13/08/2014

recrudescence d'actes antisémites en Suisse

 

 Beaucoup d'amis me font par de leurs inquiétudes, suite notamment à des manifestations récurrentes et des messages déplacés.

Recrudescence d’actes antisémites depuis début juillet 2014 

Information sur les activités de la FSCI 

 

Depuis la nouvelle aggravation de la situation ou Proche-Orient, une vague antisémite s’est abattue sur tout l’Europe et aussi sur la Suisse. Lors de conflits armés au Proche-Orient, il arrive souvent que le nombre d’actes antisémites augmente dans notre pays. Par rapport aux années précédentes, nous observons, cette fois-ci, que les propos antisémites sont nettement plus nombreux et plus virulents que par le passé – surtout sur facebook et surtout en Suisse alémanique. 

http://www.swissjews.ch/fr/metanavigation/medien/sig_in_der_presse/index.php

----

La Commission de dialogue entre juifs et protestants condamne le racisme, l’antisémitisme et les appels à la violence

Politique et justice ont le devoir d’agir contre les abus sur les réseaux sociaux. 

Dans le contexte de la guerre entre l’Etat d’Israël et le mouvement islamiste Hamas et des manifestations à Zurich et en d’autres lieux de Suisse, Internet et les réseaux sociaux diffusent actuellement des propos antisémites et des appels à la violence contre les juifs suisses. Ces propos et appels sont d’une agressivité et d’une violence inédites pour la Suisse. La Commission de dialogue entre juifs et protestants (CDJP) condamne sévèrement toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et d’incitation à la violence

http://www.swissjews.ch/fr/metanavigation/medien/news/index.php

Foreign Press Association Condemning Hamas' Threats Towards Journalists Covering Gaza

 

The Foreign Press Association - Representing international media in Israel and the Palestinian Authority released a statement on August 11, where it "protests in the strongest terms the blatant, incessant, forceful and unorthodox methods employed by the Hamas authorities and their representatives against visiting international journalists in Gaza over the past month...In several cases, foreign reporters working in Gaza have been harassed, threatened or questioned over stories or information they have reported through their news media or by means of social media. We are also aware that Hamas is trying to put in place a "vetting" procedure that would, in effect, allow for the blacklisting of specific journalists. Such a procedure is vehemently opposed by the FPA".

 

Please find below the official statement for your information.

 

 

Statements

 

The FPA protests in the strongest terms the blatant, incessant, forceful and unorthodox methods employed by the Hamas authorities and their representatives against visiting international journalists in Gaza over the past month.

 

The international media are not advocacy organisations and cannot be prevented from reporting by means of threats or pressure, thereby denying their readers and viewers an objective picture from the ground.

 

In several cases, foreign reporters working in Gaza have been harassed, threatened or questioned over stories or information they have reported through their news media or by means of social media.

 

We are also aware that Hamas is trying to put in place a "vetting" procedure that would, in effect, allow for the blacklisting of specific journalists. Such a procedure is vehemently opposed by the FPA.

 

August 11, 2014

 

 

 

Information on the limitations Hamas placed on media coverage of the military aspects of the fighting

 

 

Hamas' media policy forged during Operation Protective Edge restricts local and foreign correspondents covering the fighting in their reports on military-combat activity or military-related information (especially regarding rocket fire and the use of civilians as human shields). During the operation foreign and local correspondents followed Hamas' policy guidelines, for the most part, and mainly reported on the suffering of the local population and other civilian aspects of the fighting. However there were occasional instances of foreign correspondents who did not follow Hamas guidelines, especially towards the end of July when media personnel began leaving the Gaza Strip. During the last two weeks reports have crept into the media about rockets fired into Israeli territory from populated areas, particularly from around sensitive institutions (the Al-Shifa'a Hospital, a hotel where many of the foreign correspondents stayed, a UN facility, a church).

 

Read the article here:

http://www.terrorism-info.org.il/Data/articles/Art_20699/...

 

11/08/2014

Le décompte des morts civils à Gaza remis en question

Rémi SALORT | lci.tf1.fr

samedi 9 août 2014

843 Palestiniens tués dont 1354 civils, 216 combattant et 279 non-identifiés, ce sont les chiffres du bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (OHCHR). Mais selon Anthony Reuben, responsable des statistiques pour la BBC, repris par Slate, ce nombre de combattants abattus est mal évalué : "Nous ne savons pas aujourd’hui combien de morts à Gaza sont des civils et combien sont des combattants... Cela signifie que certaines conclusions sont tirées prématurément".
http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/civils-ou-combattants-les-statistiques-des-morts-a-gaza-remises-8464864.html

Comment Twitter renforce la polarisation du débat Israël-Palestine

Repéré par Mathieu Dejean

Le 24 juillet dernier, un obus a frappé une école de l’ONU située à Beit Hanoun, au nord de Gaza, qui abritait des réfugiés palestiniens, faisant au moins 16 morts et 200 blessés d’après Le Monde. L'armée israélienne et le Hamas se sont renvoyés la responsabilité de cette attaque, qui a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux.

Gilad Lotan, responsable scientifique de l’entreprise Betaworks, s’est focalisé sur cet épisode sanglant de la guerre à Gaza pour observer comment le débat entre pro-israéliens et pro-palestiniens prenait forme sur Twitter, sur une période de dix jours après l'attaque. Pour procéder à son analyse il a rassemblé tous les tweets mentionnant «UNWRA» (acronyme communément utilisé sur Twitter pour «United Nations Relief and Works Agency», c'est-à-dire l'école qui avait été visée), «UNRWA» (l'acronyme officiel) ou des mots associés pour produire des graphiques, en collaboration avec Vox. Le site Internet américain en a publié les résultats, visuellement splendides, et riches en enseignements.

Ce graphique permet de visualiser les comptes les plus actifs qui utilisent les acronymes UNRWA ou UNWRA dans leurs tweets. Les lignes indiquent des interactions, et les amas de points lumineux signalent un haut degré de connectivité.

Sans surprise, on distingue deux grands groupes: l’un pro-israélien (en bleu) et l’autre pro-palestinien (en vert). Les micro-groupes à droite sont les tweets qui ne sont pas en anglais. La petite constellation verte est composée de tweets en espagnol, et la nébleuse bleu clair proviendrait de faux comptes iraniens qui tweetent en farsi, d'après Gilad Lotan.

suite sur http://www.slate.fr/story/90789/twitter-israel-palestine

10/08/2014

l'obsession sioniste

je parcours souvent les blogs de la tdg. 

Enfin quelques fois.

Dès fois , je sature. La lecture affligeante de certains commentaires m'afflige, me navre, m'énerve.

Les pseudos analyses et surtout l'obsession sioniste des bloggeurs, me rendent pessiste quand à l'avenir.

"lettres à mes amis d'Israel" ou aucun commentaires n'est autorisé, "israel ou " Pour Israel, la négociation est l'ennemi à abattre"    ou "qu'est-ce que cela peut foutre qu'on l'on manifeste un peu?" ou encore "Gaza : cette guerre défensive" ….et encore ….10 arguments fallacieux en faveur d'Israel qui alimente le conflit "….et j'en passe, cours extrait de qq autres blogs…pfou pis non, je sature vous trouverez assez vous même: 

Tout cela relève de l'obsession compulsive ou pourrait même appeler cela de la sioni-nite ou de l'antisionisme obsessionnel.Vite un psy!

En fait, il y a ceux qui ont tout compris, et les autres: les sionistes.

Nous les sionistes, les israéliens, nous avons rien compris. On ne sait pas comment,  et puis on est tellement bête et surtout très très méchant!

Les gars du Hamas, eux ils sont intelligents, se sont des gens bien! et puis tellement moraux, leurs desseins sont nobles et puis ils sont si fiables.

Je vous laisse en meilleure compagnie :

Ayaan Hirsi Ali: « Tous les pays qui condamnent aujourd’hui Israël se retrouveront plus tard dans la même situation »

ou alors choisissez:

10405659_667311130026239_4857905455616445745_n.jpg

08/08/2014

L'ONU reconnait que le Hamas a recours aux boucliers humains

 

John Ging du Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU confirme sur les ondes de Radio-Canada le 30 juillet 2014 que le Hamas et les autres groupes terroristes de Gaza tirent leurs roquettes sur Israël à proximité des refuges des civils palestiniens et depuis des zones résidentielles


From UN WATCH:

Hamas attacked Israel this morning, breaking the ceasefire. But UN rights chief Navi Pillay is silent because she can't blame Israel. Learn more about UN hypocrisy, sign up: www.unwatch.org/isignup