21/08/2014

Explorer le vrai pardon: Genocide Rwanda

CINÉMA • Le  festival Cinémas d'Afrique s'ouvre ce soir à Lausanne. Un film rwandais traite du génocide et de ses conséquences. Rencontre avec son réalisateur, Joël Karekezi.

 

Dans Imbabazi, le pardon, de Joël Karekezi, le génocide de 1994 a brisé l'amitié entre Manzi et Karemera. Le premier, génocidaire, a massacré la famille du second. Quand Manzi sort de prison, Karemera cherche à le retrouver, pour qu'il soit condamné à perpétuité. Entretien.

Vous êtes vous-même un rescapé du génocide.

Joël Karekezi: Oui, j'avais huit ans et vivais à Gysenyi avec mon père, mon frère et ma soeur. Mon père a été tué, nous sommes partis au Congo puis revenus à Kigali, où je vis toujours. J'y ai ma société de production et de nombreuses collaborations.

Le film a été tourné en anglais, alors que le Rwanda est francophone.

J'ai terminé le scénario en anglais, co-écrit avec un Américain, Casey Schroen. Le film a été tourné en Ouganda, où l'on parle anglais. Je voulais le faire dans une langue internationale pour qu'il soit visionné dans beaucoup de pays. Il a été sélectionné dans vingt -cinq festivals, distribué en Amérique du Nord, eu des diffusions TV en Afrique et en France. Les diffusions en salles sont difficiles pour des films à petit budget comme le mien.

Le Pardon était le titre de votre court-métrage.

Il dure treize minutes, mais j'ai réalisé qu'il était difficile à comprendre. J'ai alors élargi l'histoire pour que les spectateurs puissent saisir ce qui s'est passé avant et après le génocide.

- See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/explorer-le-vrai-pardon.html#overlay-context=fr/autres-actualit%25C3%25A9s/le-hamas-menace-les-compagnies-a%25C3%25A9riennes-desservant-tel-aviv.html

20/08/2014

Rally for UN Action Against Genocide in Iraq

Please add your voice - sign the petition today

:http://www.unwatch.org/c.bdKKISNqEmG/b.1288071/siteapps/a...

 

(je note au passage le titre du blog, d'un certain H.R, ne concerne jamais mais jamais l'IRAQ, on se demande pas pourquoi! c'est tellement plus facile de "noyer le poisson" en discriminant Israel)

19/08/2014

Activistes anti-israéliens mobilisés devant la synagogue Beth Yaacov de Genève

communiqué de la CICAD

Un acte de provocation intolérable

 

 

« Toute synagogue est une ambassade d’Israël. » - « Je pense qu’il faudrait remplacer les mots « Juif »par « Palestinien » et « Hitler » par « Netanayou » sur cette plaque commémorative, vous ne pensez pas ? » Des propos insultants tenus par une femme voilée samedi 16 août 2014 au matin, qui déployait un drapeau palestinien devant la synagogue Beth Yaacov de Genève, alors que des fidèles étaient réunis pour un office religieux. Le soir, cette même personne revenait sur les lieux accompagnée de trois acolytes.

De plus, une autre femme portant un drapeau palestinien autour du cou a tenté, sans succès, de pénétrer dans la synagogue.

 

En dépit des interventions de la police venue raisonner les agitatrices, elles ont argué de leur droit de manifester tout en menaçant de revenir la semaine prochaine.

 

Actes de provocation intolérables qui démontrent, si besoin en était, que les juifs de Suisse seraient désormais la cible d’activistes anti-israéliens.

 

Avec cette première démonstration publique d’hostilité à l’égard de la communauté juive à Genève, depuis le début du conflit à Gaza, une étape inacceptable a été franchie. Les synagogues ne sauraient devenir les nouveaux lieux d’expression de la haine contre Israël.

 

La CICAD dénonce et condamne de tels agissements. Elle attend que les responsables politiques engagés pour la cause palestinienne et contre Israël dénoncent avec force cette situation.

 

 

De même, des mesures doivent être envisagées par les autorités pour que ce type de manifestation de haine envers la communauté juive ne se reproduise plus.

www.cicad.ch

18/08/2014

Appel à manifestation Genève : soutien aux chrétiens et Yazidis 19 aout

 

Mesdames, Messieurs,
 
Nous sommes tous concernés par la situation actuelle en Irak, c‚est pour cela que nous nous devons d‚agir. Plusieurs ONG et parlementaires de différents pays, à l'initiative de l'organisation non gouvernementale UN Watch, ont lancé un appel à la convocation d'une session extraordinaire du Conseil des Droits de l'Homme sur l'Irak.
 
Pour soutenir cet appel urgent, nous avons décidé d'organiser un rassemblement:
 
Quoi: Rassemblement de soutien aux chrétiens et Yazidis d‚Irak
Quand: le Mardi 19 août à 13:00
Place des Nations, devant les Nations Unies à Genève
Organisateur: l‚ONG UN Watch
 
Cette manifestation a pour but d'interpeller l'opinion nationale et internationale sur la situation actuelle en Irak et d‚exiger de l‚ONU de convoquer une session extraordinaire d'urgence à ce propos.
 
Nous vous invitons à participer à ce rassemblement de haute importance et vous prions de diffuser cette information le plus rapidement et le plus largement possible. 
 
En vous remerciant d'avance et dans l'espoir de vous y retrouver nombreux, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleurs.
 
UN Watch

16/08/2014

VIDEO. Comment l'Etat islamique endoctrine les enfants

VIDEO. Comment l'Etat islamique endoctrine les enfants -

Le reportage vidéo du journaliste palestinien Meydan Dairieh à Raqqa, place forte des islamistes en Syrie, est un témoignage rare. Dans son second épisode, il s'intéresse aux enfants fanatisés par les djihadistes.

Glaçant. Le seul mot qui vient à l'esprit à la vision de ces images ramenées par le journaliste Meydan Dairieh de la ville de Raqqa, place forte des islamistes de l'IS au nord de la Syrie. Dans la seconde partie de son reportage réalisé pour Vice News, il suit le djihadiste chargé de conduire le camion du prêche, venu jusqu'au bord de l'Euphrate où se baignent les enfants de la ville.

"Pourquoi nous tuons les infidèles, tous les infidèles? Parce qu'ils tuent les musulmans" explique Abdullah Al Belgi (le Belge) à son jeune fils. "Veux-tu retourner en Belgique? Non, parce que là-bas il y a des infidèles", lui serine-t-il. "Que préfères-tu? Etre un djihadiste ou faire une opération suicide?" lui propose-t-il. Le garçon préfère le djihad.

"Cette génération d'enfants est celle du califat", explique un autre djihadiste au journaliste. "Nous espérons qu'ils combattront les infidèles et les apostats". Un garçon de neuf ans affirme qu'il rejoindra bientôt un camp d'entraînement pour combattre Russes, Américains, infidèles... "As-tu déjà tiré?" lui demande-t-on. "Oui". Dans l'Euphrate, Al Belgi baigne son fils et asperge les autres enfants.

"Ceux qui ont moins de 15 ans vont à un camp pour apprendre la charia", complète Abu Mosa, responsable de la communication de l'EI. "Après leurs 16 ans, ils peuvent participer à des opérations militaires".

-

See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/video-comment-letat-islamique-endoctrine-les-enfants.html

note pré-enregistrée


15/08/2014

Bild a lancé une campagne intitulée "la haine du Juif - plus jamais".

Le célèbre journal allemand publie un article touchant avec les portraits des 64 officiers de Tsahal tués

screen captureLe quotidien allemand à grand tirage, Bild, a publié lundi un article très touchant sur les soldats israéliens tombés lors de l'opération militaire Bordure protectrice à Gaza.

Le papier intitulé "Israël combat la terreur du Hamas - le portrait des victimes" est par ailleurs illustré d'un montage photo représentant les 64 officiers de Tsahal tués.

64 soldats israéliens ont trouvé la mort, 64 fils, maris, amis qui ne retourneront pas dans leur famille (...) tombés dans la bande de Gaza en luttant contre le Hamas au nom de la patrie", peut-on lire dans cet article que fait même le portrait de certains soldats.

Bild est un des journaux les plus vendus dans le monde, avec une moyenne de 12 millions de lecteurs par jour. Le quotidien fait partie du groupe de presse Springer qui est un ardent défenseur d’Israël.

A la fin du mois dernier, alors que les combats dans la bande de Gaza ont déclenché une flambée d'incidents antisémites en Allemagne (et ailleurs en Europe), Bild a lancé une campagne intitulée "la haine du Juif - plus jamais".

http://www.i24news.tv/fr/mobile#content/40032

14/08/2014

Pacifistes? ah bon?

petits extraits de messages pacifistes:

 source :http://demirsonmez.blog.tdg.ch/archive/2014/07/22/la-place-bel-air-est-investie-par-des-pacifistes-denoncant-l-258128.html

STOP AU MASSACRE A GAZA?

ah oui?

 

1610775_678306345580195_5681192153243315339_n.jpg

 

quel drôle message de paix?

"GAZA (city) cimetière"

il faut aussi dire que la population Gazaoui a augmenté pendant ces dernières années

la population croit de 3% chaque année- vivante

https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/gz.html

alors ? cimetière?

 

"ou message de haine?"