29/06/2015

10 choses à savoir sur Israël

Vous pensiez bien connaître Israël, voici 10 notions que vous pourrez rajouter à votre culture générale.

1 Israël est le seul pays au monde à être entré dans le 21ième siècle avec plus d’arbres qu’au siècle précédent

2. Avec 3000 entreprises dans la High-tech et start-up, Israël détient le record de la plus forte concentration d’entreprises de ce type dans le monde après la Silicon Valley

3. La clé USB, inventée par Israël

4. Israël est l’une des trois seules démocratie au monde qui ne possède pas de constitution

5. La colle sur les timbres israélien est cacher

suite sur :http://coolamnews.com/10-choses-que-vous-ne-saviez-sans-dou...

17/05/2015

yom yeroushalaim jolies photos

Yom Yeroushalaim : « Jérusalem, capitale éternelle d’Israël » pour 92% des Juifs israéliens

Selon les résultats de l’enquête, 92% des sondés sont en faveur du maintien de Jérusalem en tant que capitale d’Israël, alors que les 8% des sondés restants estiment qu’Israël devrait déplacer sa capitale à Tel-Aviv.

source :http://www.lemondejuif.info/2015/05/yom-yeroushalaim-jeru...jerusalem.jpg

voir plus de photos sur http://alyaexpress-news.com/2015/05/26-superbes-photos-de...

ou

http://blogs.timesofisrael.com/jerusalem-then-and-now-a-j...

JERUSALEM.jpg

14/05/2015

un peu d'humour (après le houmous)

site juif.org

hypocrisie-internationale-1431334736.jpg

05/03/2015

Le discours intégral et en français de Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain (3 mars 2015)

Voici l’adaptation en français de la transcription intégrale de l’allocution du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain, le 3 Mars 2015.

Merci.

(Applaudissements)

Merci …

(Applaudissements)

… Le Président de la Chambre John Boehner, le président Pro Tem sénateur Orrin Hatch, sénateur de la minorité – leader de la majorité Mitch McConnell, leader de la minorité Nancy Pelosi, chef de la majorité et de la Chambre Kevin McCarthy.

Je tiens également à remercier le sénateur, leader démocrate Harry Reid. Harry, il est bon de vous voir revenir sur vos pieds.

(Applaudissements)

Je suppose que ce qu’ils disent est vrai, vous ne pouvez pas garder un homme bon en mauvais état.

(Rires)

Mes amis, je suis profondément honoré par la possibilité de parler pour la troisième fois devant le corps législatif le plus important au monde, le Congrès américain.

(Applaudissements)

Je tiens à vous remercier tous d’être ici aujourd’hui. Je sais que mon discours a fait l’objet de nombreuses controverses. Je regrette profondément que certains perçoivent ma présence ici comme politique. Cela n’a jamais été mon intention.

Je tiens à vous remercier, démocrates et républicains, pour votre soutien commun à Israël, année après année, décennie après décennie.

(Applaudissements)

Je sais que peu importe de quel côté de l’allée vous vous asseyez, vous vous tenez avec Israël.

(Applaudissements)

L’alliance remarquable entre Israël et les Etats-Unis a toujours été au-dessus de la politique. Elle doit toujours rester dessus de la politique.

(Applaudissements)

Parce que l’Amérique et Israël partagent un destin commun, le destin de terres promises qui chérissent la liberté et offrent de l’espoir. Israël est reconnaissant du soutien de l’Amérique – de la population de l’Amérique et des présidents de l’Amérique, de Harry Truman à Barack Obama.

Applaudissements)

Nous apprécions tout ce que le président Obama a fait pour Israël.

Mais vous savez déjà tout cela.

(Applaudissements)

Vous savez que nous apprécions le renforcement de la coopération sécuritaire et le partage des renseignements, nous apprécions que vous vous opposez aux résolutions anti-israélienne à l’ONU.

Mais il y a certaines choses que le Président Obama a fait, qui sont moins connues…

Je l’ai appelé en 2010, lorsque nous avons eu l’incendie de la forêt Carmel, et il a immédiatement accepté de répondre à ma demande d’aide urgente.

En 2011, nous avons eu notre ambassade au Caire en état de siège, et de nouveau, il a fourni une aide vitale en ce moment crucial.

Il a également soutenu nos demandes pour notre défense anti-missile au cours de l’été dernier, lorsque nous étions face aux terroristes du Hamas.

(Applaudissements)

Lire le discours complet 

Pourim sameah!

Pourim c'est quoi? 

Les livres de Daniel (chap. 1-9) et d’Ezra (chap. 1-6) nous donnent le contexte du récit de la Meguila. Ce fut au Ve-IVe siècle av., époque où le peuple juif, déjà exilé en Babylonie, avait perdu sa souveraineté et son sanctuaire et était exilé en Babylonie. Cet empire était tombé aux mains des Perses et s’étendait de l’Inde à l’Ethiopie. Cyrus avait donné la permission aux Juifs de retourner en Israël (qui se trouvait également sous sa domination) et d’y reconstruire le Temple. Une partie du peuple s’y était rendue et, dans des conditions difficiles, avait jeté les fondations du sanctuaire. Sous le règne d’Assuérus, les Samaritains, intriguant contre les Juifs, les accusèrent de vouloir se révolter contre la Perse ; le roi prêta foi à ces accusations et fit arrêter la construction du Temple. Les travaux ne purent être repris qu’au temps de Darius.

L’histoire de Pourim se situe donc à une époque où une partie du peuple juif se trouvait en Israël attendant de pouvoir réédifier le Temple ; l’autre était dispersée dans l’empire perse. A Suze, lieu de résidence d’Assuérus, il y avait également une communauté juive : c’est là où notre récit se déroule.

Histoire de Pourim

La troisième année de son règne, lorsque son trône est consolidé, Assuérus donne un festin durant cent quatre-vingts jours et y convie les satrapes et les notables des cent vingt-sept provinces de son royaume. A la fin de ces festivités, il invite pendant une semaine tous les habitants de Suze à un nouveau festin. Le dernier jour, le roi ordonne à sa femme, la reine Vachti, de paraître devant tous les hommes pour montrer sa beauté. Vachti refuse. Le roi consulte les Sages et l’un d’entre eux, s’appelant Memoukhan (d’après la tradition orale, c’est Aman), lui conseille de répudier la reine. Il prétend notamment que la conduite intolérable de Vachti pourrait devenir un précédent fâcheux pour les autres femmes qui seraient, elles aussi, incitées à manquer de respect à leur mari. Le conseil de Memoukhan est suivi et, en outre, des ordonnances sont expédiées dans tout le royaume exigeant le respect du mari dans tous les foyers.

Assuérus, cherchant une nouvelle reine, fait réunir plusieurs belles jeunes filles. Parmi celles-ci, Esther, la seule à ne faire aucun effort pour plaire au roi, attire les sympathies de tous et est choisie. C’est une orpheline juive, nièce et pupille de Mardochée. Elle devient reine et, suivant le conseil de son tuteur, ne fait pas connaître son origine. Elle continue à garder contact avec lui, et suit ses instructions et ses conseils.

Lire l'article complet :

demain c'est la fête à Tel-aviv

 

bons plan pour Pourim à Tel-aviv

Lire la suite

08:51 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture, Israël, Religion, tel-aviv, Vie juive | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

18/02/2015

10 top places to see israels spring flowers

Right now is the peak season for Israel’s brilliant wildflowers. Try these spots for some of the best viewing of anemones, cyclamen, irises and more.

sraelis really love their kalanit (anemone), rakefet (cyclamen), narkis (narcissus), tourmus (lupine) and other wildflowers. They love them so much that they almost picked them into extinction, but in the past 50 years legislation and education have assured that springtime in Israel is a riot of color just about everywhere you look.

For those who are lucky enough to be in Israel during the peak wildflower season of mid-February to late March, ISRAEL21c offers this list of 10 awesome sites to see beauty growing wild.

Our recommendations come from two experts: Elisha Mizrahi of Keren Kayemeth LeIsrael-Jewish National Fund (KKL-JNF) and professional photographer Yehoshua Halevi, who is working on an ebook about photographing Israel through the seasons.

They tell ISRAEL21c that it’s not just wildflowers but also blossoming fruit trees that make this time of year so spectacular. Look for almond and cherry blossoms as you travel the country.

1.Scarlet South Festival 

There’s still some time to take advantage of the yearly Scarlet South Festival in the northwestern Negev, produced in conjunction with KKL-JNF. Each Friday (from 9 to 3) and Saturday (9 to 4) throughout February, the public is invited to enjoy free tours through the red carpets of anemones in the Reim Recreation Area and the Ruhama Forest. But if you miss the festival, there’s still plenty of color to see in March and April.

flowers6.jpg

http://www.israel21c.org/headlines/top-10-places-to-see-i...

27/01/2015

On entendait les cris des gens dans les chambres à gaz

Avant le 70e anniversaire de la libération du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz, nous avons rencontré une rescapée. Esther Bejarano, 90 ans, doit sa vie à la musique. Sélectionnée pour jouer de l'accordéon dans l'orchestre des femmes du camp, elle a ainsi échappé aux chambres à gaz. Voici le script de son interview, réalisée chez elle à Hambourg le 19 janvier 2015.

 

Le voyage jusqu'à Auschwitz était déjà une épreuve terrible. On était entassés dans des wagons à bestiaux, il n'était pas possible de respirer, l’air était terrible. Il n'y a avait pas de toilettes, on devait utiliser un saut, le faire devant tout le monde. C’était humiliant, il n'y avait aucune dignité.

Et puis, il y avait beaucoup de personnes âgées dans ces trains. Moi j'étais jeune, j’avais 18 ans. Mais beaucoup de ces personnes âgées n'ont pas survécu, elles sont mortes pendant le transport.

Quand on est arrivé à Auschwitz, sur la "rampe juive" comme on l’appelait, il y avait trois hommes en civil. Ils nous ont dit: "vous êtes arrivés dans un camp de travail". On ne savait pas où on était, mais on nous a dit que tous ceux qui ne pouvaient pas bien marcher, qui étaient malades, les femmes enceintes, les femmes avec des petits enfants, tous ceux là devaient monter dans des camions, qu'on les amènerait comme ça jusqu'au camp. Et nous, on s'est dit: si on les amène en camion, et que les jeunes seulement doivent marcher, ça ne doit pas si grave que ça…suite

http://geopolis.francetvinfo.fr/bureau-berlin/2015/01/22/on-entendait-les-cris-des-gens-dans-les-chambres-a-gaz.html

IMG_5045-600x600.jpg