25/03/2015

petite leçon d'histoire...

l-histoire-avec-un-grand-h-devrait-servir-a-quelque-chose-1427107735.jpg'histoire source http://www.juif.org/caricatures/384,l-histoire-avec-un-grand-h-devrait-servir-a-quelque-chose.php?

23/03/2015

Un Palestinien nommé à un haut poste dans un ministère israélien

Tarek Abou-Hamed, de Jérusalem-Est, occupe la prestigieuse fonction de directeur scientifique adjoint au Bureau de la technologie

Un scientifique de Jérusalem-Est a été nommé à un poste élevé au bureau israélien de la science et de la technologie en Israël, devenant ainsi le plus haut gradé palestinien, sans avoir la citoyenneté israélienne, dans un poste gouvernemental officiel.

suite sur

http://fr.timesofisrael.com/un-palestinien-nomme-a-un-hau...

NB: quelle apartheid! sic

12/03/2015

Que pensent les candidats sur: État et religion?

LPH a sollicité tous les grands partis en présence, le Camp Sioniste d’Itshak Herzog et Tsipi Livni, ne nous a pas répondu.

Yinon Magal (Habayit Hayehoudi) : Nous ne croyons pas à la coercition mais au dialogue. Nous travaillons aussi à pallier les déficiences des services religieux en Israël. Nous avons fait passer une loi révolutionnaire concernant les enregistrements pour les mariages, nous avons entamé une reforme des services de cacherout et de la conversion. (Photo by Moshe Shai/Flash90)

Avigdor Lieberman (Israël Beitenou) : Israël a le droit de choisir son propre caractère, comme un État Juif et Sioniste, et ce droit ne doit pas être soumis à un quelconque compromis. Il est impossible de séparer la religion juive de la Nation juive, et donc il ne peut y avoir aucune séparation entre l’État et la religion.

lire tout sur http://www.leptithebdo.net/2015/03/11/que-pensent-les-can...

08/03/2015

l'antisémitisme argument électoral français

Bénédicte Bauret pointe du doigt les « pharmaciens Juifs »

Bénédicte Bauret est membre de Ligue des Droits de l’Homme, ex tête de liste aux municipales 2014 à la gauche de la gauche (« Gauche citoyenne pour Mantes-la-Ville »), conseillère municipale de Mantes-la-ville, activiste BDS (Boycot, Desinvestissement, Sanctions), présidente de l’association Fratercités qui appelle au boycott des produits en provenance d’Israël.

….

 

pharmaciens-juifs.jpg « Voici quelques infos très importantes concernant les médicaments génériques TEVA : Il y a une caisse spéciale pour les génériques TEVA réservée aux pharmaciens juifs à qui 20% sont déduits, ces 20% allant directement à Israel. Ce système est appelé Pharmadom. http://www.actuj.com/…/822-fondation-pharmadom-les… C’est bien clair la première mission de ce Pharmadom « réagir face au boycott des laboratoires israéliens » alors faites comme moi et mettez sur votre carte vitale le petit autocollant « Teva j’en veux pas » (pour les amis du Mantois, j’en ai à votre disposition, sur demande). » Bénédicte Bauret Cette affirmation est fausse Mme Bauret. Et la Fondation Pharmadom nous le confirme dans ce communiqué de leur président qu’elle nous a fait parvenir, dès qu’elle a eu vent de cette affaire : La fondation Pharmadom a pour vocation d’aider les populations les plus fragilisées en modernisant les infrastructures d’accès aux soins à leur service. Notre particularité est de rechercher et de prendre en charge, des besoins émergents ou non couverts par les pouvoirs publics, jusqu’à ce que d’autres prennent le relais. Pharmadom est née il y a 11 ans de la volonté de pharmaciens français, qui partageaient une envie d’aider mais qui au-delà du soutien financier, voulaient être acteurs et engagés dans la mise en œuvre concrète de l’aide qu’ils pouvaient apporter. Nous avons une particularité, c’est notre expertise de professionnels de soins et nous la mettons systématiquement à contribution. la fondation Pharmadom est ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans notre vision et dans notre mode d’action.

lire l'article complet: 

10:59 Écrit par Rose Tel-aviv dans Antisémitisme, europe, France, Israël, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

05/03/2015

Le discours intégral et en français de Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain (3 mars 2015)

Voici l’adaptation en français de la transcription intégrale de l’allocution du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu devant le Congrès américain, le 3 Mars 2015.

Merci.

(Applaudissements)

Merci …

(Applaudissements)

… Le Président de la Chambre John Boehner, le président Pro Tem sénateur Orrin Hatch, sénateur de la minorité – leader de la majorité Mitch McConnell, leader de la minorité Nancy Pelosi, chef de la majorité et de la Chambre Kevin McCarthy.

Je tiens également à remercier le sénateur, leader démocrate Harry Reid. Harry, il est bon de vous voir revenir sur vos pieds.

(Applaudissements)

Je suppose que ce qu’ils disent est vrai, vous ne pouvez pas garder un homme bon en mauvais état.

(Rires)

Mes amis, je suis profondément honoré par la possibilité de parler pour la troisième fois devant le corps législatif le plus important au monde, le Congrès américain.

(Applaudissements)

Je tiens à vous remercier tous d’être ici aujourd’hui. Je sais que mon discours a fait l’objet de nombreuses controverses. Je regrette profondément que certains perçoivent ma présence ici comme politique. Cela n’a jamais été mon intention.

Je tiens à vous remercier, démocrates et républicains, pour votre soutien commun à Israël, année après année, décennie après décennie.

(Applaudissements)

Je sais que peu importe de quel côté de l’allée vous vous asseyez, vous vous tenez avec Israël.

(Applaudissements)

L’alliance remarquable entre Israël et les Etats-Unis a toujours été au-dessus de la politique. Elle doit toujours rester dessus de la politique.

(Applaudissements)

Parce que l’Amérique et Israël partagent un destin commun, le destin de terres promises qui chérissent la liberté et offrent de l’espoir. Israël est reconnaissant du soutien de l’Amérique – de la population de l’Amérique et des présidents de l’Amérique, de Harry Truman à Barack Obama.

Applaudissements)

Nous apprécions tout ce que le président Obama a fait pour Israël.

Mais vous savez déjà tout cela.

(Applaudissements)

Vous savez que nous apprécions le renforcement de la coopération sécuritaire et le partage des renseignements, nous apprécions que vous vous opposez aux résolutions anti-israélienne à l’ONU.

Mais il y a certaines choses que le Président Obama a fait, qui sont moins connues…

Je l’ai appelé en 2010, lorsque nous avons eu l’incendie de la forêt Carmel, et il a immédiatement accepté de répondre à ma demande d’aide urgente.

En 2011, nous avons eu notre ambassade au Caire en état de siège, et de nouveau, il a fourni une aide vitale en ce moment crucial.

Il a également soutenu nos demandes pour notre défense anti-missile au cours de l’été dernier, lorsque nous étions face aux terroristes du Hamas.

(Applaudissements)

Lire le discours complet 

Pourim sameah!

Pourim c'est quoi? 

Les livres de Daniel (chap. 1-9) et d’Ezra (chap. 1-6) nous donnent le contexte du récit de la Meguila. Ce fut au Ve-IVe siècle av., époque où le peuple juif, déjà exilé en Babylonie, avait perdu sa souveraineté et son sanctuaire et était exilé en Babylonie. Cet empire était tombé aux mains des Perses et s’étendait de l’Inde à l’Ethiopie. Cyrus avait donné la permission aux Juifs de retourner en Israël (qui se trouvait également sous sa domination) et d’y reconstruire le Temple. Une partie du peuple s’y était rendue et, dans des conditions difficiles, avait jeté les fondations du sanctuaire. Sous le règne d’Assuérus, les Samaritains, intriguant contre les Juifs, les accusèrent de vouloir se révolter contre la Perse ; le roi prêta foi à ces accusations et fit arrêter la construction du Temple. Les travaux ne purent être repris qu’au temps de Darius.

L’histoire de Pourim se situe donc à une époque où une partie du peuple juif se trouvait en Israël attendant de pouvoir réédifier le Temple ; l’autre était dispersée dans l’empire perse. A Suze, lieu de résidence d’Assuérus, il y avait également une communauté juive : c’est là où notre récit se déroule.

Histoire de Pourim

La troisième année de son règne, lorsque son trône est consolidé, Assuérus donne un festin durant cent quatre-vingts jours et y convie les satrapes et les notables des cent vingt-sept provinces de son royaume. A la fin de ces festivités, il invite pendant une semaine tous les habitants de Suze à un nouveau festin. Le dernier jour, le roi ordonne à sa femme, la reine Vachti, de paraître devant tous les hommes pour montrer sa beauté. Vachti refuse. Le roi consulte les Sages et l’un d’entre eux, s’appelant Memoukhan (d’après la tradition orale, c’est Aman), lui conseille de répudier la reine. Il prétend notamment que la conduite intolérable de Vachti pourrait devenir un précédent fâcheux pour les autres femmes qui seraient, elles aussi, incitées à manquer de respect à leur mari. Le conseil de Memoukhan est suivi et, en outre, des ordonnances sont expédiées dans tout le royaume exigeant le respect du mari dans tous les foyers.

Assuérus, cherchant une nouvelle reine, fait réunir plusieurs belles jeunes filles. Parmi celles-ci, Esther, la seule à ne faire aucun effort pour plaire au roi, attire les sympathies de tous et est choisie. C’est une orpheline juive, nièce et pupille de Mardochée. Elle devient reine et, suivant le conseil de son tuteur, ne fait pas connaître son origine. Elle continue à garder contact avec lui, et suit ses instructions et ses conseils.

Lire l'article complet :

demain c'est la fête à Tel-aviv

 

bons plan pour Pourim à Tel-aviv

Lire la suite

08:51 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture, Israël, Religion, tel-aviv, Vie juive | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

22/02/2015

Egypte: découverte d'un tunnel de 2,5 km menant à la bande de Gaza

Des détonateurs et appareils de communication retrouvés dans le tunnel ont été détruits

 

Mohamed el-Sherbeny (AFP/File)Mohamed el-Sherbeny (AFP/File)"Egyptian soldiers inspect a tunnel in the divided border town of Rafah, along the border with the Gaza Strip, on November 4, 2014, which officials say are often used for smuggling weapons and militants between Gaza and Egypt"

Les forces de sécurité égyptiennes ont découvert dimanche un tunnel de contrebande de 2,5 km de long menant à la bande de Gaza, selon l'Associated Press.

 

Le passage souterrain, le plus long jamais découvert par le Caire, a été exploité par la branche armée du Hamas, les Brigades Ezzedine al-Qassam. suite :

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/...