programme: le service militaire pour tous, ce qu'évidement certains partis religieux ne soutiennent pas. Ils ont d'ailleurs déjà formé une coalition au sein du futur (possible) gouvernement contre Liberman.(lire plus sur yetnews)

    « Il y a une coordination entre les partis ultra-orthodoxes afin de former un front uni contre (Avigdor) Liberman », a déclaré Moshe Gafni du parti Yahadout Hatorah, confirmant les informations faisant état d’une collaboration entre son parti, le Shas, et la sphère nationaliste religieuse, dans le but de lutter contre le leader de Yisrael Beytenu qui réclame que le statu quo soit modifié concernant les questions liées à l’État et la religion.(source timesofisrael)

    Les trois "grands" partis  religieux annoncent la couleur.

     

    Lire la suite

  • Elections Israel: faites vos jeux

    Imprimer

    Cette semaine écoulée, les rebondissements de différentes affaires ont atteints leur paroxysme, hier soir, motsé shabbat (après la sortie du Shabbat)

    En effet, si il y a deux actualités à retenir cette semaine, ce sont principalement

    l'affaire 3000 dit des sous-marins et le clip puant de Ayalet Shaked, Ministre (!!)

    Lire la suite

  • les élections en Israel : la bataille fait rage

    Imprimer

    Suite , faut avouer qu'on a dû mal à suivre, à 2o jours environ et avant Pourim, la campagne prend un ton différent, l'étau se resserre,  les échanges se durcissent. Nettanyahou, est de plus en plus embourbé dans des affaires de corruption, et les partis en lisse, s'enfilent dans la brèche.


    Certains électeurs (notamment la communauté francophone) sont indéfectibles à Miser BN. Leurs parti-pris, virent à l’idolâtrie. 

    En effet, il s'avère aussi que les intermédiaires de cette transaction (voir vidéo et ci-dessous) , très proches de Netanyahou, ont versé à celui-ci 16 million de shekels....et des accords pas très clair ont été signés.

    Personne n'était au courant de ses accords pour l'achat de sous-marins!

    Les députés Ofer Shelah et Omer Bar-Lev demandent une session parlementaire spéciale à la lueur des nouvelles révélations sur l'affaire 3000. Cette affaire ne pourra faire l'économie d'une enquête sur le rôle de Netanyahou dans le plus grave scandale de corruption de l'histoire du pays en ce qu'il touche à la sacro-sainte sécurité nationale. https://www.facebook.com/PartiBleuBlanc/videos/2244683742414923/

     

     

    Lire la suite

  • J-24: les élections en Israel

    Imprimer

    A J-24 , les débats pour les élections font rage, et tous les médias sont sollicités. Les batailles se jouent à tous les niveaux, et les clips des différentes listes rivalisent d'imagination pour glaner des voix.

    Il y a 43 listes en lice, pour 120 sièges à la Knesset, le gagnant remporte la place de premier ministre. Les sondages donnent pour l'instant une avance de quelques sièges à la coalition Bleublanc formée avec Telem, Yesh Atid (@yairlapid) et Hosen leIsrael @gantzbe (en français Résilience pour Israël), le nouveau parti de Benny Gantz.

     

    @gantzlapid, #electionsisrael, #israel, @blueandwhite

     Tous, espèrent, faire changer d'avis les derniers électeurs indécis, ceux qu'il faut convaincre, pour pouvoir être le grand gagnant, pour se faire certains n'hésitent pas à plonger les mains dans le cambouis:

    N'importe quelle publicité est une bonne publicité.

    selon Andy Warhol, visiblement certain, prenne cet adage un peu trop au pied de la lettre.

    Lire la suite

  • Tariq Ramadan ou la pente glissante

    Imprimer

    Tariq Ramadan condamne les attentats, mais pas tous. En effet, T.R fait un distinguo entre mauvais et bons terroristes, pardon, combattants.

    En effet, un tueur armé d'un couteau qui tente d'assassiner ou assassine un soldat israélien, est un combattant, peu importe si l'homme ou la femme est armé-e, de dos ou de face, et l'endroit qu'il se trouve, le soldat est une cible.

    Le soldat  sans uniforme, donc n'est plus une cible ? ....

    Doit-on donc s'indigner -sélectivement- selon le nom des victimes ou leurs nationalités?

    Pour les assassins de la rédaction de Charlie Hebdo,  il y avait une justification de tuer les auteurs- de dessin. Donc, comment faire le tri?

    Hier, une femme, 38 ans, mère de 6 enfants, a été poignardée en Judée-Samarie (à souligner le mot Judée) par un "combattant" ou un terroriste?  est-ce que le fait d'habiter dans un endroit qui est revendiqué par d'autres, permet l'assassinat?

    Les propos de Tariq Ramadan, sont certes louables, en condamnant "certains" terroristes, cependant il justifie  l'assassinat de victimes inocentes.

     

     (un moment d'absence et la note a été publiée avant la fin de sa rédaction)

    ©Rose_tel_aviv

    source: Tariq Ramadan sur la RTS

    Tariq Ramadan: "Il n'y a pas de violence légitime. Il y a une résistance légitime"