25/08/2014

Manifesto gazaouis

je donne ici le lien d'une autre voie-voix pour Gaza (je décline toute responsabilité quand aux propos des jeunes gazaouis, mais il me semblait intéressant de relever le message:

 

Merde au Hamas. Merde à Israël. Merde au Fatah. Merde à l’ONU et à l’Unrwa (1). Merde à l’Amérique ! Nous, les jeunes de Gaza, on en a marre d’Israël, du Hamas, de l’occupation, des violations permanentes des droits de l’homme et de l’indifférence de la communauté internationale.

Nous voulons crier, percer le mur du silence, de l’injustice et de l’apathie de même que les F16 israéliens pètent le mur du son au-dessus de nos têtes, hurler de toute la force de nos âmes pour exprimer toute la rage que cette situation pourrie nous inspire. Nous sommes comme des poux coincés entre deux ongles, nous vivons un cauchemar au sein d’un autre cauchemar. Il n’y a pas d’espace laissé à l’espoir, ni de place pour la liberté. Nous n’en pouvons plus d’être piégés dans cette confrontation politique permanente, et des nuits plus noires que la suie sous la menace des avions de chasse qui tournent au-dessus de nos maisons, et des paysans innocents qui se font tirer dessus simplement parce qu’ils vont s’occuper de leurs champs dans la zone «de sécurité», et des barbus qui se pavanent avec leurs flingues et passent à tabac ou emprisonnent les jeunes qui ont leurs idées à eux, et du mur de la honte qui nous coupe du reste de note pays et nous enferme dans une bande de terre étriquée.

On en marre d’être présentés comme des terroristes en puissance, des fanatiques aux poches bourrées d’explosifs et aux yeux chargés de haine ; marre de l’indifférence du reste du monde, des soi-disant experts qui sont toujours là pour faire des déclarations et pondre des projets de résolution mais se débinent dès qu’il s’agit d’appliquer ce qu’ils ont décidé ; marre de cette vie de merde où nous sommes emprisonnés par Israël, brutalisés par le Hamas et complètement ignorés par la communauté internationale.

suite sur : http://gazaybo.wordpress.com/manifesto-french-2/

EIIL revendique le massacre de 1700 chiites

Les djihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) affirment avoir massacré 1 700 chiites, membres des forces de l'Armée de l'air irakienne. Le groupe sunnite a diffusé des photos des plus violentes pour prouver le massacre. Mais les clichés n'ont pas pu être vérifiés de manière indépendante. Des clichés qui auraient été pris à Tikrit, l'une des villes du nord conquises ces dernier jours par les insurgés sunnites

et pas de manif (ou si peu)


22/08/2014

Venez à notre secours, venez à notre secours

ppel à l’aide d’une jeune fille yazidi prisonnière, au monde entier via la chaîne kurde Rudaw

Danilette

mercredi 20 août 2014

"Venez à notre secours, venez à notre secours", supplie-t-elle ! Que tous ceux qui peuvent entendre mon appel, USA, Europe, quiconque, s’il vous plaît : aidez-nous, venez à notre secours" ! La jeune femme a réussi à téléphoner secrètement à l’agence kurde Rudaw : "aidez-nous, ils ont fait de nous des esclaves sexuelles" A l’aide d’un téléphone caché, la jeune femme Yezidi prisonnière avec 200 autres femmes yézidi, "butin de guerre" des combattants de l’Etat islamique, retenues près de Mossoul décrit une situation tragique où des jeunes filles sont devenues des esclaves sexuelles et certaines d’entre elles se suicident.

19:02 Écrit par Rose Tel-aviv dans International, Monde, Religion, Résistance | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

21/08/2014

Explorer le vrai pardon: Genocide Rwanda

CINÉMA • Le  festival Cinémas d'Afrique s'ouvre ce soir à Lausanne. Un film rwandais traite du génocide et de ses conséquences. Rencontre avec son réalisateur, Joël Karekezi.

 

Dans Imbabazi, le pardon, de Joël Karekezi, le génocide de 1994 a brisé l'amitié entre Manzi et Karemera. Le premier, génocidaire, a massacré la famille du second. Quand Manzi sort de prison, Karemera cherche à le retrouver, pour qu'il soit condamné à perpétuité. Entretien.

Vous êtes vous-même un rescapé du génocide.

Joël Karekezi: Oui, j'avais huit ans et vivais à Gysenyi avec mon père, mon frère et ma soeur. Mon père a été tué, nous sommes partis au Congo puis revenus à Kigali, où je vis toujours. J'y ai ma société de production et de nombreuses collaborations.

Le film a été tourné en anglais, alors que le Rwanda est francophone.

J'ai terminé le scénario en anglais, co-écrit avec un Américain, Casey Schroen. Le film a été tourné en Ouganda, où l'on parle anglais. Je voulais le faire dans une langue internationale pour qu'il soit visionné dans beaucoup de pays. Il a été sélectionné dans vingt -cinq festivals, distribué en Amérique du Nord, eu des diffusions TV en Afrique et en France. Les diffusions en salles sont difficiles pour des films à petit budget comme le mien.

Le Pardon était le titre de votre court-métrage.

Il dure treize minutes, mais j'ai réalisé qu'il était difficile à comprendre. J'ai alors élargi l'histoire pour que les spectateurs puissent saisir ce qui s'est passé avant et après le génocide.

- See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/explorer-le-vrai-pardon.html#overlay-context=fr/autres-actualit%25C3%25A9s/le-hamas-menace-les-compagnies-a%25C3%25A9riennes-desservant-tel-aviv.html

20/08/2014

Le lauréat du prix Nobel dénonce l’antisémitisme

Le lauréat du prix Nobel, le Professeur Robert Aumann n’est pas surpris par la décision du Conseil des droits de l’homme (CDH) de nommer William Shabas à la tête de la commission d’enquête internationale sur de possibles violations des lois humanitaires  lors de l’offensive israélienne sur Gaza .

Pour mémoire, le 11 août dernier le nom des experts de la commission d’enquête chargée de déterminer si oui ou non Israël avait commis des crimes de guerre lors de l’opération Tsuk Eytan etait rendu public. Parmi eux, William Shabas, Professeur canadien en droit international, connu pour ses positions anti-israéliennes : une nomination en tant que directeur de la commission d’enquête pour le moins discutable qui, dès son annonce, avait soulevé  de vives critiques ( cf notre article : L’objectivité de la commission de l’ONU sur Gaza sous le feu des critiques).

suite sur: http://www.tel-avivre.com/2014/08/19/le-laureat-du-prix-nobel-denonce-lantisemitisme/

19/08/2014

Activistes anti-israéliens mobilisés devant la synagogue Beth Yaacov de Genève

communiqué de la CICAD

Un acte de provocation intolérable

 

 

« Toute synagogue est une ambassade d’Israël. » - « Je pense qu’il faudrait remplacer les mots « Juif »par « Palestinien » et « Hitler » par « Netanayou » sur cette plaque commémorative, vous ne pensez pas ? » Des propos insultants tenus par une femme voilée samedi 16 août 2014 au matin, qui déployait un drapeau palestinien devant la synagogue Beth Yaacov de Genève, alors que des fidèles étaient réunis pour un office religieux. Le soir, cette même personne revenait sur les lieux accompagnée de trois acolytes.

De plus, une autre femme portant un drapeau palestinien autour du cou a tenté, sans succès, de pénétrer dans la synagogue.

 

En dépit des interventions de la police venue raisonner les agitatrices, elles ont argué de leur droit de manifester tout en menaçant de revenir la semaine prochaine.

 

Actes de provocation intolérables qui démontrent, si besoin en était, que les juifs de Suisse seraient désormais la cible d’activistes anti-israéliens.

 

Avec cette première démonstration publique d’hostilité à l’égard de la communauté juive à Genève, depuis le début du conflit à Gaza, une étape inacceptable a été franchie. Les synagogues ne sauraient devenir les nouveaux lieux d’expression de la haine contre Israël.

 

La CICAD dénonce et condamne de tels agissements. Elle attend que les responsables politiques engagés pour la cause palestinienne et contre Israël dénoncent avec force cette situation.

 

 

De même, des mesures doivent être envisagées par les autorités pour que ce type de manifestation de haine envers la communauté juive ne se reproduise plus.

www.cicad.ch

18/08/2014

Appel à manifestation Genève : soutien aux chrétiens et Yazidis 19 aout

 

Mesdames, Messieurs,
 
Nous sommes tous concernés par la situation actuelle en Irak, c‚est pour cela que nous nous devons d‚agir. Plusieurs ONG et parlementaires de différents pays, à l'initiative de l'organisation non gouvernementale UN Watch, ont lancé un appel à la convocation d'une session extraordinaire du Conseil des Droits de l'Homme sur l'Irak.
 
Pour soutenir cet appel urgent, nous avons décidé d'organiser un rassemblement:
 
Quoi: Rassemblement de soutien aux chrétiens et Yazidis d‚Irak
Quand: le Mardi 19 août à 13:00
Place des Nations, devant les Nations Unies à Genève
Organisateur: l‚ONG UN Watch
 
Cette manifestation a pour but d'interpeller l'opinion nationale et internationale sur la situation actuelle en Irak et d‚exiger de l‚ONU de convoquer une session extraordinaire d'urgence à ce propos.
 
Nous vous invitons à participer à ce rassemblement de haute importance et vous prions de diffuser cette information le plus rapidement et le plus largement possible. 
 
En vous remerciant d'avance et dans l'espoir de vous y retrouver nombreux, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleurs.
 
UN Watch