08/12/2010

La diabolisation d’Israël n’aura-t-elle donc jamais de fin ?

L’antisémitisme qui vient Le 30 Novembre 2010, par Bernard-Henri Lévy, pour Le Point

Mardi 7 Décembre 2010

La diabolisation d’Israël n’aura-t-elle donc jamais de fin ?

Trois événements récents, trois signes, obligent à se poser, à nouveau, la question.


http://www.bernard-henri-levy.com/l’antisemitisme-qui-vient-le-point-02122010-12321.html

Le 30 Novembre 2010, par Bernard-Henri Lévy, pour Le Point

L’antisémitisme qui vient

(Le Point 02/12/2010)

La diabolisation d’Israël n’aura-t-elle donc jamais de fin ?

Trois événements récents, trois signes, obligent à se poser, à nouveau, la question.
D’abord, en France, cette étrange campagne pour le « boycott » qui semble vouloir s’étendre. Il y a des situations, bien sûr, où le boycott se justifie. Et je suis le premier à l’avoir prôné dans les cas où, en gros, le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes tourne au droit des tyrans à disposer de leur peuple ou, tout autant, du peuple voisin. Mais dans le cas d’une démocratie comme Israël ? Dans le cas de la seule démocratie du Proche-Orient, c’est-à-dire du seul Etat de la région où les différends politiques puissent se régler par des compromis ? Face à l’une des seules nations au monde qui, à la vieille question de savoir si la démocratie s’improvise, si on peut l’inventer à partir de rien et si elle peut surgir de peuples qui n’ont souvent connu que le totalitarisme ou la tyrannie, a répondu par le miracle d’un régime qui, dès son acte de naissance, fut, en effet, une démocratie ? Et que dire, enfin, de cette punition collective que l’on prétend infliger à un pays qui, dans sa relation à son adversaire politique, c’est-à-dire à la partie palestinienne : a) compte une forte minorité de citoyens prêts à toutes les concessions ; b) en compte une majorité convertie, depuis longtemps, en échange de garanties de sécurité, à la solution des deux Etats ; c) n’a quasi plus un responsable sérieux qui ne soit, bon gré mal gré, résigné à faire le deuil de son utopie et à accepter le partage de la terre. Cette affaire de boycott, qu’il soit économique, sportif ou culturel, n’a pas de sens. Ou, si elle en a un, on frémit d’avoir à l’énoncer tant on est proche, là, de la plus irrationnelle, de la plus folle, de la plus enragée des haines.

Lire la suite

08:44 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

06/12/2010

La fin des "seigneurs de Gaza"...

La fin des "Seigneurs de Gaza"

Par IBRAHIM BARZAK/AP
30.11.10

L'assouplissement du blocus de Gaza a permis d'accomplir quelque chose que les frappes aériennes et une barrière souterraine n'ont jamais pu faire : anéantir le trafic d'armes florissant de la bande côtière. Maintenant qu'une bonne partie des biens de consommation peuvent à nouveau être importés à Gaza - après trois ans de restrictions - la plupart des centaines de tunnels de contrebande qui alimentaient autrefois l'enclave palestinienne sont aujourd'hui fermés. Selon un haut-responsable du Hamas, seuls une petite dizaine seraient encore utilisés, comparé aux quelque 400 d'avant.

Lire la suite

10:50 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

05/12/2010

Expressing Gratitude

Expressing gratitude




This is Israel’s hour of need and nations across the world did not disappoint.

Over these last few painful, shocking days, there has been a shining light through the dark, ashfilled skies elicited by the rampant fires that have destroyed large sections of Israel’s northern area and ended the lives of dozens of brave Israelis.

While the Jewish state has become synonymous with providing rapid humanitarian aid to international disaster areas, it is now Israel that requires help. The fires emanating from the Carmel forest quickly spread beyond any plausible expectation, overwhelming our forces battling the flames. Our national disaster, like many around the world, cried out for an international response. Whereas Israel would usually be the first to offer a helping hand in such an event, it was now our nation that required the hands of others.

Lire la suite

15:04 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

certains se réjouissent de la tragédie du Carmel

Certains se réjouissent de la tragédie du Carmel

Note de Rose : certains ; pas tous heureusement!.

Par KHALED ABU TOAMEH
05.12.10
http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1289993735559&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Selon un certain nombre publications suivant l'incendie de jeudi dernier dans la région du Carmel, une partie de la population arabe estime que Dieu est en train de "punir" Israël.

Plusieurs médias et sites Internet annoncent, en effet, que l'Etat hébreu est actuellement en train de souffrir pour avoir "occupé des terres arabes et tué des Palestiniens - notamment pendant l'opération Plomb durci".

Beaucoup ont, par ailleurs, condamné l'Egypte et la Jordanie pour avoir accepté d'aider Israël à éteindre l'incendie.

D'autres encore ont appelé les ennemis de l'Etat hébreu - l'Iran, le Hamas et le Hezbollah en tête - à saisir cette opportunité pour effacer Israël de la face du monde. Quelques lecteurs du monde arabe ont manifesté leur compassion au sujet de la tragédie.

10:50 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

03/12/2010

Une lumière à Hébron

Tout un symbole. Le président de la Knesset, Reouven Rivlin, allumera la première bougie de Hanouka à Hébron, mercredi soir. Une visite d'importance qui s'inscrit dans un projet plus large visant à faire honneur à différents lieux de Judée-Samarie.

Pour David Wilder, porte-parole de la communauté juive de Hébron, l'initiative sonne comme un rappel pour la communauté internationale qui tente de nier les racines juives de la ville. "Sa présence représente le sentiment du gouvernement de l'Etat hébreu. Hébron est une part vivante de notre patrimoine national", commente-t-il. "Il est très important d'allumer une bougie le premier soir de Hanouka, au Tombeau des Patriarches."

Et d'ajouter que la signification-même de la Fête des lumières fait écho à la situation actuelle. Elle commémore la victoire du peuple juif sur un pouvoir plus fort ; tout comme Israël tente de résister, actuellement, à la pression américaine, l'un des pays les plus puissants au monde.

Le projet de Rivlin fait suite aux polémiques autour du gel des constructions dans les implantations, que prônent les Etats-Unis.

Par TOVAH LAZAROFF
29.11.10http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1289993727674&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

14:52 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

Le pire incendie de l'histoire d'Israël

Trente-six membres des services pénitentiaires d'Israël, deux policiers, un pompier volontaire et un civil ont perdu la vie, hier jeudi, suite à l'incendie. Ce vendredi matin, trois autres victimes sont toujours dans un état critique, à l'hôpital Rambam de Haïfa.


Photo: Israel Police , JPost

Le nord d'Israël est dans un état d'urgence : il est confronté au pire incendie jamais connu dans l'histoire du pays. Premier drame humain jeudi : un bus a été incinéré avec, à son bord, une quarantaine de membres des service pénitentiaires d'Israël, des cadets en formation. Tous ont été retrouvés morts. Mais ce sont aussi des milliers et des milliers de dunams de forêts situées sur la crête du mont Carmel qui sont partis en fumée et, pour l'heure, des dizaines de blessés. Toute la soirée hier et une partie de la nuit, les forces de police ont été dépêchées sur place pour faire évacuer douze mille habitants de Tirat Hacarmel et de collectivités de la région, dont le célèbre village d'artiste Ein Hod, déjà menacé par les flammes par le passé et la localité d'Ein Khoud.

Ce matin, les bases aériennes de Ramat David dans le Nord du pays ont accueilli des canadairs européens dont la Grèce, l'Espagne et Chypre, qui ont accepté de coopérer pour lutter contre l'incendie d'une force spectaculaire. Est également attendue une aide supplémentaire en provenance de Grande-Bretagne, Russie, Egypte, Azerbaïdjan, Roumanie, Jordanie et Bulgarie. L'aviation israélienne envisage de dépêcher certains de ses appareils vers les pays voisins pour ramener des produits chimiques ignifuges en Israël. L'armée a décidé de ne pas renouveler les efforts de lutte contre les incendies par hélicoptère, en raison de dommages causés à son aviation.

Depuis les Etats-Unis, c'est un Boeing 747 chargés de produits ignifuges qui est en route pour Israël, affrété grâce au maire de New York Michael Bloomberg, au consul général israélien par intérim, Ido Aharoni, les membres de l'association de pompiers de New York et Tom Harbour, le directeur de la gestion des feux et de l'aviation pour laux États-Unis Service des forêts.

L'Egypte a également offert son aide dans les efforts de lutte contre les incendies en fournissant des produits chimiques d'extinction, a fait savoir le porte-parole de Tsahal.
Dans une tentative pour localiser d'autres victimes touchées par le feu, Tsahal a mobilisé une partie de ses unités réservistes dans la nuit de jeudi à vendredi. Elle a contribué à l'évacuation de plusieurs milliers de citoyens en distribuant matelas et nourriture, dans un effort coordonné avec les autorités locales.
Les résidents de Haïfa ont été invités à rester chez eux, en raison de la très forte pollution de l'air, à colmater portes et fenêtres et à éviter toute activité physique.

La police et la municipalité de Haïfa ont mis en place un centre d'information pour le public.
De son côté, la défense passive a réquisitionné 200 pompiers de l'ensemble du pays pour rejoindre leurs collègues engagés dans une lutte sans merci avec l'incendie du carmel.

sur http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1289993734540&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

08:49 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook

30/11/2010

Netanyahou demande aux arabes de dire la vérité à haute voix

Netanyahou demande aux arabes de dire la vérité à haute voix


« C’est un jour historique pour les relations entre le journalisme et la diplomatie, » a déclaré le premier ministre Benyamin Netanyahou lundi après la découverte de centaines de milliers de documents publiés par le site Wikileaks. Lors d’une réunion à Tel Aviv, Netanyahou a déclaré aux journalistes : « votre travail deviendra beaucoup plus difficile à faire, comme le nôtre. »
Les documents ont révélé, entre autres choses, que de nombreux dirigeants arabes ont appelé les Etats-Unis à attaquer l’Iran. « Si cette exposition fait que les dirigeants de la région s’abstiennent à l’avenir de dire ce qu’ils pensent dan des entretiens privés, alors nous avons un problème, » a déclaré Netanyahou.
« Mais si les dirigeants font leurs déclarations en public, il y aura un changement important. Lorsque des dirigeants sont prêts à raconter la vérité à leur peuple, cela favorise la paix. » Le premier ministre a ajouté que « la paix fondé sur la vérité à une chance durable. »
Selon Netanyahou, la fuite entraînera que les documents seront exposés à moins de personnes. « La fuite de télégrammes. Nous, en Israël, avons déjà appris ce danger, et nous nous sommes adaptés à cette réalité. »
Il a noté que cette nouvelle réalité a incité le gouvernement à limiter les réunions à deux ou quatre personnes. « Chaque personne que vous ajoutez entraîne la possibilité d’une fuite, » a-t-il noté.
« La plus grande menace pour la paix est la course à l’armement du régime iranien, et ce qui est le plus important, c’est que de nombreux dirigeants et gouvernements au Proche Orient se rendent compte de cette menace. Il y a un écart entre ce qui est dit publiquement et ce qui a été dit à huis clos, » a déclaré le premier ministre.
« Les dirigeants rendent compte qu’il y a une nouvelle menace, et une nouvelle compréhension. Je ne me souviens pas qu’il ait eu une telle compréhension au Proche Orient dans le passé. J’espère que les dirigeants auront le courage de dire publiquement à leur peuple ce qu’ils ont dit sur l’Iran. »
Netanyahou a également abordé le processus de paix et a blâmé les palestiniens pour l’impasse actuelle. Il a noté que le processus ne dépend pas seulement d’Israël. « Les palestiniens sont ceux qui n’ont pris aucune mesure. »
http://www.juif.org/diplomatie-moyen-orient/141456,netanyahou-demande-aux-arabes-de-dire-la-verite-a-haute-voix.php

18:17 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook