18/08/2014

pour voir Israel autrement et humour

Humans of Tel-aviv

https://www.facebook.com/HumansOfTelAviv

Happy in Tel-aviv

https://www.facebook.com/Happyintelaviv

Humour:

Sourelé a 70 ans et Yankelé en a 80… Ils ne sont pas mariés…
Yankelé dit a Sourelé :
– Aucun de nous n’a jamais été marié… voudrais-tu m’épouser ?
– Voui, pourquoi pas, dit Sourelé.
– Alors d’abord, dit Yankelé, nous devons rendre visite à mon ami Hershl le pharmacien…
Ils se rendent chez le pharmacien et Yankele lui demande :
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le cholestérol ?
– Bien sûr !
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le diabète ?
– Bien sûr !
– Dis-moi Hershl, tu as des médicaments pour le Alzheimer ?
Excédé Hershl dit :
– Bien sûr ! Mais pourquoi toutes ces questions ? Tu vois bien que tu es dans une pharmacie ! 
Yankelé répond :
– C’est parce que Sourelé et moi nous allons nous marier et nous voulons déposer une liste de mariage…

Hassan Nasrallah : " Le Califat islamique …..

Hassan Nasrallah : " Le Califat islamique prévoit d’étendre ses conquêtes à la Jordanie et à l’Arabie saoudite !

Koide9enisrael Publié par David ILLOUZ

dimanche 17 août 2014

Le journal libanais " Daily Star " a déclaré que le chef du Hezbollah , le Cheikh Hassan Nasrallah, a averti les dirigeants druzes au Liban de la menace que représente le groupe djihadiste " califat islamique ". Lors de sa première réunion organisée en trois ans avec le leader druze libanais Walid Joumblatt, Nasrallah a averti que le califat islamique (aussi connu sous le nom de ISIS, EIIL ou etat islamique ) pose une menace existentielle pour toutes les minorités de la région, y compris au Liban...

lire : http://koide9enisrael.blogspot.co.il/2014/08/hassan-nasrallah-le-califat-islamique.html

17/08/2014

Guerre à Gaza: les lecteurs réagissent

Guerre à Gaza: les lecteurs réagissent

JEAN-AUGUSTE NEYROUD VICE-PRÉSIDENT NATIONAL DE L’ASSOCIATIONSUISSE-ISRAËL LAUSANNE

Les articles du «Temps» sur le conflit israélo-palestinien, qui a de nouveau pris des dimensions dramatiques depuis le début de l’été, ont suscité de nombreuses réactions. Nous en publions une sélection

 La faute au HamasL’Association Suisse-Israël déplore l’information très souvent partiale délivrée sur le conflit israélo-palestinien, comme par exemple dans trois articles du Temps du 23 juillet extrêmement critiques envers l’Etat d’Israël. […]

Les interventions malheureuses de nombreux médias contribuent à retarder plutôt qu’à dénouer les problèmes. Quelle est par exemple la finalité du décompte macabre journalier des morts de part et d’autre, présenté comme le score d’un match de football, avec résultats intermédiaires? Faudrait-il davantage de morts israéliens pour rétablir l’équilibre? Mettre sur un même plan un gouvernement israélien très à droite et le mouvement Hamas induit le lecteur en erreur: c’est oublier que l’un est un Etat démocratique et l’autre un groupe terroriste irrédentiste.

 

Au fil des dépêches et des récits, le problème de la construction de tunnels a passé au second plan. Une faction politique palestinienne a préparé une offensive meurtrière en creusant des tunnels débouchant au-delà de la frontière dans le but de semer la terreur en Israël; partout dans le monde, une telle menace stratégique serait considérée comme un acte de guerre de la part du voisin.

 

De plus, l’opération a été soigneusement camouflée en cachant les entrées palestiniennes des tunnels sous des bâtiments publics (hôpital, école, mosquée) ou d’habitation; outre son aspect cynique, elle met en danger la population civile d’une manière que condamne la Convention de Genève, que l’on se plaît à invoquer contre Israël.

 

Lorsque toute la lumière sera faite sur ces constructions, il faudra se poser une question dérangeante: pour creuser un long tunnel, iI faut du ciment, des étais et une place de stockage du remblai. Il y a des effets visibles en surface; où étaient les observateurs et les correspondants de presse, les officiels des Nations unies, qui n’ont rien vu? Et les stocks de roquettes: invisibles?

 

 

On reproche beaucoup à Israël ses ripostes «disproportionnées»: il faudrait aussi avoir le courage de dénoncer le caractère disproportionné de la philosophie mortifère du Hamas et d’autres mouvements de «Djihad islamique». Le grand perdant de ces conflits est la population palestinienne qui souffre depuis des années, et la cause principale, voire unique, de son malheur est le Hamas qui perpétue un état d’insurrection incompatible avec la recherche sereine d’un arrêt des hostilités.

suite sur 

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/d09af2ea-22f9-11e4-9a79-d749102b8541|0

16/08/2014

Under Rocket Fire from Gaza, Humanitarian Aid Continues

Israeli Crossing into Gaza Re-opened After Rocket Fire from Hamas

 

Israeli Crossing into Gaza was just re-opened after deliberate and continuous rocket fire by Hamas all day yesterday.

Israel took the exceptional decision to close the crossing in order to protect the lives of workers and traders after intentional rocket fire at the Kerem Shalom Crossing on Sunday August 10, during which trucks carrying flammable materials to the Gaza Strip were almost hit. The crossing was open throughout Operation Protective Edge despite constant firing in its vicinity and is the sole artery for the passage of vital humanitarian goods and equipment to the residents of the Gaza Strip.

 

Starting at 06:00 Israel time on Sunday, 10 August, several rockets were intentionally fired at the Kerem Shalom Crossing between Israel and Gaza, hitting working areas of the crossing. Despite this, the transfer of goods continued until the afternoon hours, with over 30 trucks laden with humanitarian equipment entering the Gaza Strip. At approximately 12:30, an additional barrage of rockets was fired, directly hitting the crossing compound. It was decided not to endanger the workers at the site and to halt the transfer of goods until further notice.

 

 

Watch video of rocket fire hitting the crossing yesterday:

http://youtu.be/ouyJ_h_qDrI

 

 

Since the beginning of Operation Protective Edge on 8 July, the Kerem Shalom Crossing has facilitated the passage of thousands of trucks laden with medical and hygiene equipment, food products, raw materials, textiles, animal food, cleaning materials and home utensils, as well as gas and fuels.

 

The transfer of goods has been carried out in order to render humanitarian assistance to civilians living in the Gaza Strip.

 

 

Watch video here

https://www.youtube.com/watch?v=KhsjpTWsMh4

 

 

IDF Field Hospital Treats Gaza Civilians

By Rivka Borochov

 

The hospital is providing medical care to civilians injured during the current operation in Gaza. Israeli medical relief workers have earned a name worldwide for their expertise in hitting the ground running in conflict and in turmoil. This was true in Haiti, when in January 2010 Israel’s IDF Medical and Rescue Team set up a lifesaving field hospital in Port-Au-Prince to offer urgent medical care to earthquake victims, and in 2011 when Israel did the same in Japan after a devastating tsunami.

 

This time, Israel has set up a field hospital at the Erez Crossing, on the border between Israel and the Gaza Strip. The aim of the field hospital, which opened on Sunday, July 20, is to provide humanitarian care to Gazan civilians injured during the current conflict between the Israel Defense Forces and Hamas terrorists.

 

Major Guy Inbar, spokesperson for the Coordination of Government Activities in the Territories (COGAT), said that, as of August 11, the field hospital had treated 51 people. Among them were women, children and the elderly. This is despite efforts by Hamas to dissuade Gazans in urgent need of care from visiting the facility.

 

Click here for Daily Report of August 10th : http://www.cogat.idf.il/Sip_Storage/FILES/5/4545.pdf

 

 

Israeli NGO Treats Gaza Children

 

Meanwhile, Tamar Shapira, spokesperson and international director of Save A Child’s Heart (SACH), said that their doctors and staff are committed to continuing their work, regardless of the present situation.

 

SACH offers lifesaving pediatric heart surgery and follow-up care to children from developing countries, including Palestinian children. Since 1996, SACH has operated on more than 2000 children from 30 different countries. Normally, every Tuesday SACH’s volunteer doctors open their clinic at the Wolfson Medical Center in Holon to give free cardiology exams and advice to parents of children with heart defects and related problems. This typically includes 15 or 20 patients from the Gaza Strip and the West Bank and sometimes from other Arab countries.

 

 

Watch video here:

https://www.youtube.com/watch?v=vFLRgYURoqs&list=UUt6...

 note-préenregistrée

VIDEO. Comment l'Etat islamique endoctrine les enfants

VIDEO. Comment l'Etat islamique endoctrine les enfants -

Le reportage vidéo du journaliste palestinien Meydan Dairieh à Raqqa, place forte des islamistes en Syrie, est un témoignage rare. Dans son second épisode, il s'intéresse aux enfants fanatisés par les djihadistes.

Glaçant. Le seul mot qui vient à l'esprit à la vision de ces images ramenées par le journaliste Meydan Dairieh de la ville de Raqqa, place forte des islamistes de l'IS au nord de la Syrie. Dans la seconde partie de son reportage réalisé pour Vice News, il suit le djihadiste chargé de conduire le camion du prêche, venu jusqu'au bord de l'Euphrate où se baignent les enfants de la ville.

"Pourquoi nous tuons les infidèles, tous les infidèles? Parce qu'ils tuent les musulmans" explique Abdullah Al Belgi (le Belge) à son jeune fils. "Veux-tu retourner en Belgique? Non, parce que là-bas il y a des infidèles", lui serine-t-il. "Que préfères-tu? Etre un djihadiste ou faire une opération suicide?" lui propose-t-il. Le garçon préfère le djihad.

"Cette génération d'enfants est celle du califat", explique un autre djihadiste au journaliste. "Nous espérons qu'ils combattront les infidèles et les apostats". Un garçon de neuf ans affirme qu'il rejoindra bientôt un camp d'entraînement pour combattre Russes, Américains, infidèles... "As-tu déjà tiré?" lui demande-t-on. "Oui". Dans l'Euphrate, Al Belgi baigne son fils et asperge les autres enfants.

"Ceux qui ont moins de 15 ans vont à un camp pour apprendre la charia", complète Abu Mosa, responsable de la communication de l'EI. "Après leurs 16 ans, ils peuvent participer à des opérations militaires".

-

See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/video-comment-letat-islamique-endoctrine-les-enfants.html

note pré-enregistrée


15/08/2014

Prosor (ambassador IL in UN NY)write to Ban Ki-Moon

please find attached herewith a letter on the COI to the Secretary-General of the United Nations Ban Ki-Moon from the Permanent Representative of Israel to the UN in New York, Ambassador Prosor, dated August 12th 2014

Amb Prosor to SG re Appointment of William Schabas.pdf

notre pré-enregistrée

Manif à Tel-aviv

Des milliers d'Israéliens se sont rassemblé jeudi-soir Place Rabin, la plus grande place de Tel Aviv pour exprimer leur solidarité avec les habitants du sud qui avaient fait le voyage jusqu'à la métropole israélienne.
Mot d'ordre du rassemblement : "un missile sur Sdérot = un missile sur Tel Aviv"

manif,gaza,tel-aviv,israel,bordureprotectrice