22/12/2014

Nous n’allons pas nous contenter d’un Etat palestinien dans les lignes de 1967

Les hauts responsables du Hamas lors des célébrations du 27ème anniversaire du Mouvement ont déclaré: Nous ne reconnaîtrons pas l’entité sioniste et nous n’allons pas nous contenter d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967. Nous remercions l’Iran de nous fournir  des armes et des missiles.

Image à la Une : Mahmoud Al-Zahhar prononçant sa harangue au rassemblement du 12 décembre 2014 à Gaza (Alresalah.ps. 12 décembre 2014) 

 Du 12 au 14 décembre 2014, le Hamas a célébré son 27e anniversaire par de  nombreux défilés et rassemblements dans toute la bande de Gaza, en présence de dizaines de milliers de personnes. Le rassemblement principal dans le nord de l’enclave a semble-t-il été suivi par près de 100.000 personnes. Les célébrations de l’anniversaire comprenaient également un grand défilé de l’aile militaire du Hamas, les Brigades Izz Al-Din Al-Qassam.

Les autorités du Hamas qui ont pris la parole pendant les marches et les rassemblements ont souligné que le mouvement ne reconnaîtrait jamais l’entité sioniste ou ne se contentera pas d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967, et ils ont appelé à poursuivre sur la voie de la résistance et du djihad jusqu’à ce que toute la Palestine, du fleuve à la mer, soit libérée.

Abu ‘UBaida, le porte-parole des brigades Al-Qassam a remercié l’Iran de fournir au Hamas des fonds, des armes et des missiles et ainsi de l’aider à construire son armée, avec ses nombreuses unités avancées. Il a également déclaré que le Hamas allait bientôt faire libérer des prisonniers palestiniens par le biais d’échanges négociés de prisonniers.

Dans le même temps, les intervenants ont mis en garde contre une « explosion » imminente si Gaza ne recevait pas les fonds de remise en état qui lui ont été promis. Ils n’ont pas épargné l’Autorité palestinienne (AP) et ses dirigeants de leurs critiques, les qualifiant de «traîtres» et exhortant les habitants de Cisjordanie [Judée-Samarie] à se soulever contre eux.

Il convient de noter que le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mash’al, a brillé par son absence lors des célébrations d’anniversaire, tandis que les hauts responsables Mahmoud Al-Zahar et le porte-parole des brigades Al-Qassam, Abu ‘Ubaida étaient visiblement impliqués et ont participé publiquement. Un discours pré-enregistré par Mash’al devait être diffusé lors d’un rassemblement de masse à Hébron, mais cet événement a été annulé suite à l’intervention de l’Autorité palestinienne et de la sécurité israélienne.

Une interview spéciale de Mash’al à l’occasion de l’anniversaire a été postée sur le site Internet porte-parole du Hamas Al-Risalah.

http://www.europe-israel.org/2014/12/le-hamas-nous-nallons-pas-nous-contenter-dun-etat-palestinien-dans-les-lignes-de-1967/

Voici à la suite, des extraits traduits des discours des responsables du Hamas et

des photos des différents rassemblements, défilés et parade militaire :

 

 

Mahmoud Al-Zahar: la Palestine s’étend de l’Egypte au Liban, et du Jourdain à la mer. Nous allons établir notre pouvoir sur la Cisjordanie [Judée-Samarie]

18/12/2014

Press Release from the Permanent Mission of Israel to the United Nations in Geneva

Conference of the High Contracting Parties to the Geneva Conventions – Israel's reaction

 

17.12.14

 

 

Press Release from the Permanent Mission of Israel to the United Nations in Geneva:

 

 

The conference convened today in Geneva is another example of a multilateral mechanism falling victim to an anti-Israel agenda, moving the parties away from negotiations and undermining the universality and integrity of the Geneva conventions.

 

Whether the convening of this conference is the result of Arab pressure, a distorted interpretation of the Geneva conventions, a desire to coerce Israel into succumbing to a political dictate or any other motive, it will serve only to further immune terrorist groups targeting civilians and using their own civilians as human shields.

 

However, it won't stop Israel from implementing its primary obligation to its citizens – to provide them with security and protect them from merciless and fanatic terrorists, which do not hide their desire to see Israel wiped-off the map of the Middle East.

 

The conference convened today in Geneva was a political exercise, lacking any basis in the Geneva conventions. Instead of strengthening International Law, it would undermine respect for it. It will further encourage moves by the Palestinians in other international bodies, and sends President Abbas the message that unilateral action is preferable to direct negotiations with Israel.

 

This conference is sending a very clear message. It confers legitimacy on terrorist organizations and dictatorial regimes wherever they are, while condemning a democratic country fighting terrorism in accordance with international law.

 

History teaches us, that there cannot be one law for the Jewish state and another for all other states.

 

We appreciate the countries which chose not to take part in today's meeting.

 

14/12/2014

Voici comment le Hamas célèbre son 27ème anniversaire à Gaza

10675507_765900143489714_3493414864489389718_n.jpg1395264_765900133489715_6338983019351487839_n.jpg

10407944_765900140156381_3191106115179894819_n.jpg10846365_765900130156382_4050924051041199443_n.jpg

09/12/2014

Updates on the Israeli Defense Force Investigations following Operation 'Protective Edge'

Establishment of an Investigation Mechanism in Real Time:

 Information from Mission of Israel in UN -Geneva

As part of Israel's commitment to the rule of law, Israel decided to initiate a professional and comprehensive examination of alleged violations of international law, including the laws of armed conflict, that may occurred during operation "Protective Edge". A General Staff Mechanism for Fact-Finding Assessments (the 'FFA Mechanism') was already established during the operation. The FFA mechanism is designed to examine exceptional incidents that occurred during the operation. Such incidents include events allegedly resulting in unanticipated harm to civilians as well as events where military activity may have resulted in damage to medical or UN facilities. The FFA Mechanism is tasked with providing the Military Advocate General (MAG) with initial investigatory information. The MAG, in turn, is charged with deciding whether to initiate a full criminal investigation. It should be noted that in cases when allegations raise reasonable grounds for suspecting a violation of the law and no further investigation is needed, a criminal investigation is launched immediately, without waiting for examination by the FFA Mechanism

Lire la suite

08/12/2014

Abbas ne veut plus négocier avec Israël

Les indices s’accumulent, qui démontrent à quel point la Communauté internationale, et la France en tout premier lieu, consentent à se laisser abuser par le duo Abbas/Hamas, afin de perpétuer une guerre de longue durée qui vise à affaiblir la position d’Israël. En effet, Abbas n’a jamais eu l’intention, encore moins aujourd’hui qu’hier, de reprendre la moindre "négociation", mais au contraire, d’imposer son plan à ses conditions et dans la négation de l’existence de l’Etat d’Israël.

Le 29 novembre, la Ligue Arabe a approuvé un plan d’action présenté par Mahmoud Abbas, destiné à imposer l’instauration d’un Etat Palestinien sans aucun compromis politique de la part des Palestiniens. La Jordanie, acutellement le seul membre arabe du Conseil de Sécurité de l’ONU, soumettra une résolution au Conseil, qui sera conforme aux lignes définies par le plan Abbas, dans les jours à venir.

suite

http://www.jforum.fr/forum/international/article/abbas-a-claque-la-porte-a-toute

07/12/2014

A palestinan's mother

This Palestinian mother's son was treated, free of charge, for his heart problem in an Israeli hospital. Watch as she acknowledges the kindness Israel has for Arabs, and continues on, in the same hospital, to explain why becoming a "martyr" is so important for Jerusalem.

"Peace will come when the Arabs will love their children more than they hate us." - Golda Meir

see the videO: 

05/12/2014

les dernières news au Proche et Moyen-Orient

La Syrie aurait fourni au Hezbollah des missiles mer-mer russes Yakhont et des batteries anti-aériennes russes sophistiquées S-300. Par ailleurs, l’Iran lui aurait fourni des missiles Fateh de portée 250/350 km, pouvant porter 500kg et atteindre Dimona. Tout conflit à l’avenir contre Israël mettra en jeu des milliers de missiles et surviendra aussi bien sur terre qu’en mer.

En Turquie, une cellule du Hamas, les Brigade Ezzedine Al Qassam, implantées en Judée-Samarie et télécommandées depuis  Istamboul, par le terroriste Saleh al-Arouri, projetait un énorme attentat au stade Teddy à Jérusalem, et de nombreuses autres attaques. Le Shabak a réussi à démanteler cette cellule en arrêtant 30 suspects et en mettant la main sur une importante cache d’armes contenant des fusils M-16 et des munitions. Israël a demandé à l’Otan de prendre des mesures à l’encontre de la Turquie qui joue un jeu dangereux.

L’Egypte a empêché un attentat contre Israël fomenté par les terroristes de Ansar Bayt al-Maqdis qui s’étaient emparés d’un navire porte-missile égyptien à Damiette. Le navire a été rattrapé à 70 km des côtes, avec 4 autres bateaux qui ont été détruits. 8 assaillants ont été éliminés et 32 terroristes arrêtés. Ceux-ci visaient une exploitation de gaz israélienne en mer. Le groupe terroriste Ansar Bayt al-Maqdis qui opère au Sinaï venait de faire allégeance à l’Etat Islamique d’Abou Bakr al-Baghdadi.

Aux Emirats Arabes Unis, Abou Dhabi a publié une liste de 83 groupes terroristes, comprenant l’Etat islamique (EI), Al Qaeda, les Frères Musulmans, et plusieurs organisations proches ou issues de la Confrérie – la bête noire des Emirats -, dont l’UOIF, l’une des principales organisations musulmanes en France. Son président Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris, a dénoncé « les graves accusations portées par un Emirat étranger… ».

En Iran,  Brig. Gen. Seyed Majid Moussavi de la force aérospatiale des Gardiens de la Révolution a précisé: « Nous sommes guidés par la stratégie d’armer le Hamas et le Hezbollah avec le matériel le plus moderne pour attaquer le régime sioniste et atteindre tout point en Israël, notamment les cibles les mieux gardées ». L’Iran et les pays qui négocient avec ce pays sur son programme nucléaire depuis déjà 12 ans ont décidé de reporter l’échéance des pourparlers à Juillet 2015. Entre temps, Téhéran pourra profiter d’un allègement des sanctions, pouvant accéder à 0,7 milliard $/mois, ce qui constitue déjà une victoire pour le président iranien Hassan Rouhani. Avec ces atermoiements, l’Occident et Obama aident l’Iran à franchir la ligne de non-retour, en vue de l’arme nucléaire. Parlant de ce délai supplémentaire Mansour Haghighatpour membre du comité parlementaire en charge de la sécurité nationale a dit aux medias: « L’Iran ne cédera jamais ses intérêts à long terme ». De son côté, le Sénateur républicain du Texas, Ted Cruz, peut-être futur candidat à la Maison Blanche, a déclaré lors d’un dîner à la « Zionist Organization of America » (ZOA) qu’ »avant que nous levions une quelconque sanction, l’Iran doit d’abord désassembler chacune de ses 19 000 centrifugeuses, livrer chaque kg d’uranium déjà enrichi, mettre fin à son programme de missiles longue portée et s’abstenir de semer la terreur par organisation interposée ».

par Albert Soued – Tel-Avivre -source