27/07/2014

Under Rocket Fire from Gaza, Humanitarian Aid Continues

 

Field hospital for wounded Palestinians from Gaza

The IDF, in cooperation with the Red Crescent, has opened a field hospital at the Erez Crossing, on the Gaza border, to treat wounded Palestinians from the Gaza Strip.  The field hospital contains an emergency room, lab, pharmacy, pediatric ward, ambulatory clinic, gynecology unit, family and internal medicine, and is equipped to treat dozens of patients.

Medical Aid to Palestinian in Israeli hospitals

 

The majority of Israel's population is in range of missiles being fired from the Gaza strip by the Hamas terror organization.

The 'Save a child's heart' humanitarian project continues to treat children arriving from Gaza, who suffer from heart disease.

Every year, 150 children from Gaza and the West Bank are treated as part of this project.

 

"We're physicians, our job is to take care of people. The children who come here didn't do anybody any harm, They need our help and we will continue to help them." says a physician at Israel's Wolfson Hospital, which takes part in this program

 

WATCH THE VIDEO ON MEDICAL AID:

https://www.youtube.com/watch?v=lpsxiMrgVK4

 

IDF Transfers Medical Supplies and Food into Gaza

Despite ongoing terror attacks and constant rocket fire, the IDF goes beyond its legal obligation and supplies medical equipment, food, gas and hygiene products to Gaza.

WATCH THE VIDEO ON SUPPLIES TO GAZA:

https://www.youtube.com/watch?v=rIm_hf-fG3E

 

 

 

 

FULL Updated report of Civilian Assistance to Gaza from the Coordination of Government Activities in the Territories:

 

http://www.cogat.idf.il/Sip_Storage/FILES/2/4512.pdf

Lire la suite

25/07/2014

Un café interdit aux Juifs à Liège: "De retour à l’époque nazie !"

communiqué cicad

Pierre n’en a pas cru ses yeux lorsqu’il est passé devant le café turc de St-Nicolas.

Pierre est un honorable commerçant, il se balade de marché en marché et vend sa marchandise aux badauds. Mercredi matin, il est allé prend un petit-déjeuner dans un établissement de Saint-Nicolas avant d’ouvrir son échoppe.

 "C’est en revenant vers mon étal que j’ai eu le sang littéralement glacé. Je suis Israélite et j’ai vu sur la vitrine d’un café l’interdiction faite aux Juifs de rentrer alors que les chiens étaient admis ! Je me suis vraiment cru revenu dans les années 30 où les Juifs faisaient l’objet de toutes les haines des nazies".

Pierre n’a toutefois pas perdu son sang-froid. Il a pris une photo pour immortaliser la devanture du café et a prévenu la police. "Je vais déposer plainte parce qu’une telle chose ne peut pas rester sans réaction. J’ai également prévenu le MRAX."

Et les choses n’ont pas traîné puisqu’averti de la situation par les médias, le bourgmestre de Saint-Nicolas a envoyé la police locale pour constater les faits.

Sensibilisé par les policiers ou conscient qu’il était en train de s’attirer de gros ennuis, le patron du café a retiré les affiches litigieuses.

- See more at: http://www.cicad.ch/node/17032/#sthash.6fUYW8HG.dpuf

Scandaleuse caricature publiée par Solidarités

communiqué CICAD

Un juif religieux ventripotent, portant une kippa et des papillotes, voilà la manière dont Solidarités illustre son article « Une critique écologiste de l’occupation israélienne » (cf. annexe 1).
L’auteur de cette caricature n’est autre que Latuff qui avait déjà fait l’objet d’une dénonciation par la CICAD pour des caricatures publiées sur le site du Collectif Urgence Palestine en juillet 2009 (cf. annexe 2)

Cette caricature n’est pas sans rappeler une image utilisée par le groupe d’extrême droite Genève Non-Conforme qui, pour une affiche célébrant le 1er aout, a utilisé un homme aisément identifiable comme juif, portant également une kippa et des papillotes, pour dépeindre l’Etat d’Israël (cf. annexe 3).

La CICAD est profondément choquée qu’un parti politique qui prétend défendre les valeurs des droits de l’homme utilise une imagerie qui, une fois de plus, désigne le Juif comme coupable. Face au climat actuel d’hostilité qui règne en Europe vis-à-vis de la communauté juive, Genève se passerait bien de ce genre de dérapages.

La CICAD attend des responsables de Solidarités une prise de position claire face à cette affaire.

Lire la suite

20/09/2011

L'espoir

 

source d'émotions :L'espoir nous est révélé comme profondément humain. Eugène Borowitz l'exprime dans ces termes : « Les Juifs doivent sortir d'Égypte bien qu'ils sachent qu'ils sont portés sur des ailes d'aigles. Les juges et les rois juifs doivent conduire leurs armées vers la bataille même quand on leur a dit que le Seigneur combattra pour eux… attendre l'aide de Dieu ne signifie pas renoncer à la responsabilité en ce qui concerne ce que les hommes doivent encore faire. Seulement, quand tout a été fait, on attend un miracle ».

 

par Judith Berinstein

On raconte qu’une nuit, dans un village lointain, l’unique horloger qui vivait là est mort.
L’un après l’autre, les horloges ont commencé à mal fonctionner jusqu’à ce que, finalement,
elles aient cessé de marquer les heures quand leurs propriétaires ont décidé d’arrêter de les remonter.
Tous les villageois ont agi de la même façon, tous, excepté un homme qui
- bien que conscient que son horloge ne fonctionnait pas bien
- a continué de la remonter tous les jours.
Des années plus tard, un autre horloger arriva enfin au village.
Les villageois se sont empressés de chercher leurs horloges pour les faire parvenir,
dès que possible, à celui qui pourrait les réparer.
Mais, bien que l’horloger ait tenté de le faire, il ne put réparer aucune des horloges arrêtées.
Leurs mécanismes délicats s’étaient oxydés.
Seulement une horloge a pu être réparée : celle de l’homme qui, obstiné et avec espoir,
avait continué de remonter son horloge pendant toutes ces années, jour après jour.....

 

 

lire la suite ici http://www.morim.org/getfile.aspx?id=7212

10:31 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

27/02/2011

Adar

C'est assez compliqué d'expliquer que les annés juives se compte depuis 5771..on se fait vieux ein?

Le mois d'Adar, est un mois qui quelques fois compte double, donc il y a Adar I et Adar II....hihihiiii vous vous y retrouvez? bref, la fête du mois d'Adar est POURIM....

Dans le cas ou il y a qu'un Adar, c'est le 14ème jour du mois et dans le cas ou il y en a deux c'est à Adar II que la fête est célebrée...

vous avez mal à la tête?

... :-)

Adar a la particularité d'un mois "heureux" et où la joie est de mise. Pourim est la fête la plus marrante du calendrier. On doit se déguiser, faire la fête , un festin et offrir des cadeaux, cool non?

Qu'est que POURIM? la fête des sorts (jeter un sort) qui est en relation avec le livre d'ESTHER. Je vais tenter d'expliquer l'histoire (et m'en veuillez pas si je m'emmêle les pinceaux -) Je résume. Esther est une très belle femme (of course), le roi lassé de sa reine, cherche une nouvelle femme plus belle et plus sympa. Il épouse Esther dont les origines juives, lui sont cachées parce que son oncle MaRDoCHée lui demande. Bref, un jour un certain HAMAN, devient le proche collaborateur du Roi, il a ses faveurs.

Un jour, HAMAN prend MARDOCHEE en grippe, car celui-ci ne fait pas la courbette réglementaire. Du coup, il décrète que tout les juifs du coin doivent lui filer un impôt injuste, sous peine de mort.

Esther pour sauver les siens, fait un festin (et c'est là que je ne comprends pas super bien- le comment - quoi- de l'histoire) fait retrouver à MARDOCHEE les honneurs, et condamner HAMAN a être pendu.

Et voilou, en trois coups de cuillères à pot, notre Esther a sauvé tout le monde, Y AVAIT Qu'une femme pour faire cela!

:-)

et pour fêter dignement la fête on dois se déguiser, j'hésite cette année entre : Bonny (j'ai l'esprit de révolte) et Sandy ...quoique je vais peut-être encore changer d'avis et vous?

 

 

Shavouah tov

 

16:04 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook

23/11/2010

La Bar mitsva: un jour

Une journée dans la vie des enfants israéliens...


La Bar Mitsva (en hébreu, בר מצוה) est une cérémonie de confirmation religieuse par laquelle le jeune garçon juif marque sa majorité, en principe à 13 ans. L’équivalent féminin est la Bat Mitsvah, cérémonie par laquelle la jeune fille juive atteint sa majorité religieuse, en principe à 12 ans.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bar_Mitzvah

12:31 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

13/09/2010

Chana tova ve 'Hatima tova

yom-kippour-1254218363.jpgvoilà, Rosh Hashana est fini, mais après le jêune de Guedalia - pour bien commencer l'année- il y a le livre (de votre cas-étudié- sous tout ses angles) qui reste ouvert jusqu'à Kippour. Et ben, oui, vous croyiez pouvoir vous en tirer aussi facilement??

Point néni donc,- évidement-  jusqu'à Kippour faut se là filer douce. D'ailleurs certains mettent le paquet double ;-) ils décident de manger KOSHER quelques temps avant KIPPOUR, puisque HM (D-ieu) est très sympa  et qu'IL pense tout le temps que les gens sont sincères, sur ce ils doivent l'être sur le moment pis -après ils oublient- et puis y a les impénitents, les réfractaires, ceux qui se demandent bien ce que D-ieu peut leur reprocher, et les autres ceux qui se sentent coupables de respirer et qui cherchent obstinément à toujours faire mieux ...

Bref la Techouvah (repentir)- bonne ou mauvaise- ne peut être bonne puisque dans sa mansétude HM accordera son pardon, IL est trop gentil que pensent-ils des récidivistes? ....

A la fin de Yom Kippour, le livre se referme et votre sort en est jeté ou plutôt scéllé. GMAR HATIMA TOVA  que ta signature sur le livre soit bonne...après pas de chance, tu as toute l'année pour te démmerder et peut-être l'année prochaine t'aura plus de chance, faudra te montrer un peu plus ou un peu moins...Qui sait?.....

Alors comme on dit en hébreu ב - ה - צ - ל - ח - ה

Behtzlarah, bonne chance!!

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yom_Kippour

©rosetelaviv

 

 

 

 

drybones1.gif

19:35 Écrit par Rose Tel-aviv dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook