04/01/2011

attention manipulation!

La manifestante de Bil’in est décédée chez elle et non par inhalation de gaz lacrymogène.

L’enquête préliminaire sur l’incident à Bil’in qui a tué selon les sources palestiniennes J. Chaar Abu Rahma, qui manifestait contre la barrière de séparation, n’était, selon les sources de Tsahal , pas présente lors de la manifestation .

Les premières conclusions montrent qu’elle serait morte chez elle, très probablement d’un  cancer, selon  les données médicales et les contradictions de l’information provenant de l’hôpital de Ramallah.

Les premiers résultats de l’enquête sur l’incident à Bil’in aurait montré, selon des sources palestiniennes,  queJ. Chaar Abu Rahma  y aurait été tuée: Tsahal, qui est en train de terminer son enquête,  a constaté qu’Abu Rahma est apparemment décédée chez elle et, plus encore,  n’aurait pas pris part à la manifestation en question près de la clôture de sécurité..

Les documents qui  proviennent de l’hôpital de Ramallah, où Abou Rahma a été hospitalisée après le soi-disant incident , et d’après des sources supplémentaires de Tsahal, il n’aurait  pas été  procédé à une autopsie du corps d’Abou Rahma, et il y aurait des incohérences sur les dates des tests d’hospitalisation effectués à l’hôpital.

Une consommation de drogues inhabituelle

L’enquête  actuelle  indique que son analyse de sang a été effectuée à l’hôpital -, mais c’était une heure avant que l’on signale son arrivée à l’hôpital. Contrairement à ce que disent les Palestiniens, Abou Rahma avait  également des antécédents médicaux – et était atteinte d’un cancer.

Pour  preuve,  son dossier médical, dans lequel il est fait état de nombreux médicaments, habituellement utilisés pour traiter l’empoisonnement et  la leucémie. Mais,  la constatation la plus frappante est que Abu Rahma est décédé chez elle – et pas du tout par inhalation de gaz lacrymogène. L’armée israélienne poursuit toujours son enquête sur l’incident.

lu sur http://ambisrael.wordpress.com/2011/01/04/la-manifestante-de-bilin-est-decedee-chez-elle-et-non-par-inhalation-de-gaz-lacrymogene/

17:39 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

tir de missile évité ...vers le stade de jérusalem

Tir de missile évité vers le stade de Jérusalem

[Dimanche 02/01/2011 15:25]

Le Service de sécurité intérieure (Shabak) a publié dimanche 2 janvier une information indiquant que pendant le mois de novembre 2010, des résidents arabes de Jérusalem ont été arrêtés pour implication dans des activités terroristes du Hamas.

Les principaux inculpés sont Moussa Hamada du quartier Tsour Baher et son camarade Bassam Omari, citoyen arabe israélien de Bet Tsafafa. Ils ont tous deux opéré en collaboration depuis plusieurs années dans le cadre du Hamas et du mouvement des frères musulmans à Jérusalem.

L’enquête nous apprend qu’après l’Opération « Plomb durci », ils ont décidé de planifier un attentat terroriste dans la capitale. Leur intention était de lancer un missile sur le stade Teddy lors d’un match de la Ligue lorsque les gradins étaient pleins.

lu sur http://www.israel7.com/

10:34 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

01/01/2011

Bonne Année 2011 et Talmud

Je vous souhaite une bonne et heureuse année  2011
שנה אורה

shanah Aura
a year of Light
une année de lumière

שנה גמילות חסדים
shanah Gemilut Chasadim
a year of Acts of Kindness
une année de bonnes actions

שנה דיצא ודילוג
shanah Ditza v'Dilug
a year of Joy and of Quantum Leaps
une année de joie and de brin d'aventures

....suite un article intéressant sur le Talmud, manule d'économie en CHine

Talmud (texte de receuil des lois du judaisme) http://fr.wikipedia.org/wiki/Talmud

Lire la suite

20:13 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

26/12/2010

ISRAEL - Reconnaissance des réfugiés juifs

(article de Meir Ben-Hayoun, publié le 22/12/2010 sur Israël 7)


http://largument.over-blog.com/article-israel-reconnaissance-des-refugies-juifs-63579371.html
Le Guardian, quotidien anglais de grande diffusion, a publié mardi dans ses colonnes un article rédigé par Danny Ayalon, vice-ministre des Affaire étrangères. Ayalon parle de l’importance de reconnaitre les droits des réfugiés juifs qui ont été expulsés des pays arabes et musulmans, face à la revendication du droit au retour des réfugiés arabes invoqué par le narratif arabe.

Ayalon a saisi l’occasion pour inviter les Arabes à bien vouloir se rasseoir à la table des négociations : « Il ne sera pas possible d’éluder le problème des réfugiés juifs des pays arabes et tout ce que cela implique. Cela doit être pris en considération. »

Danny Ayalon a été ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis. Il est lui-même fils d’un réfugié juif de pays arabe. Né Sellem, son père est originaire d’Oran en Algérie, une ville où le 5 juillet 1962, jour de l’Indépendance de la « République démocratique et populaire d’Algérie », des centaines de non-arabes dont beaucoup de Juifs ont été massacrés sauvagement par des hordes en délire. Aujourd’hui, il ne reste rien de cette prestigieuse communauté juive d’Afrique du Nord qui a produit des œuvres essentielles du judaïsme. Selon les historiens, la présence juive en Algérie remonte à l’époque de la Destruction du Second Temple de Jérusalem en l’an 70, donc plusieurs centaines d’années avant  la conquête arabe du XIIIème siècle.

Aujourd’hui, en Algérie comme dans tous les pays de la Ligue arabe, on monte en épingle le problème des réfugiés arabes pour exiger comme revendication ultime son règlement. Ceci en même temps qu’on occulte totalement l’épuration ethnique qui n’a laissé pratiquement plus aucun Juif dans le monde arabe. Il ne reste aujourd’hui que 5 000 Juifs au Maroc et quelque 3 000 en Tunisie sur une population qui comptait approximativement un million de Juifs dans les pays arabes après la Seconde guerre mondiale.

De surcroit, la ministre algérienne de la Culture Khalida Messaoudi, a donné dernièrement comme directive « culturelle » d’ "expurger la musique andalouse algérienne de ses origines juives". Alors qu’il n’y a pratiquement plus aucun Juif présent en Algérie, cette mesure n’est pas moins sordide que le sinistre souvenir qu’elle évoque, à savoir le programme de   "purifier" la musique allemande des influences juives "néfastes" du temps des Nazis.

21:02 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

22/12/2010

Damas la juive

Damas la juive renaît de ses cendres


Deux bus sont garés l'un à côté de l'autre près de l'enceinte de la mosquée Umayyad, dans le centre du vieux Damas. De l'un, des touristes iraniennes vêtues de tchador en sortent. De l'autre, un groupe d'Allemands munis de bouteilles d'eau et de larges chapeaux, pour se prémunir de la chaleur. Tous viennent passer le week-end à Damas, nouvelle destination à la mode pour le tourisme international.

Lire la suite

17:48 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Le couple se tenant par la main était des terroristes

Un couple se tenant la main était en fait une cellule terroriste Jihadiste

Posted by administrateur

Le Jihad Islamique à Gaza a revendiqué la responsabilité d’une tentative d’attaque inhabituelle, lundi matin, impliquant deux terroristes essayant de tromper les soldats leur faisant croire qu’ils étaient un couple amoureux. L’incident a eu lieu près des ruines de la ville juive évacuée de Nisanit, dans le nord de Gaza.

Un homme et une femme, pensionnaires de l’Autorité Palestinienne, se sont approchés d’une installation militaire adjacente au point de passage Erez de la région de Gaza, en se tenant la main et prétendant être un couple qui se promène. Lorsque le « couple » est arrivé à proximité de la position des Forces de Défense Israéliennes (FDI), ils ont tous les deux sortis des armes et ont commencé à tirer sur les soldats. Les FDI ont riposté, tuant les deux assaillants armés. Aucun soldat ne fut blessé dans l’attaque.

La femme terroriste de l’Autorité Palestinienne a été identifiée plus tard comme étant Usma Abou Fanuma de Nuseirat, dans la bande de Gaza contrôlée par l’Autorité Palestinienne. Les soldats ont trouvé des explosifs sur son corps après l’attaque. Un porte parole du Jihad Islamique a déclaré que Fanuna a fait exploser sa bombe et s’est tuée elle-même plutôt que d’être tuée par les soldats des Forces de Défense Israéliennes.

Dans une deuxième attaque dans la même région mais cette fois plus tard dans la journée, des terroristes de l’Autorité Palestinienne ont ouvert le feu sur un groupe de journalistes israéliens. Les quatre journalistes qui travaillaient pour différentes agences de presse étaient debout sur une colline proche du point de passage d’Erez quand ils ont été attaqués.

« Les balles sifflaient le long de nos jambes » a dit un journaliste.

Aucun des journalistes n’a été blessé dans la fusillade, mais une voiture qu’ils utilisaient a été touchée par plusieurs balles. Les Forces de Sécurité Israéliennes ont dit que les balles semblent avoir été tirées à partir d’une mitrailleuse lourde, plutôt que d’un fusil d’assaut standard communément utilisé par les cellules terroristes de l’Autorité Palestinienne.

Dimanche, des hauts officiers des Forces de Défense Israéliennes ont critiqué les factions de l’Autorité Palestinienne pour leurs attaques contre les points de passage sous contrôle israéliens dans la bande de Gaza, comme celui de Erez. Les attaques terroristes rendent difficile pour Israël le passage de nourriture et de médicaments dans la bande de Gaza, et parfois retardent le transfert des aides, ont-ils expliqué.

http://identitejuive.com/un-couple-se-tenant-la-main-etait-en-fait-une-cellule-terroriste-jihadiste/

09:26 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook

21/12/2010

wikileaks: 2010 sera une année critique concernant la menace iranienne

Wikileaks : « 2010 sera une année critique concernant la menace iranienne »

20 Décembre 2010 - Juif.org
Israël avait prédit que 2010 serait « une année critique » concernant la menace nucléaire iranienne, selon un télégramme diplomatique publié par Wikileaks dimanche.
Le document, qui résume une réunion du 40e groupe politico-militaire qui s’est tenue le 11 novembre 2009, cite les inquiétudes israéliennes que « si les iraniens continuent de protéger et de blinder leurs sites nucléaires, il sera plus difficile de les toucher et de les endommager. »
Le télégramme révèle également qu’Israël a soulevé des préoccupations concernant la double citoyenneté en ce qui concerne « les technologies sensibles, » et que le gouvernement avait « recommandé d’obtenir une dérogation similaire à la relation dont bénéficient le Canada et l’Australie. »

Lire la suite

17:23 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook