01/02/2015

L’antisémitisme qu’on ne veut pas voir

de M.IACUB

Il y a eu dans les commémorations des victimes du terrorisme quelque chose de très gênant : la place presque inexistante octroyée aux morts juifs. On dira qu’on en a parlé partout, un peu moins que des morts de Charlie, certes, mais on ne les a pas complètement oubliés. Voilà le problème. C’est précisément cela qui laisse un goût amer dans nos mémoires. Car le sentiment que l’on éprouve, c’est que le fait de tuer des gens pour avoir dessiné des caricatures du Prophète est plus grave que de tuer des juifs au seul motif qu’ils sont juifs.

Comme si, d’une certaine manière, c’était normal de tuer des clients d’une épicerie casher. Non que ce soit bien. C’était mal, bien évidemment que c’était moche : ce sont des êtres humains innocents, comme on dit. Et des Français, de surcroît. Mais pas de quoi faire une journée de deuil national ou une manifestation dans laquelle il y aurait presque 4 millions de personnes. C’est pourquoi le mot d’ordre des commémorations était la liberté d’expression et non pas la lutte contre le terrorisme islamiste.

article complet dans libération

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/23/l-antisemitisme-qu-on-ne-veut-pas-voir_1187287

21/01/2015

Ukraine – Donetsk : Les Juifs invités à s’enregistrer et à lister leurs bien

A quelques jours des commémorations de la libération AUSCHWITZ,

des nouvelles qui font froid dans le dos

Selon Ynet News, le plus grand site d’informations en Israël, et l’agence ukrainienne d’informations Donbass, la brochure  en question vient de faire son apparition dans la ville. Celle-ci indique que toutes les personnes de confession juive doivent se rendre auprès de la « Commission des Nationalités » dans le bâtiment d’administration régional de Donetsk afin de s’enregistrer auprès des forces pro-russes et de payer une taxe d’enregistrement. suite http://www.europe-israel.org/2015/01/ukraine-donetsk-les-juifs-invites-a-senregistrer-et-a-lister-leurs-biens-2/

Ukraine. Des mesures "anti-juives" à Donetsk. Kerry s'insurge

http://www.ouest-france.fr/ukraine-des-mesures-anti-juives-donetsk-kerry-sinsurge-2200687

Ukraine : un tract visant les juifs sème la panique à Donetsk

http://www.leparisien.fr/international/ukraine-un-tract-visant-les-juifs-seme-la-panique-a-donetsk-17-04-2014-3776053.php

30/10/2014

30 morts parmi les soldats égyptiens

Après l’attaque terroriste qui a fait 30 morts parmi les soldats égyptiens, l’Egypte va raser près de 700 maisons à la frontière de Gaza afin d’isoler l’enclave palestinienne et renforcer le blocus contre le Hamas. Par ailleurs, l’Egypte a annoncé la fermeture de la frontière avec Gaza. 
Mais aucune protestation ne s’élève à l’ONU contre ces destructions de maisons ni contre le blocus égyptien. Aucune manifestation pour soutenir Gaza ni à Paris ni ailleurs… Etrange non ?
Mais il est vrai que le monde ne se mobilise pour Gaza dans le seul but de condamner Israël et personne ne trouve rien à redire quand d’autres pays sont impliqués, comme le massacre des palestiniens en Syrie…

note reprise sur :
http://www.europe-israel.org/2014/10/legypte-va-raser-700...

18/09/2014

Belgian synagogue torched, leaving three people injured

Belgian synagogue torched, leaving three people injured

Unidentified vandals start fire on synagogue's fourth floor early Tuesday, injuring caretaker's wife and children • Fire comes two days after Jewish Museum in Brussels reopens its doors after terrorist attack in May

Three people were treated for smoke inhalation after a fire apparently caused by arson broke out in a synagogue in the Anderlecht district of Brussels on Tuesday.

 

According to the Belgian League Against Anti-Semitism, the wife of the synagogue's caretaker and their two children were injured by smoke inhalation. The caretaker was not at the scene at the time.

 

A spokesman for the Anderlecht firefighters said that unidentified vandals started a fire on the fourth floor of the synagogue early Tuesday. Fires were allegedly set in four different places in the building.

from read: http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id...

23/08/2014

Danemark : manifestation contre l’antisémitisme

Des centaines de manifestants, juifs et non juifs, portant des kippots, des étoiles de David et autres symboles, ont défilé dans un quartier musulman de Copenhague, la capitale du Danemark, contre la montée de l’antisémitisme en Europe


Les rôles se sont inversés et plutôt que des drapeaux israéliens brûlés, c’est la fierté juive qui a été mise en avant par ces centaines de danois qui ont protesté contre l’augmentation alarmante de l’antisémitisme dans leur pays et dans toute l’Europe, en particulier depuis que les forces israéliennes se battent contre les terroristes de Gaza.

Le choix du quartier était provocateur: un ghetto musulman, dû au fait que la grande majorité des attaques anti-juives au Danemark, comme dans les autres pays, ont été faites par des immigrés ou enfants d’immigrés musulmans.

Rasmus Yarlov, conseiller municipal de Copenhague, a rejoint le mouvement en annonçant que la situation au Danemark est si préoccupantee que les juifs sont forcés de cacher leur identité pour éviter d’être attaqués.

« Nous devons montrer que les symboles juifs et les vêtements juifs sont aussi la fierté de Copenhague. Ceux qui portent une étoile de David devraient pouvoir se déplacer librement. » a-t-il dit. Et oui, ils le devraient. Mais visiblement ce n’est plus le cas avec le début de l’occupation islamique de la capitale du Danemark, et devrait-on dire, dans de nombreuses capitales d’Europe.

suite et source : http://www.tel-avivre.com/2014/08/19/danemark-manifestati...

21/08/2014

Explorer le vrai pardon: Genocide Rwanda

CINÉMA • Le  festival Cinémas d'Afrique s'ouvre ce soir à Lausanne. Un film rwandais traite du génocide et de ses conséquences. Rencontre avec son réalisateur, Joël Karekezi.

 

Dans Imbabazi, le pardon, de Joël Karekezi, le génocide de 1994 a brisé l'amitié entre Manzi et Karemera. Le premier, génocidaire, a massacré la famille du second. Quand Manzi sort de prison, Karemera cherche à le retrouver, pour qu'il soit condamné à perpétuité. Entretien.

Vous êtes vous-même un rescapé du génocide.

Joël Karekezi: Oui, j'avais huit ans et vivais à Gysenyi avec mon père, mon frère et ma soeur. Mon père a été tué, nous sommes partis au Congo puis revenus à Kigali, où je vis toujours. J'y ai ma société de production et de nombreuses collaborations.

Le film a été tourné en anglais, alors que le Rwanda est francophone.

J'ai terminé le scénario en anglais, co-écrit avec un Américain, Casey Schroen. Le film a été tourné en Ouganda, où l'on parle anglais. Je voulais le faire dans une langue internationale pour qu'il soit visionné dans beaucoup de pays. Il a été sélectionné dans vingt -cinq festivals, distribué en Amérique du Nord, eu des diffusions TV en Afrique et en France. Les diffusions en salles sont difficiles pour des films à petit budget comme le mien.

Le Pardon était le titre de votre court-métrage.

Il dure treize minutes, mais j'ai réalisé qu'il était difficile à comprendre. J'ai alors élargi l'histoire pour que les spectateurs puissent saisir ce qui s'est passé avant et après le génocide.

- See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/explorer-le-vrai-pardon.html#overlay-context=fr/autres-actualit%25C3%25A9s/le-hamas-menace-les-compagnies-a%25C3%25A9riennes-desservant-tel-aviv.html

19/08/2014

Du 36e au 41e jour – De trêve en trêve

De trêve en trêve

Nous vivons de trêve en trêve. Une trêve de 72 heures qui finissait mercredi 13 août à minuit. Alertes quelques minutes après l’annonce de la prolongation du cessez-le-feu dans le Sud du pays. Trêve de cinq jours jusqu’à demain, le 18 août à minuit. Comme à chaque trêve, la tension augmente au fur et à mesure qu’on s’approche de son expiration. Ce week-end, beaucoup de soldats ont vu leur permission annulée tandis que d’autres ont pu enfin rentrer à la maison. Va-t-on arriver à un accord ? La trêve va-t-elle être prolongée ? Une impression de confusion. De ne pas comprendre ce qui est en train de se jouer. Mais sinon, tout semble être revenu à la normale, en tous cas à Tel Aviv. Restaurants bondés, plages avec leur lot de touristes français, – je suis émue par ces familles de touristes français que je trouve courageux -, Israéliens en vacances. Mais, j’ai l’impression que tout est un ton au-dessous. Un peu moins de monde, un tout petit peu moins d’énergie. Pourtant, alors qu’on ne parlait que de la situation, on recommence à parler travail, amitié, projets. On reprend même le sujet de conversation le plus populaire et le plus normal l’été en Israël. Ah ! Qu’est-ce qu’il fait chaud ! Comme l’humidité est insoutenable. Alors que les roquettes pleuvaient, on ne parlait plus de la chaleur. Néanmoins,  cet été a été moins chaud que la normale et même les méduses, d’habitude, nombreuses au mois de juillet ont renoncé à venir nous voir. Encore un boycott ?

suite :http://kefisrael.com/2014/08/17/du-36e-au-41e-jour-de-treve-en-treve/#.U_MPfVbS_pV