29/05/2015

complices volontaires

En Israël la semaine dernière, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini parlait longuement du désir de paix de l’Europe et de la volonté de celle-ci de jouer un vrai rôle dans la création d’un Etat palestinien qui vivrait en paix au côté de l’Etat juif.
Mais hormis les beaux discours, que fait l’Union européenne pour se rapprocher de ces nobles objectifs ? Et en quoi les millions d’euros que ses Etats membres versent chaque année à des ONG dont la raison d’être est la déligitimation d’Israël les servent-ils ?
Le timing de la visite de Mogherini était d’ailleurs révélateur, puisque celle-ci coïncidait avec le « Jour de la Nakba », au cours duquel les ennemis d’Israël pleurent la naissance de l’Etat juif. Le concept de « Nakba » est en lui-même un acte de guerre politique. Il a été inventé pour nier le droit d’Israël à exister, en propageant l’idée que l’Etat juif est né dans le péché. La demande explicite qui figure au cœur de cette interprétation est que, pour rétablir la justice, il convient de détruire Israël.

suite :http://www.jpost.com/Edition-française/Politique/Complice...

25/05/2015

encore une information erronée de l'AFP

Des journalistes anti-israéliens et pro-palestiniens de l’AFP, de la BBC et de Associated Press présents lors de la rencontre d’Abbas avec le Pape ont répandu la fausse information que le pape aurait dit à Mahmoud Abbas « Vous êtes l’ange de la paix ».

Le Vatican s’est rappelé que Mahmoud Abbas, de son nom terroriste Abbou Mazen, avait du sang Juif sur les mains…

Le père Lombardi a tenu à rectifier :

« Le pape a voulu encourager les efforts pour la paix d’un homme qu’il a invité en 2014 avec le président Shimon Peres à une prière pour la paix au Vatican ».

« Il n’a pas dit que Abbas est un ange de la paix, mais lui a au contraire « demandé d’agir à la manière de ‘l’ange de la paix’ gravé sur le médaillon qu’il lui a offert. »

http://www.europe-israel.org/2015/05/le-vatican-corrige-l...

22/05/2015

Le rapport sur le conflit israélo-palestinien

Le rapport sur le conflit israélo-palestinien qui inquiète l'AFP

Voici en exclusivité les extraits d'un rapport, réalisé par une équipe de journalistes, mettant en lumière de manière très détaillée, les nombreux dérapages de l'AFP dans sa couverture de l'actualité israélienne. Sans chercher les causes de ce déséquilibre, le rapport démontre comment l'AFP viole régulièrement ses propres principes d'impartialité en publiant des articles orientés sur le conflit israélo-palestinien. Ce rapport a été remis officiellement par le CRIF à l'AFP.

 

Courant mars, une réunion a eu lieu à Paris entre Emmanuel Hoog, le Pdg de l'AFP, accompagné de plusieurs rédacteurs en chef de l'agence, et le bureau du CRIF. Le ton est cordial, les invités éminents, et M. Hoog évoquera plus tard la nécessité d'autres rencontres pour « permettre de lever les malentendus et les critiques, de s'expliquer ». A s'y méprendre, les égards accordés au CRIF pourraient être interprétés comme une manière de désamorcer une crise à venir. Au centre de la table et des palabres, trône la cause de ce déploiement d'attentions amicales et diplomatiques : un rapport détaillé de 70 pages consacré aux dépêches publiées par l'AFP durant les mois d'octobre et de novembre 2014 concernant l'actualité israélienne.

« Ils ont pris ça très au sérieux. Ils ont admis la qualité de l'étude et ont reconnu du bout des lèvres certaines erreurs », explique l'un des journalistes ayant participé à la rédaction de ce rapport, et qui fait aujourd'hui partie d'une équipe de veille sur l'AFP et d'autres médias. Il affirme aussi savoir que la direction de l'AFP s'est rendue dans son bureau israélien pour s'assurer d'un suivi plus rigoureux de l'actualité. Il note que « depuis début 2015, il faut reconnaître une très grande vigilance de l'AFP, mais de nouveaux dérapages ont tout de même eu lieu ».

lire l'article complet sous : http://actuj.com/2015-05/france/1869-le-rapport-sur-le-conflit-isralo-palestinien-qui-inquiete-l-afp

28/04/2015

La maman de la première victime de Merah, en voyage en Israel

Dix-sept  jeunes lycéens français sont arrivés le 22 avril dernier en Israël avec l’association IMAD, créée par  Latifa Ibn Ziaten, la mère du premier soldat abattu par Mohamed Merah. C’est par le biais de son association que Latifa Ibn Ziaten a organisé un voyage en Israël. La mère de la première victime de Mohamed Merah entend porter un message de paix. Et e n’est pas son premier déplacement puisque Latifa était déjà venu en Israël l’année dernière. Cette année elle a voulu faire découvrir Israël et les territoires palestiniens  à des collégiens et lycéens d’origines diverses « pour que n’existe plus un deuxième Mohamed Merah » a-t-elle confié à Tel-Avivre.com.

lire sous http://www.tel-avivre.com/2015/04/27/la-maman-dimad-ibn-zi...

08/03/2015

l'antisémitisme argument électoral français

Bénédicte Bauret pointe du doigt les « pharmaciens Juifs »

Bénédicte Bauret est membre de Ligue des Droits de l’Homme, ex tête de liste aux municipales 2014 à la gauche de la gauche (« Gauche citoyenne pour Mantes-la-Ville »), conseillère municipale de Mantes-la-ville, activiste BDS (Boycot, Desinvestissement, Sanctions), présidente de l’association Fratercités qui appelle au boycott des produits en provenance d’Israël.

….

 

pharmaciens-juifs.jpg « Voici quelques infos très importantes concernant les médicaments génériques TEVA : Il y a une caisse spéciale pour les génériques TEVA réservée aux pharmaciens juifs à qui 20% sont déduits, ces 20% allant directement à Israel. Ce système est appelé Pharmadom. http://www.actuj.com/…/822-fondation-pharmadom-les… C’est bien clair la première mission de ce Pharmadom « réagir face au boycott des laboratoires israéliens » alors faites comme moi et mettez sur votre carte vitale le petit autocollant « Teva j’en veux pas » (pour les amis du Mantois, j’en ai à votre disposition, sur demande). » Bénédicte Bauret Cette affirmation est fausse Mme Bauret. Et la Fondation Pharmadom nous le confirme dans ce communiqué de leur président qu’elle nous a fait parvenir, dès qu’elle a eu vent de cette affaire : La fondation Pharmadom a pour vocation d’aider les populations les plus fragilisées en modernisant les infrastructures d’accès aux soins à leur service. Notre particularité est de rechercher et de prendre en charge, des besoins émergents ou non couverts par les pouvoirs publics, jusqu’à ce que d’autres prennent le relais. Pharmadom est née il y a 11 ans de la volonté de pharmaciens français, qui partageaient une envie d’aider mais qui au-delà du soutien financier, voulaient être acteurs et engagés dans la mise en œuvre concrète de l’aide qu’ils pouvaient apporter. Nous avons une particularité, c’est notre expertise de professionnels de soins et nous la mettons systématiquement à contribution. la fondation Pharmadom est ouverte à tous ceux qui se reconnaissent dans notre vision et dans notre mode d’action.

lire l'article complet: 

10:59 Écrit par Rose Tel-aviv dans Antisémitisme, europe, France, Israël, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

16/02/2015

Un cimetière juif profané dans le Bas-Rhin

et lorsqu'on dit/écrit  que les juifs peuvent vivre encore en Europe….Plus de 200 tombes ont été profanées dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, ont dit dimanche le ministère de l’Intérieur et le maire de la commune. Le président, François Hollande, a condamné «avec la plus grande fermeté» cet acte.

«Tout sera mis en œuvre dans les meilleurs délais pour que les auteurs de cet acte odieux et barbare soient identifiés et punis», dit-il dans un communiqué.

…hum hum

source

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/929ae5c2-b5a7-11e4-b703-7...

autre :

http://www.rts.ch/info/monde/6546052-tombes-profanees-dan...

13/02/2015

Plantu « épaté » par la liberté de ton des dessinateurs israéliens

Le dessinateur français Plantu de passage en Israël pour laFoire du livre internationale de Jérusalem a confié à IsraPresse être « épaté par la liberté de ton des dessinateurs israéliens ».

Entouré de deux gardes du corps qui le suivent en permanence depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, Plantu, l’un des dessinateurs de presse les plus connus de France est venu participer jeudi soir à un débat intitulé « Dessin de presse, aux frontières de la liberté » dans le cadre de la Foire du Livre internationale à de Jérusalem.

Lors d’un entretien avec IsraPresse, le caricaturiste a évoqué son engagement dans Cartooning for Peace, une association regroupant des caricaturistes du monde entier, qu’il a fondé en 2006 pour défendre la liberté d’expression.

lire la suite sous: http://www.israpresse.net/plantu-epate-par-la-liberte-de-...

note préenregistrée