07/12/2014

A palestinan's mother

This Palestinian mother's son was treated, free of charge, for his heart problem in an Israeli hospital. Watch as she acknowledges the kindness Israel has for Arabs, and continues on, in the same hospital, to explain why becoming a "martyr" is so important for Jerusalem.

"Peace will come when the Arabs will love their children more than they hate us." - Golda Meir

see the videO: 

05/12/2014

les dernières news au Proche et Moyen-Orient

La Syrie aurait fourni au Hezbollah des missiles mer-mer russes Yakhont et des batteries anti-aériennes russes sophistiquées S-300. Par ailleurs, l’Iran lui aurait fourni des missiles Fateh de portée 250/350 km, pouvant porter 500kg et atteindre Dimona. Tout conflit à l’avenir contre Israël mettra en jeu des milliers de missiles et surviendra aussi bien sur terre qu’en mer.

En Turquie, une cellule du Hamas, les Brigade Ezzedine Al Qassam, implantées en Judée-Samarie et télécommandées depuis  Istamboul, par le terroriste Saleh al-Arouri, projetait un énorme attentat au stade Teddy à Jérusalem, et de nombreuses autres attaques. Le Shabak a réussi à démanteler cette cellule en arrêtant 30 suspects et en mettant la main sur une importante cache d’armes contenant des fusils M-16 et des munitions. Israël a demandé à l’Otan de prendre des mesures à l’encontre de la Turquie qui joue un jeu dangereux.

L’Egypte a empêché un attentat contre Israël fomenté par les terroristes de Ansar Bayt al-Maqdis qui s’étaient emparés d’un navire porte-missile égyptien à Damiette. Le navire a été rattrapé à 70 km des côtes, avec 4 autres bateaux qui ont été détruits. 8 assaillants ont été éliminés et 32 terroristes arrêtés. Ceux-ci visaient une exploitation de gaz israélienne en mer. Le groupe terroriste Ansar Bayt al-Maqdis qui opère au Sinaï venait de faire allégeance à l’Etat Islamique d’Abou Bakr al-Baghdadi.

Aux Emirats Arabes Unis, Abou Dhabi a publié une liste de 83 groupes terroristes, comprenant l’Etat islamique (EI), Al Qaeda, les Frères Musulmans, et plusieurs organisations proches ou issues de la Confrérie – la bête noire des Emirats -, dont l’UOIF, l’une des principales organisations musulmanes en France. Son président Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, a dénoncé « les graves accusations portées par un Emirat étranger… ».

En Iran,  Brig. Gen. Seyed Majid Moussavi de la force aérospatiale des Gardiens de la Révolution a précisé: « Nous sommes guidés par la stratégie d’armer le Hamas et le Hezbollah avec le matériel le plus moderne pour attaquer le régime sioniste et atteindre tout point en Israël, notamment les cibles les mieux gardées ». L’Iran et les pays qui négocient avec ce pays sur son programme nucléaire depuis déjà 12 ans ont décidé de reporter l’échéance des pourparlers à Juillet 2015. Entre temps, Téhéran pourra profiter d’un allègement des sanctions, pouvant accéder à 0,7 milliard $/mois, ce qui constitue déjà une victoire pour le président iranien Hassan Rouhani. Avec ces atermoiements, l’Occident et Obama aident l’Iran à franchir la ligne de non-retour, en vue de l’arme nucléaire. Parlant de ce délai supplémentaire Mansour Haghighatpour membre du comité parlementaire en charge de la sécurité nationale a dit aux medias: « L’Iran ne cédera jamais ses intérêts à long terme ». De son côté, le Sénateur républicain du Texas, Ted Cruz, peut-être futur candidat à la Maison Blanche, a déclaré lors d’un dîner à la « Zionist Organization of America » (ZOA) qu’ »avant que nous levions une quelconque sanction, l’Iran doit d’abord désassembler chacune de ses 19 000 centrifugeuses, livrer chaque kg d’uranium déjà enrichi, mettre fin à son programme de missiles longue portée et s’abstenir de semer la terreur par organisation interposée ».

par Albert Soued – Tel-Avivre -source

Tel Aviv reconnue comme « Ville Créatrice » par l’UNESCO

Dix ans après avoir été classée patrimoine culturel de l’humanité par  l’UNESCO pour ses plus de 4 000 bâtiments de style Bahaus, Tel Aviv est aujourd’hui reconnue officiellement par le même UNESCO : « Ville Créatrice ».

Tel Aviv avait déjà reçu la reconnaissance officielle de  l’UNESCO comme site du patrimoine mondial pour ses plus de 4000 bâtiments blancs originaux Bauhaus disséminés dans la ville. Aujourd’hui, la ville blanche recoit un titre supplémentaire de Ville Creatrice. Tel Aviv rejoint ainsi le réseau des villes créatives de l’UNESCO dans la catégorie des arts médiatiques

lire sur http://www.tel-avivre.com/2014/12/02/tel-aviv-reconnue-comme-ville-creatrice-par-lunesco/

04/12/2014

quatre enfants chrétiens, en Irak, bravent ISIS

Lorsque les terroristes de l'IE ont attrapé quatre enfants chrétiens, en Irak, ils leurs ont laissé le choix par deux fois: La conversion à l'Islam ou la décapitation. Les quatre enfants, tous âgés de moins de 15 ans ont déclaré ne pas vouloir se convertir. Ils ont préféré mourir décapités plutôt que de se convertir à l'Islam. Article, en anglais, ici 

http://www.jpost.com/Christian-News/In-face-of-beheading-Iraqi-children-proclaim-love-for-Jesus-383538

Arab-Jewish art museum

The Arab Museum of Contemporary Art and Heritage will also serve as a place for dialogue and inter-cultural cooperation


In a country already boasting the honor of having the most museums per capita in the world, the opening of the Arab Museum of Contemporary Art and Heritage (AMOCAH) in the Galilee is nonetheless eliciting great excitement.

The new museum – set to open its doors on December 13 – will showcase “original works of contemporary art alongside items of Palestinian heritage” and host artistic cooperation and collaboration between Jews and Arabs.

“Every museum has its uniqueness. Museums today are not just about safeguarding art; there has to be an agenda to the museum. This museum is an opportunity for Jews and Arabs to meet, for their cultures to meet,” Israeli artist Avital Bar-Shay, one of the founders of AMOCAH, tells ISRAEL21c.

Bar-Shay and Belu-Simion Fainaru, a Romanian artist who lives in Haifa part of the year, came up with the idea for AMOCAH. The Sakhnin municipality and its mayor, Mazin G’Nayem, jumped aboard the project and helped allot the museum’s new home in Sakhnin’s Old City.

The museum has more than 2,000 objects related to Palestinian Arab heritage and some 200 contemporary artworks.

Fainaru and Bar-Shay envisioned the museum after curating and running the Mediterranean Biennale in Sakhnin in 2013. They plan to run future biennales under the auspices of AMOCAH.

The museum is also launching a residency program with artist Johannes Vogel as its first participant. He will come live in Sakhnin, give workshops and create artworks based on his experiences there.

Though this past summer’s Gaza war, Operation Protective Edge, stirred up trouble between the Arab and Jewish populations in Israel and tensions continue to simmer, Fainaru and Bar-Shay decided not to delay the opening of the museum. They wanted to offer something positive to counter the tense atmosphere.

“Through art, [we] will bridge the conflicts with an emphasis on multi-disciplinary arts, self-respect, and a vision of a better future,” reads a press statement announcing the museum’s opening.

lire suite surhttp://www.israel21c.org/headlines/arab-jewish-art-museum-opens-window-on-a-new-world

03/12/2014

Israël : un bébé musulman sauvé

Israël : un bébé musulman sauvé grâce au don d’organe d’un bébé juif décédé

La vie d’un bébé musulman a été sauvée grâce à un don d’organe d’un bébé juif décédé dans des conditions particulièrement tragiques, rapporte Israël Hayom.

Zohar Ergaz, 11 mois, est mort noyé dans son bain la semaine dernière. Le Centre médical Schneider pour enfants, de Petah Tikva, a proposé à ses parents une transplantation d’organe pour sauver la vie d’un autre bébé, Muhammad Mujahed, 7 mois, de Jérusalem, en attente d’une greffe du foie. Malgré la douleur, les parents n’ont pas hésité.

L’opération s’est parfaitement déroulée jeudi. Le nourrisson, toujours en observation, est dans un état stable. Les parents de Mujahed ont remercié la famille Ergaz et leur ont adressé leurs condoléances.

lire http://www.lemondejuif.info/2014/05/israel-un-bebe-musulman-sauve-grace-au-don-dorgane-dun-bebe-juif-decede/

02/12/2014

What the Media Gets Wrong About Israel

The news tells us less about Israel than about the people writing the news, a former AP reporter says.

During the Gaza war this summer, it became clear that one of the most important aspects of the media-saturated conflict between Jews and Arabs is also the least covered: the press itself. The Western press has become less an observer of this conflict than an actor in it, a role with consequences for the millions of people trying to comprehend current events, including policymakers who depend on journalistic accounts to understand a region where they consistently seek, and fail, to productively intervene.

An essay I wrote for Tablet on this topic in the aftermath of the war sparked intense interest. In the article, based on my experiences between 2006 and 2011 as a reporter and editor in the Jerusalem bureau of the Associated Press, one of the world’s largest news organizations, I pointed out the existence of a problem and discussed it in broad terms. Using staffing numbers, I illustrated the disproportionate media attention devoted to this conflict relative to other stories, and gave examples of editorial decisions that appeared to be driven by ideological considerations rather than journalistic ones. I suggested that the cumulative effect has been to create a grossly oversimplified story—a kind of modern morality play in which the Jews of Israel are displayed more than any other people on earth as examples of moral failure. This is a thought pattern with deep roots in Western civilization.

But how precisely does this thought pattern manifest itself in the day-to-day functioning, or malfunctioning, of the press corps? To answer this question, I want to explore the way Western press coverage is shaped by unique circumstances here in Israel and also by flaws affecting the media beyond the confines of this conflict. In doing so, I will draw on my own experiences and those of colleagues. These are obviously limited and yet, I believe, representative.

complete article: http://www.theatlantic.com/international/archive/2014/11/how-the-media-makes-the-israel-story/383262/