21/05/2010

Zahia, Loanna et la burqa............

Une amie me  faisait la refelexion, l'image de la femme en France est lamentable, elle est totalement dévalorisante.

En effet, quelles sont les images des femmes véhiculées ces derniers temps à la une des quotidien européen ? Zahia, la prostituée (pour rester polie)......!!

Quelle icône de femme véhicule-t-on aux jeunes filles? l'image d'une "femme" poitrine refaite, qui pour gagner sont argent vend son corps: -merveilleux- sic-!

En occident, Paris Hilton est une star et les 2 seules choses qu’elle n’est jamais faite, c’est promener sont chien et poster une vidéo porno sur internet. Ici on véhicule les images que femme-argent-stupidité-sex+facile sont assimilés.

Quelles femmes les journaux essayent de marteler ou les images de la tv? Loanna, grande icône fémine aussi. Quelle image véhicule-t-on? des femmes paumées, où alors complétement manipulatrices qui n'ont visiblement qu'une moralité, celle dictée par l'argent. Accumulant problème de drogue et des petits amis tout aussi paumés....

Lire la suite

10:00 Écrit par Rose Tel-aviv dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

16/10/2008

Mispar Téouda Zéout

Mispar = numéro

Téouda= carte

Zéoute= identité

 

"mispar téouda zéoute ?" (numéro de carte d'identité?) je ne sais pas si c'est le fait de s'installer - mais on nous demande à tous les instants le numéro de sa carte d'identité. Pour tout ce qui est administratif, en passant par de simple activité : prendre des cours...

Tant est si bien, que tout israéliens, répondra avec automatisme à cette question.

Il répondra sans hésiter la qq dizaines de numéro ...de sa carte d'identité, moi je dois avouer que je suis qqx mal à l'aise j'ai du mal à être assimiliée à un simple numéro, c'est tout l'effet, que ca me fait.

Ici, il a commencé à pleuvoir, l'autre nuit, ceux qui dormaient sous les soukkah ont du précipitament rentrés dans leurs chaumières...habrités de la pluie...faut dire qu'ici les averses rensemblent plus à des orages tropicaux, qu'à une petite averse suissesse printanière.

Ma voisine, m'a dit ici , y a pas d'entre -saisons, c'est l'été ou l'hiver, l'hiver arrive selon elle. D'ailleurs, les fashionatas israéliennes ont déjà chaussé leurs bottes cuirs dernier cri (acheter sur le web...sans doute) ....c'est l'hiver...et il fait 25 degré. 

 

14:16 Écrit par Rose Tel-aviv dans Société - People | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook