08/08/2014

From UN WATCH:

Hamas attacked Israel this morning, breaking the ceasefire. But UN rights chief Navi Pillay is silent because she can't blame Israel. Learn more about UN hypocrisy, sign up: www.unwatch.org/isignup

07/08/2014

Far from Hamas Intimidation- Testimonies from Gaza

ince the beginning of the ceasefire between Israel and Hamas (Aug 5th) reports have begun to surface about the use made by Hamas terrorists in civilian areas to launch its rockets at Israel. These reporters, some threatened by Hamas not to broadcast such reports, exposed how Hamas launches rockets from the vicinity of the hotel where much of the foreign press was staying, reports even clearly indicate Hamas placing its launching pads near a UN facility, as Israel claimed, and as was denied by some.

 

WATCH “REAL VOICES FROM GAZA”:

https://www.youtube.com/watch?v=jGe0Sguazqw&feature=y...

 

 

A correspondent from France 24 took advantage of the ceasefire to look around and discovered a rocket launching pad in the midst of civilian buildings. He reported“This right here (points) is a launching pad for rockets…The Israeli army has repeatedly accused Palestinian militants of shooting from within densely populated civilian areas, and that is precisely the type of set-up we have right here. Rockets set up right next to buildings, with a lot of residents in them…”. “This rocket-launching site is right next to a UN facility.”

WATCH THE VIDEO: http://youtu.be/0Zf8YUOpfKI

 

 

In another footage, a correspondent of the Indian TV channel NDTV documents the preparation and the firing of rockets by terrorists from within a populated area in Gaza. According to NDTV: "This report is being aired on NDTV and published on ndtv.com after our team left the Gaza strip - Hamas has not taken very kindly to any reporting of its rockets being fired. But just as we reported the devastating consequences of Israel's offensive on Gaza's civilians, it is equally important to report on how Hamas places those very civilians at risk by firing rockets deep from the heart of civilian zones."

WATCH THE VIDEO: http://www.ndtv.com/article/world/ndtv-exclusive-how-hama...

manif à genève et discours


Manif à genève et discours de l'ambassador Manor

Pierre Weiss

de l'association suisse-israel

05/08/2014

A Paris, juifs et musulmans réunis contre la haine

Dimanche 3 août dans l’après-midi, sur le parvis de la mairie du 1er  arrondissement de Paris, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées de manière pacifique, pour dénoncer la montée de haine en France.

Lire la suite

Les aveux d'un membre du Hamas

Formation pour un attentat au moyen d'un parapente par un commando de l' "armée de l'air" du Hamas

Le Shin Bet a dévoilé l'existence d'une unité de commando aérien du Hamas.

Dix membres du Hamas ont été envoyés en 2010 en Malaisie pour s'entraîner au maniement de parapente avec l'intention de perpétrer des attentats en Israël.

Ces informations ont été recueillies suite à l'interrogatoire d'un des terroristes fait prisonnier par les forces de Tsahal, il y a quelques jours et interrogé par les services de Sécurité intérieure israéliens.

Selon le communiqué du Shin Bet, l'armée israélienne a arrêté dans le secteur de Khan Younis (sud de la Bande de Gaza) un membre de la branche armée du Hamas ayant le grade de commandant d'unité de la brigade de Khan Younis.

Lors de son interrogatoire, il a donné des informations sur sa participation à la formation pour le pilotage de parapente, sa préparation pour une infiltration en Israël, sur les instructions reçues en vue d'un kidnapping et sur le fait de se préparer à l'éventualité d'une incursion terrestre de l'armée israélienne dans la bande de Gaza.

- See more at: http://cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/les-aveux-dun-membre-du-hamas.html#overlay-context=fr/anti-semitism-news/lantis%25C3%25A9mitisme-refait-surface.html

03/08/2014

Première mondiale : des Bédouins fondent la première coopérative agricole

Dix familles de Bédouins du village Abu Krinat se sont regroupées pour abaisser leurs dépenses agricoles et augmenter leur chiffre d’affaires, soutenues dans leur démarche par l’„Arab-Jewish Center for Equality, Empowerment and Cooperation – Negev Institute for Strategies of Peace and Development“(AJEEC-NISPED).  Le regroupement porte la désignation „Mara’i Sheep Breeders Cooperative” et il est prévu que d’autres familles le rejoignent prochainement. „Il faut surmonter des obstacles culturels, par exemple le mode de fonctionnement des entreprises familiales et le sentiment d’appartenance à un clan, mais tous ont finalement compris que c’est seulement en s’alliant qu’ils pourront économiser de l’argent et s’attaquer efficacement aux problèmes“ a déclaré Kher Albaz de l‘AJEEC-NISPED.

Les problèmes sont dus au fait que les surfaces pâturables diminuent et que le prix des aliments pour animaux ainsi que le montant des impôts augmentent, d’où une baisse du chiffre d’affaires de chaque famille. Le regroupement devrait permettre aux familles d’améliorer leur situation économique et de mieux négocier les prix.

lire la suite sur http://israel-suisse.org.il/2014/07/premiere-mondiale-des-bedouins-fondent-la-premiere-cooperative-agricole/

Il faut plus que des mots

Il faut plus que des mots

Des sentiments mitigés, du choc à la culpabilité en passant par le soulagement

Dans le service de rééducation de l’hôpital ‘Haïm Sheba il y a foule : des centaines de bénévoles ont suspendu des pancartes et accroché des banderoles pour les soldats blessés, leur distribuant gâteaux, muffins et livres et chantant pour eux. „Nous sommes tout simplement submergés par le nombre de volontaires et avons même dû demander à certains de partir“ explique le professeur Ari Shamiss, chef de service du centre médical. Il vient tout juste de décliner l’offre d’une organisation qui voulait apporter de la soupe aux soldats blessés. „Par cette chaleur, nos garçons  préfèrent l’eau fraîche à la soupe“ nous dit le professeur Shamiss avec un petit sourire. Coordonner les aides n‘est pas toujours chose aisée.

L’hôpital ‘Haïm Sheba traite actuellement 29 soldats et une famille palestinienne avec plusieurs enfants blessés au cours des combats. „Parmi les soldats, dix ont des blessures relativement graves“ déclare le chef de service, toutes sont dues soit à des tirs de snipers soit à des charges explosives.

 

Lire la suite