18/08/2014

pour voir Israel autrement et humour

Humans of Tel-aviv

https://www.facebook.com/HumansOfTelAviv

Happy in Tel-aviv

https://www.facebook.com/Happyintelaviv

Humour:

Sourelé a 70 ans et Yankelé en a 80… Ils ne sont pas mariés…
Yankelé dit a Sourelé :
– Aucun de nous n’a jamais été marié… voudrais-tu m’épouser ?
– Voui, pourquoi pas, dit Sourelé.
– Alors d’abord, dit Yankelé, nous devons rendre visite à mon ami Hershl le pharmacien…
Ils se rendent chez le pharmacien et Yankele lui demande :
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le cholestérol ?
– Bien sûr !
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le diabète ?
– Bien sûr !
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le Alzheimer ?
Excédé Hershl dit :
– Bien sûr ! Mais pourquoi toutes ces questions ? Tu vois bien que tu es dans une pharmacie ! 
Yankelé répond :
– C’est parce que Sourelé et moi nous allons nous marier et nous voulons déposer une liste de mariage…

Hassan Nasrallah : " Le Califat islamique …..

Hassan Nasrallah : " Le Califat islamique prévoit d’étendre ses conquêtes à la Jordanie et à l’Arabie saoudite !

Koide9enisrael Publié par David ILLOUZ

dimanche 17 août 2014

Le journal libanais " Daily Star " a déclaré que le chef du Hezbollah , le Cheikh Hassan Nasrallah, a averti les dirigeants druzes au Liban de la menace que représente le groupe djihadiste " califat islamique ". Lors de sa première réunion organisée en trois ans avec le leader druze libanais Walid Joumblatt, Nasrallah a averti que le califat islamique (aussi connu sous le nom de ISIS, EIIL ou etat islamique ) pose une menace existentielle pour toutes les minorités de la région, y compris au Liban...

lire : http://koide9enisrael.blogspot.co.il/2014/08/hassan-nasrallah-le-califat-islamique.html

15/08/2014

Manif à Tel-aviv

Des milliers d'Israéliens se sont rassemblé jeudi-soir Place Rabin, la plus grande place de Tel Aviv pour exprimer leur solidarité avec les habitants du sud qui avaient fait le voyage jusqu'à la métropole israélienne.
Mot d'ordre du rassemblement : "un missile sur Sdérot = un missile sur Tel Aviv"

manif,gaza,tel-aviv,israel,bordureprotectrice

Bild a lancé une campagne intitulée "la haine du Juif - plus jamais".

Le célèbre journal allemand publie un article touchant avec les portraits des 64 officiers de Tsahal tués

screen captureLe quotidien allemand à grand tirage, Bild, a publié lundi un article très touchant sur les soldats israéliens tombés lors de l'opération militaire Bordure protectrice à Gaza.

Le papier intitulé "Israël combat la terreur du Hamas - le portrait des victimes" est par ailleurs illustré d'un montage photo représentant les 64 officiers de Tsahal tués.

64 soldats israéliens ont trouvé la mort, 64 fils, maris, amis qui ne retourneront pas dans leur famille (...) tombés dans la bande de Gaza en luttant contre le Hamas au nom de la patrie", peut-on lire dans cet article que fait même le portrait de certains soldats.

Bild est un des journaux les plus vendus dans le monde, avec une moyenne de 12 millions de lecteurs par jour. Le quotidien fait partie du groupe de presse Springer qui est un ardent défenseur d’Israël.

A la fin du mois dernier, alors que les combats dans la bande de Gaza ont déclenché une flambée d'incidents antisémites en Allemagne (et ailleurs en Europe), Bild a lancé une campagne intitulée "la haine du Juif - plus jamais".

http://www.i24news.tv/fr/mobile#content/40032

13/08/2014

recrudescence d'actes antisémites en Suisse

 

 Beaucoup d'amis me font par de leurs inquiétudes, suite notamment à des manifestations récurrentes et des messages déplacés.

Recrudescence d’actes antisémites depuis début juillet 2014 

Information sur les activités de la FSCI 

 

Depuis la nouvelle aggravation de la situation ou Proche-Orient, une vague antisémite s’est abattue sur tout l’Europe et aussi sur la Suisse. Lors de conflits armés au Proche-Orient, il arrive souvent que le nombre d’actes antisémites augmente dans notre pays. Par rapport aux années précédentes, nous observons, cette fois-ci, que les propos antisémites sont nettement plus nombreux et plus virulents que par le passé – surtout sur facebook et surtout en Suisse alémanique. 

http://www.swissjews.ch/fr/metanavigation/medien/sig_in_der_presse/index.php

----

La Commission de dialogue entre juifs et protestants condamne le racisme, l’antisémitisme et les appels à la violence

Politique et justice ont le devoir d’agir contre les abus sur les réseaux sociaux. 

Dans le contexte de la guerre entre l’Etat d’Israël et le mouvement islamiste Hamas et des manifestations à Zurich et en d’autres lieux de Suisse, Internet et les réseaux sociaux diffusent actuellement des propos antisémites et des appels à la violence contre les juifs suisses. Ces propos et appels sont d’une agressivité et d’une violence inédites pour la Suisse. La Commission de dialogue entre juifs et protestants (CDJP) condamne sévèrement toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et d’incitation à la violence

http://www.swissjews.ch/fr/metanavigation/medien/news/index.php

Foreign Press Association Condemning Hamas' Threats Towards Journalists Covering Gaza

 

The Foreign Press Association - Representing international media in Israel and the Palestinian Authority released a statement on August 11, where it "protests in the strongest terms the blatant, incessant, forceful and unorthodox methods employed by the Hamas authorities and their representatives against visiting international journalists in Gaza over the past month...In several cases, foreign reporters working in Gaza have been harassed, threatened or questioned over stories or information they have reported through their news media or by means of social media. We are also aware that Hamas is trying to put in place a "vetting" procedure that would, in effect, allow for the blacklisting of specific journalists. Such a procedure is vehemently opposed by the FPA".

 

Please find below the official statement for your information.

 

 

Statements

 

The FPA protests in the strongest terms the blatant, incessant, forceful and unorthodox methods employed by the Hamas authorities and their representatives against visiting international journalists in Gaza over the past month.

 

The international media are not advocacy organisations and cannot be prevented from reporting by means of threats or pressure, thereby denying their readers and viewers an objective picture from the ground.

 

In several cases, foreign reporters working in Gaza have been harassed, threatened or questioned over stories or information they have reported through their news media or by means of social media.

 

We are also aware that Hamas is trying to put in place a "vetting" procedure that would, in effect, allow for the blacklisting of specific journalists. Such a procedure is vehemently opposed by the FPA.

 

August 11, 2014

 

 

 

Information on the limitations Hamas placed on media coverage of the military aspects of the fighting

 

 

Hamas' media policy forged during Operation Protective Edge restricts local and foreign correspondents covering the fighting in their reports on military-combat activity or military-related information (especially regarding rocket fire and the use of civilians as human shields). During the operation foreign and local correspondents followed Hamas' policy guidelines, for the most part, and mainly reported on the suffering of the local population and other civilian aspects of the fighting. However there were occasional instances of foreign correspondents who did not follow Hamas guidelines, especially towards the end of July when media personnel began leaving the Gaza Strip. During the last two weeks reports have crept into the media about rockets fired into Israeli territory from populated areas, particularly from around sensitive institutions (the Al-Shifa'a Hospital, a hotel where many of the foreign correspondents stayed, a UN facility, a church).

 

Read the article here:

http://www.terrorism-info.org.il/Data/articles/Art_20699/...

 

11/08/2014

Le décompte des morts civils à Gaza remis en question

Rémi SALORT | lci.tf1.fr

samedi 9 août 2014

843 Palestiniens tués dont 1354 civils, 216 combattant et 279 non-identifiés, ce sont les chiffres du bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OHCHR). Mais selon Anthony Reuben, responsable des statistiques pour la BBC, repris par Slate, ce nombre de combattants abattus est mal évalué : "Nous ne savons pas aujourd’hui combien de morts à Gaza sont des civils et combien sont des combattants... Cela signifie que certaines conclusions sont tirées prématurément".
http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/civils-ou-combattants-les-statistiques-des-morts-a-gaza-remises-8464864.html