11/03/2011

Choqués et indignés!

Europe-Israël et la Confédération des Juifs de France et Amis d'Israël appellent à manifester le 21 mars à 18H devant le siège de CANAL+ contre la semaine anti-israélienne ! Venez nombreux !!!

Choqués et Indignés !

Nous sommes choqués et indignés par la propagande mensongère de désinformation qui envahit notre pays depuis des mois !
Ceux qui dénient le droit à Israël de vivre en Paix auprès de ses voisins ont inventé le concept de propagande « Israël Apartheid Week» induisant une campagne permanente de « boycott » en défi des lois de la République.

L’« Israël Apartheid Week» se présente comme une semaine d’action internationale en faveur de la Palestine, elle est en fait une action de propagande pour nier le droit d’exister à Israël.

Lire la suite

14:39 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook

07/03/2011

Une semaine au Proche-Orient en photos

Une semaine au Proche-Orient en photos (28 février – 6 mars 2011)

Rédigé par JSS le Mar 6th, 2011

 

Comme chaque semaine, voilà un petit tour de l’actualité de la semaine au Proche-Orient, en quelques clichés. Évènements populaires ou non, peu importe, ce qui compte, c’est l’image !

1: l’israélienne Maayan Furman aux championnats d’europe d’athlétisme à Bercy.

Lire la suite

17:40 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook

06/03/2011

Israël exporte 12.000 tonnes de pommes ver la syrie

Israël exporte 12.000 tonnes de pommes vers la dictature syrienne.

Posted by Souhail Ftouh in Actualités

Au terminal frontalier de Quneitra, sur le plateau du Golan, le transfert vers la Syrie de 12.000 tonnes de pommes produites par les Druzes, se poursuit depuis une semaine.

Les opérations dureront une dizaine de semaines avec la coopération de la Croix Rouge et des ministères israéliens et syriens de l’Intérieur et de l’Agriculture. Les pommes ont été produites sur le plateau du Golan.

Cette année 2011 marque la sixième année consécutive d’exportation de pommes israéliennes vers Damas, sous la supervision des fonctionnaires de l’Organisation des Nations Unies et de l’armée israélienne.

Les pommes cultivées par des civils israéliens dans le désert du Golan, dans le nord d’Israël, sont emballées. Lors des visites dans les postes d’emballage, les inspecteurs effectuent une vérification de la qualité des pommes qui sont prêtes pour l’expédition. Les inspecteurs procèdent à un échantillonnage selon des tables statistiques et examinent le produit pour en évaluer la qualité.

Des efforts considérables sont faits par l’industrie pomicole pour assurer des pommes de qualité.
Depuis 1967, quelque 33 localités israéliennes ont été fondées sur le plateau du Golan. L’économie du Golan est en partie fondée sur l’industrie et l’agriculture. Quelques 700 entreprises agricoles emploient 1 100 salariés.

Les raisins à vin du Golan (7 500 tonnes) fournissent 21 % de la consommation israélienne. Le maïs (20 000 tonnes) – 23 %. Le lait (66 millions de litres) – 6 %. La laine (10 000 tonnes) – 41 %. Les pommes (30 000 tonnes) – 30 %. Les cerises (600 tonnes) – 50 %. Les pommes de terre (7 000 tonnes) – 32 %. Les œufs (3 000 tonnes) – 28 %.

Ftouh Souhail

http://identitejuive.com/israel-exporte-12-000-tonnes-de-pommes-vers-la-dictature-syrienne/

17:32 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook

04/03/2011

Tunisiens sous le choc : un mouvement islamiste légalisé

 

C’est peut être la fin annoncée de la démocratie à peine commencée en Tunisie.


Un parti islamique tunisien, proche des membres des Frères Musulmans, vient d’etre légaliser.


Le gouvernement tunisien d'union nationale a décidé de reconnaître le mouvement islamiste tunisien Ennahda (Renaissance) interdit sous le régime de l'ex-président Zine El Abidine Ben Ali.


Son porte-parole, Ali El-Aryadh a déclaré : « Le mouvement Ennahda vient d’être légalisé. Le récépissé a été remis par le ministère de l’Intérieur à M. Noureddine Bhiri, membre du bureau exécutif du mouvement ».


Ennahda a été fondé en 1981 par Rached Ghannouchi avec des intellectuels inspirés par les Frères musulmans égyptiens. Environ trente mille militants et sympathisants islamistes avaient été arrêtés dans les années 90. Rached Ghannouchi, auteur de diatribes violemment anti israéliennes et antisémites, est rentré le 30 janvier 2011 en Tunisie après un exil de vingt ans à Londres.


L’inquiétude vient du faite que  la majorité des tunisiennes n'ont pas envie d'une révolution à l'iranienne qui les ramène vers un régime musulman anti-démocratique. Ayant appris que le barbu Rachid Ghannouchi, décrit comme un Khomeini, dispose désormais de ce parti islamiste, les intégristes  tunisiens ont accueilli la nouvelle avec une immense joie.


Ce parti islamique est le reflet de la pensée des Frères Musulmans et de leur obscurantisme. Ennahda a toujours effectué un prosélytisme efficace chez les jeunes tunisiens. Ce mouvement se réfère largement aux écrits de Sayyid Qutb, Hassan El-Banna et Sayyid Abul Ala Maududi. Il considère que la souveraineté dans l'État musulman « appartient à Dieu » et non pas au peuple lui-même. (Note de JPG : c'est ce que les médias français appellent le post islamisme)


Les acquis de la laïcité de l’État, mais aussi les droits des femmes libres et des minorités non musulmanes seront fortement menacés. Rappelons que sous l’impulsion énergique du président Habib Bourguiba, la Tunisie s’est ouverte à l’Occident émancipateur, et le statut de la femme tunisienne ne paraissait pas être un jour remis en cause. L’opposition laïque craint que ces quelques avancées soient menacées par un retour en force des revendications islamistes.


Les islamistes, qui n'ont pas joué un rôle moteur dans « la révolution du jasmin », cherchent à faire  basculer, lentement mais sûrement, le pays dans l’obscurantisme religieux, surtout, surtout, avec le peu de résistance des élites. L'offensive islamiste a été lancée depuis quelques semaines dans les médias, dans la société civile et  bientôt dans les institutions et les lois du pays.


Ftouh Souhail pour dzz.info

http://www.drzz.info/article-tunisiens-sous-le-choc-un-mouvement-islamiste-legalise-ftouh-souhail-68561611.html

15:28 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook

02/03/2011

Zenga Zenga

ISRAËL - Zenga, Zenga : un clip israélien sur Kadhafi visionné 500 000 fois dimanche
par Gerard Fredj
"Zenga Zenga", un clip israélien remixé sur un des discours du dictateur libyen, Mouammar Khadafi, fait "un tabac" sur Youtube après près d'un demi million de visionnages dimanche après midi.
(VOIR VIDEO COLONNE DE DROITE)


"Zenga, Zenga", c'est le nettoyage "allée par allée" que Kadhafi a promis aux manifestants libyens.

Le clip est un remix du discours mis en musique, avec des danseuses orientales discrètement incrustées dans les images, réalisé par Noy Aloshe, du groupe "Hovevei Tzion" (connu pour son titre Rotsé Banot).

"J'ai reçu énormément de soutien de gens du monde arabe qui ignoraient mon identité et m'ont affirmé que ce mixage était devenu une sorte d'hymne de ralliement des contestataires", a affirmé le musicien à l'AFP.

"Un internaute a même écrit que quand Kadhafi tomberait, ils danseraient sur mon mixage dans les rues de Tripoli, ce qui serait vraiment génial", a-t-il ajouté.

http://www.israel-infos.net/ISRAEL--Zenga-Zenga--un-clip-israelien-sur-Kadhafi-visionne-500-000-fois-dimanche-6416.html

11:31 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

01/03/2011

L'évolution du monde arabe : De l'identité à l'existence

L'évolution du monde arabe : De l'identité à l'existence

Mardi 22 Février 2011


L'écart est trop grand entre ce qui se passe dans le monde arabe et ce qu'on en dit ici, en Europe. Cet écart était inévitable, vu que l'Europe était à l'unisson avec ces dirigeants arabes dont le mépris pour leurs peuples éclate au grand jour


22/2/2011

L'évolution du monde arabe

De l'identité à l'existence

 

 

L'écart est trop grand entre ce qui se passe dans le monde arabe et ce qu'on en dit ici, en Europe. Cet écart était inévitable, vu que l'Europe était à l'unisson avec ces dirigeants arabes dont le mépris pour leurs peuples éclate au grand jour; elle se convainquait avec eux que la clé du bonheur ou de l'apaisement pour ces peuples c'était qu'on répare la blessure identitaire du monde arabe au Proche-Orient... L'Europe mettra du temps à se désintoxiquer de cette idée fixe qu'elle a bien entretenue; mais entretemps les masses arabes, elles, ont opéré un gigantesque bouleversement ontologique: le passage du mode d'être identitaire au mode d'être existentiel. Passage explosif, trop longtemps comprimé, car l'Identité-déjà-faite ne nourrit pas son homme, ne lui donne pas une dignité en acte, mais si en outre elle l'empêche de l'acquérir en resserrant son carcan, c'est l'explosion libératrice, celle que l'on voit. On ne peut qu'admirer ces foules, d'une jeunesse intrinsèque qui se définissent par leur envie d'exister - comme personnes et comme peuples - plutôt que par la référence à une image de soi figée: ce n'est pas pareil de se réunir pour se réjouir de la chute des Twin Towers et de descendre dans la rue, continûment, malgré les coups terribles, jusqu'à ce que tombent les dictateurs et que l'horizon se libère. Ce n'est pas pareil de célébrer un narcissisme mortifié et de libérer le désir de vie.

On remarquera que ces mouvements libérateurs qui se propagent d'un bout à l'autre du monde arabe, du Maroc au Yémen, retrouvent ensuite la référence identitaire mais d'une façon plus vivante: elle nomme les mêmes impasses, les mêmes blocages de la parole et de la pensée, les mêmes rejets de la liberté, le même besoin de la conquérir et de prendre un nouveau départ. Du coup, l'enjeu et le désir d'exister réhabilitent cette notation identitaire, comme un signe unifiant dans la même bataille pour vivre, et non comme un emblème sacré auquel on doit de se sacrifier et de souffrir.

La dynamique est donc plus riche et plus subtile entre l'existence et l'identité.

On peut en tirer maintes conséquences, y compris pour ce sacré conflit du Proche-Orient. Il est clair que les Palestiniens ne pouvaient et ne peuvent pas s'en tirer s'ils sont chargés par le monde arabe de tout le poids de l'identité, qui devient presque fétichisée. La charge est trop lourde, elle empêche de bouger, de parler, de négocier; dès que certains pas sont esquissés dans le sens de la vie, l'Identité blessée s'indigne et s'écrie qu'on va la trahir... Bref, aujourd'hui, il peut y avoir un allègement de la pression identitaire sur ce Conflit, qui donnerait des chances à d'autres approches, plus pragmatiques et plus utiles. Reste à savoir si l'Europe suivra, elle qui n'a pas d'autre discours que celui de l'Identité qui lui servait à refermer le monde arabe sur lui-même.

La valeur inouïe de l'ouverture qu'il a faite, c'est que même si elle est récupérée, sa seule existence est une avancée formidable.

 

Daniel Sibony

Connec'Sion remercie Daniel Sibony pour cette tribune.

http://www.connec-sion.com/L-evolution-du-monde-arabe-De-l-identite-a-l-existence_a837.html

Psychanalyste, écrivain. A publié récemment: marrakech, le départ, roman, et Les sens du rire et de l'humour, (Odile Jacob)

www.danielsibony.com et www.youtube.com/user/danielsibony

21:26 Écrit par Rose Tel-aviv dans désinformation-information | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

27/02/2011

Adar

C'est assez compliqué d'expliquer que les annés juives se compte depuis 5771..on se fait vieux ein?

Le mois d'Adar, est un mois qui quelques fois compte double, donc il y a Adar I et Adar II....hihihiiii vous vous y retrouvez? bref, la fête du mois d'Adar est POURIM....

Dans le cas ou il y a qu'un Adar, c'est le 14ème jour du mois et dans le cas ou il y en a deux c'est à Adar II que la fête est célebrée...

vous avez mal à la tête?

... :-)

Adar a la particularité d'un mois "heureux" et où la joie est de mise. Pourim est la fête la plus marrante du calendrier. On doit se déguiser, faire la fête , un festin et offrir des cadeaux, cool non?

Qu'est que POURIM? la fête des sorts (jeter un sort) qui est en relation avec le livre d'ESTHER. Je vais tenter d'expliquer l'histoire (et m'en veuillez pas si je m'emmêle les pinceaux -) Je résume. Esther est une très belle femme (of course), le roi lassé de sa reine, cherche une nouvelle femme plus belle et plus sympa. Il épouse Esther dont les origines juives, lui sont cachées parce que son oncle MaRDoCHée lui demande. Bref, un jour un certain HAMAN, devient le proche collaborateur du Roi, il a ses faveurs.

Un jour, HAMAN prend MARDOCHEE en grippe, car celui-ci ne fait pas la courbette réglementaire. Du coup, il décrète que tout les juifs du coin doivent lui filer un impôt injuste, sous peine de mort.

Esther pour sauver les siens, fait un festin (et c'est là que je ne comprends pas super bien- le comment - quoi- de l'histoire) fait retrouver à MARDOCHEE les honneurs, et condamner HAMAN a être pendu.

Et voilou, en trois coups de cuillères à pot, notre Esther a sauvé tout le monde, Y AVAIT Qu'une femme pour faire cela!

:-)

et pour fêter dignement la fête on dois se déguiser, j'hésite cette année entre : Bonny (j'ai l'esprit de révolte) et Sandy ...quoique je vais peut-être encore changer d'avis et vous?

 

 

Shavouah tov

 

16:04 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook