24/09/2014

"I was tortured by Russian-backed militants,"

"I was tortured by Russian-backed militants," Ukrainian woman tells UN rights council


GENEVA, September 17, 2014 – Irina Dovgan, a Ukrainian woman who made international headlines after she was publicly abused by Russian-sponsored militants in eastern Ukraine, testified today before the UN Human Rights Council on behalf of UN Watch.

Dovgan's harrowing account of her torture came one week before the council will hear a new report on the violence in eastern Ukraine.

"I do not understand why Russia, who directly sponsors my torturers, was recently elected to the Human Rights Council," Dovgan told the 47-nation UN body.

 

 

Media Impact

 

Dovgan asked the UN to demand that Russia guarantee it will refrain from carrying out any reprisal action for her testimony.

____________________

Testimony by Irina Dovgan before UN Human Rights Council, on behalf of UN Watch, Sept. 17, 2014

Thank you, Mr. President. My name is Irina Dovgan, I am a resident of Donbas in eastern Ukraine, the region occupied by the pro-Russian separatists. I am speaking on behalf of UN Watch.

On August 24, pro-Russian military groups took me out of my house, and falsely accused me of being a spotter for the Ukrainian artillery. In fact, I gave food, medicine and clothes for Ukrainian soldiers.

On August 25, I was taken to the city center of Donestk, wrapped in a Ukrainian flag and made to stand at the post with a sign: “I am a killer and an agent of killers."

One of the militants told people he would shoot me in the knee, and, indeed, he aimed and shot, barely missing my kneecap.

Another lifted up my shirt and made fun of my breasts. Passersby beat me, kicked me, spit at me in the face and took pictures with me.

For a period of four days I was beaten, tortured and continuously threatened with gang rape. Between interrogations, I was lying on the cold floor without food or water. I prayed for death.

Under torture, I gave the militants the PIN codes of family credit cards, passwords, and access to bank accounts. The cards were then used in Russia to withdraw our savings in Russian rubles.

My house and my son’s apartment were plundered in retaliation for my openness and speaking out. I continue to receive terrible threats, including against the safety of my 15-year-old daughter.

I survived thanks to the journalists who reported my story. But the longing for my home and my native land is still strong.

For my family, as well as for millions of other Ukrainians, today it is impossible to return home.

I want to believe that the world will be able to stop the aggressor who came to our land. I do not understand why Russia, directly sponsoring my torturers, was recently elected to the Human Rights Council.

I ask the United Nations to demand that Russia guarantee that I will not be persecuted for speaking the truth.

Thank you, Mr. President.

UNWATCH https://www.youtube.com/channel/UC0BEdffpLEGzPtPD3O8-XgQ

23/09/2014

"I see no objection": UN adopts report praising Qatar's human rights

 

Intervention by UN Watch Executive Director Hillel Neuer in debate over UN Human Rights Council report on Qatar’s human rights record, September 19, 2014

Thank you, Mr. President. Today we ask: Does the cause of human rights support — or object to — the adoption of today’s UN Human Rights Council report on Qatar’s human rights record?

Let me read from the report:

  • China appreciated the efforts expended by Qatar to promote and protect human rights.”
  • Bangladesh praised Qatar for the progress made in empowering women.”
  • Iran commended Qatar on its integrated social development, and for improving the situation of women.”
  • Sudan applauded the steps taken by Qatar.”
  • Turkey commended the progress achieved by Qatar in human rights.”

Mr. President, no less than 78 out of the 84 country statements in this report offer praise for the human rights record of Qatar. That’s over 90 percent.

Yet the truth, Mr. President, is the opposite.

Let us be clear: The truth is that the 1.4 million migrant workers in Qatar object to this report because they are dying at the rate of one a day from inhuman conditions. At the current pace, more than 4,000 migrant workers will die to build the infrastructure for Qatar’s 2022 World Cup.

The truth is that the women of Qatar object to this report because they are denied basic rights to equality, for example denied the right to be elected to the Shura legislative council.

The truth is that journalists and aid workers who are abducted by the ISIS terrorist group and face beheadingobject to this report. In the words of Germany’s development aid minister, Gerd Mueller, from August 20th: “Who is financing these troops? Hint: Qatar.”

The truth is that the Palestinians, Israelis ,and other victims of Hamas war crimes — their exploitation and targeting of civilian populations, mosques, hospitals and schools — object to this report.

As one Arab diplomat said to the Foundation for the Defense of Democracies (FDD), as quoted in its testimonybefore the U.S. Congress, “Qatar finances Hamas strongly.”

Mr. President, for all of these reasons, let me be clear: the victims of human rights abuse around the world objectto the adoption of this report.

Thank you, Mr. President.

[...]


 


22/09/2014

A la récente "Conférence de Durban" à New York

A la récente "Conférence de Durban" à New York 


 

Un discour remarquable. J'espère qu’il fera le tour du monde. 

Ce sont les paroles de Simon Deng, une fois un esclave soudanais, traitant de la Conférence de Durban à New York. 

«Je tiens à remercier les organisateurs de cette conférence, les Périls de Global intolérance. C'est un grand honneur pour moi et c'est un privilège vraiment être parmi les éminents orateurs d'aujourd'hui. 

Je suis venu ici en tant qu'ami de l'Etat d'Israël et le peuple juif. Je suis venu pour protester contre cette conférence de Durban, qui se fonde sur un ensemble de mensonges. Elle est organisée par les nations qui sont eux-mêmes coupables des pires formes d'oppression. 

Il ne va pas aider les victimes du racisme. Il ne isoler et cibler l'Etat juif. C'est un outil des ennemis d'Israël. 

L'ONU a elle-même devenue un outil contre Israël. Pour plus de 50 ans, 82 pour cent des réunions d'urgence de l'Assemblée générale des Nations Unies a été de condamner un Etat - Israël. Hitler n'aurait pas pu être fait plus heureux! 

La Conférence de Durban est un outrage. Tous les honnêtes gens vont le savoir. 

Mais les amis, je viens ici aujourd'hui avec une idée radicale. Je viens de vous dire qu'il ya des peuples qui souffrent de l'anti-israélisme de l'ONU, plus encore que les Israéliens. J'appartiens à l'une de ces personnes. 

S'il vous plaît écoutez-moi. 

En exagérant la souffrance des Palestiniens, et en blâmant les Juifs pour elle, l'ONU a étouffé les cris de ceux qui souffrent à une échelle beaucoup plus grande. 

Depuis plus de cinquante ans, la population indigène noire du Soudan - Chrétiens et musulmans --- ont été les victimes des régimes racistes, arabes musulmans brutales à Khartoum. 

Au Sud-Soudan, mon pays natal, environ 4 millions d'innocents, hommes, femmes et enfants ont été massacrés de 1955 à 2005, sept millions ont été victimes du nettoyage ethnique et ils sont devenus le plus grand groupe de réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. 

L'ONU est préoccupée par les soi-disant réfugiés palestiniens. Ils ont consacré une agence distincte pour eux, et ils sont traités avec un privilège spécial. 

Pendant ce temps, mon peuple, ethniquement nettoyés, assassinés et réduits en esclavage, sont relativement ignorés. L'ONU refuse de dire au monde la vérité sur les causes réelles des conflits au Soudan. Qui sait vraiment ce qui se passe au Darfour? Ce n'est pas un «conflit tribal». 

Il s'agit d'un conflit enraciné dans le colonialisme arabe bien connu en Afrique du Nord. Au Darfour, une région dans le Soudan occidental, tout le monde est musulman. Tout le monde est musulman parce que les Arabes ont envahi l'Afrique du Nord et converti les populations autochtones à l'islam. Aux yeux des islamistes à Khartoum, les habitants du Darfour ne sont pas assez musulmane. Et les habitants du Darfour ne veulent pas être arabisés. 

Ils aiment leurs propres langues africaines et la robe et les coutumes. La réponse arabe est un génocide! Mais personne à l'ONU dit la vérité au sujet du Darfour. 

Dans les monts Nuba, une autre région du Soudan, le génocide se déroule comme je parle. Le régime islamiste de Khartoum cible les noirs Africains - Musulmans et Chrétiens. Personne à l'ONU a dit la vérité sur les Monts Nuba ... 

Entendez-vous l'ONU condamner le racisme arabe contre les Noirs? 

Qu'est-ce que vous trouvez sur les pages du New York Times, ou dans le dossier des condamnations de l'ONU est «crimes israéliens» et la souffrance palestinienne. 

Mon peuple a été chassé les premières pages à cause des exagérations sur la souffrance palestinienne. 

Ce que fait Israël est dépeint comme un péché de l'Ouest. Mais la vérité est que le vrai péché arrive lorsque l'Occident nous abandonne: les victimes de l'apartheid arabe / islamique. 

L'esclavage a été pratiqué pendant des siècles au Soudan. Il a été relancé comme une arme de guerre dans les années 90. 

Khartoum a déclaré le djihad contre mon peuple et ce légitimé prendre des esclaves comme butin de guerre. 

Milices arabes ont été envoyées pour détruire les villages du Sud et ont été encouragées à prendre les femmes et les enfants africains comme esclaves. 

Nous croyons que jusqu'à 200.000 ont été enlevés, a au Nord et vendus comme esclaves. 

Je suis une preuve vivante de ce crime contre l'humanité!

Je n'aime pas parler de mon expérience en tant qu'esclave, mais je le fais parce que c'est important pour que le monde sache que l'esclavage existe encore aujourd'hui. 

J'avais neuf ans quand un voisin arabe nommé Abdullahi m'a amené à le suivre sur un bateau. Le bateau liquidée dans le Nord Soudan où il m'a donné comme un cadeau à sa famille. Pour trois ans et demi, je suis leur esclave vais par quelque chose qu'aucun enfant ne devrait jamais passer: les coups et les humiliations brutales; travailler autour de l'horloge; dormir sur le sol avec les animaux; manger des restes de la famille ». Pendant ces trois ans, j'ai été incapable de dire le mot «non». 

Tout ce que je pourrais dire était «oui», «oui», «oui». 

Les Nations Unies connaissaient l'asservissement du Sud Soudan par les Arabes. Leur propre personnel l'a signalé. Il a fallu l'UNICEF - sous la pression de la Anti-Slavery Group juive dirigée américain - seize années
 de reconnaître ce qui se passait. Je tiens à remercier publiquement mon ami le Dr Charles Jacobs pour mener la lutte anti-esclavagiste. 

Mais le gouvernement soudanais et la Ligue arabe fait pression sur l'UNICEF, et l'UNICEF ont fait marche arrière, et a commencé à critiquer ceux qui ont travaillé pour libérer des esclaves soudanais. En 1998, le Dr Gaspar Biro, les courageux Rapporteur spécial de l'ONU sur les droits de l'homme au Soudan qui a rendu compte de l'esclavage, a démissionné en signe de protestation contre les actions de l'ONU. 

Mes amis, aujourd'hui, des dizaines de milliers de noirs Sud-Soudanais servent encore leurs maîtres dans le Nord et l'ONU est silencieuse à ce sujet. Il irait à l'encontre de l'OCI et de la Ligue arabe. 

En tant qu'ancien esclave et victime de la pire espèce de racisme, permettez-moi de vous expliquer pourquoi je pense que j'appelle Israël un Etat raciste est absolument absurde et immoral. 

J'ai été en Israël à cinq reprises visitant les réfugiés soudanais. Permettez-moi de vous dire comment ils se sont retrouvés là. Ce sont des Soudanais qui ont fui le racisme arabe, en espérant trouver un abri en Egypte. Ils ont eu tort. Lorsque les forces de sécurité égyptiennes ont abattus vingt-six réfugiés noirs au Caire, qui protestaient contre le racisme égyptien, les Soudanais se rendit compte que le racisme arabe est la même à Khartoum ou au Caire. Ils avaient besoin d'un abri et ils l'ont trouvé en Israël. Esquivant les balles des patrouilles aux frontières égyptiennes et de marcher pendant de très longues distances, le seul espoir des réfugiés était d'atteindre le côté israélien de la barrière où ils savaient qu'ils seraient en sécurité. 

Black Muslims du Darfour ont choisi Israël au-dessus de tous les autres Etats arabo-musulmans de la région. Savez-vous ce que cela signifie !!! ?? Et les Arabes disent qu'Israël est raciste !!!? 

En Israël, Soudanais noirs, Chrétiens et Musulmans ont été accueillis et traités comme des êtres humains. Il suffit d'aller et leur demander, comme je l'ai fait. Ils m'ont dit que par rapport à la situation en Egypte, Israël est «ciel». 

Israël est un Etat raciste? Pour mon peuple, les gens qui connaissent le racisme - la réponse est: «absolument pas». Israël est un état de personnes qui sont les couleurs de l'arc en ciel. Juifs eux-mêmes sont de toutes les couleurs, même noir. J'ai rencontré des Juifs éthiopiens en Israël. Beaux Juifs noirs. 

Donc, oui ... je suis venu ici aujourd'hui pour vous dire que les gens qui souffrent le plus de la politique anti-Israël de l'ONU ne sont pas les Israéliens, mais tous ces gens qui ne tient pas compte de l'ONU afin de raconter son grand mensonge contre Israël: nous, le victimes d'abus arabe / musulmane: les femmes, les minorités ethniques, les minorités religieuses, les homosexuels, dans le monde arabe / musulman. Ce sont les plus grandes victimes de la haine de l'ONU Israël. 

Regardez la situation des Coptes en Egypte, les chrétiens en Irak et au Nigeria, et l'Iran, les hindous et les Bahaïs qui souffrent de l'oppression islamique. Les Sikhs. Nous - une coalition arc en ciel de victimes et les cibles de djihadistes - souffrons tous. Nous sommes ignorés, nous sommes abandonnés. Alors que le gros mensonge contre les Juifs peut aller de l'avant. 

En 2005, j'ai visité un des camps de réfugiés au Soudan du Sud. J'ai rencontré une jeune fille de douze ans qui m'a parlé de son rêve. 

Dans un rêve, elle voulait aller à l'école pour devenir médecin. Et puis, elle voulait se rendre en Israël. J'ai été choqué. 

Comment cette fille de réfugiés qui a passé la plupart de sa vie dans le Nord pourrait connaître Israël? Quand j'ai demandé pourquoi elle voulait se rendre en Israël, elle a dit: "Ce sont nos gens." Je n'ai jamais été en mesure de trouver une réponse à ma question. 

Le 9 Janvier 2011 le Sud-Soudan est devenu un Etat indépendant. Pour Sud-Soudan, cela signifie la continuation de l'oppression, la brutalité, la diabolisation, islamisation, arabisation et de l'asservissement. 

D'une manière similaire, les Arabes continuent Juifs nier leur droit à la souveraineté de leur patrie et la conférence de Durban III se poursuit nier la légitimité d'Israël. 

Comme un ami d'Israël, je vous apporte les nouvelles que mon Président, le Président de la République du Soudan du Sud, Salva Kiir - a publiquement déclaré que l'ambassade du Soudan du Sud en Israël sera construit --- pas à Tel-Aviv, mais dans Jérusalem, la capitale éternelle du peuple juif. 

Je tiens également à vous assurer que ma propre nouvelle nation, et l'ensemble de ses peuples, opposera forums racistes comme Durban III. Nous nous opposerons en continuant tout simplement de dire la vérité! Notre vérité! 

Mes amis juifs m'ont appris quelque chose que je veux dire maintenant avec vous. 

AM Yisrael CHAI! 

Le peuple d'Israël vit! 

Merci 



Chers lecteurs, j'ai une demande urgente: S'IL VOUS PLAÎT NE PAS SUPPRIMER CE précieux témoignage! 

Je vous prie d'envoyer ce message à tout le monde vous le pouvez! Envoyez-le à tout le monde sur votre liste de diffusion, et demander à ceux à vouloir continuer à l'envoyer à tous ceux qu'ils connaissent. Demandez-leur de l'envoyer à tous les journaux, revues, bulletins Eglise, tous ceux qui envoie au public. 

S'il vous plaît marquer ce message urgent des paroles de Simon Deng, une fois un esclave soudanaise, qui a vécu ce qu'il a décrit ci-dessus, et de voir que ce message important est révélé au monde entier!
 

18/09/2014

Trouble obsessionnel-compulsif

Le TOC (Trouble obsessionnel-compulsif) de l’Europe et Israël

Par Michael Freund | Adapté par Mordeh’aï pour malaassot.com

mardi 16 septembre 2014

Pour un continent en proie à des problèmes, l’Europe semble sûre d’avoir un ensemble étrange de priorités. L’économie de la région est chancelante, les forces russes menacent l’Ukraine, et les fanatiques musulmans de l’Etat islamique (ISIS) ont, dit-on préparer des attaques terroristes sur son sol. Mais rien de tout cela n’a distrait l’Union européenne (UE) à partir d’une question d’une importance capitale : arrêter l’importation de volailles en provenance d’Israël.

Belgian synagogue torched, leaving three people injured

Belgian synagogue torched, leaving three people injured

Unidentified vandals start fire on synagogue's fourth floor early Tuesday, injuring caretaker's wife and children • Fire comes two days after Jewish Museum in Brussels reopens its doors after terrorist attack in May

Three people were treated for smoke inhalation after a fire apparently caused by arson broke out in a synagogue in the Anderlecht district of Brussels on Tuesday.

 

According to the Belgian League Against Anti-Semitism, the wife of the synagogue's caretaker and their two children were injured by smoke inhalation. The caretaker was not at the scene at the time.

 

A spokesman for the Anderlecht firefighters said that unidentified vandals started a fire on the fourth floor of the synagogue early Tuesday. Fires were allegedly set in four different places in the building.

from read: http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id...

17/09/2014

Mortar fire from Gaza shatters calm; Hamas arrests culprits



from http://www.israelhayom.com/site/newsletter_article.php?id...

For first time since Operation Protective Edge ended, mortar shell fired from Gaza strikes southern Israel, hitting Eshkol region, causing no injuries or damage • Hamas denies it fired mortar, later tells Israel it arrested the perpetrators of the attack.

A mortar shell was fired from the Gaza Strip into southern Israel on Tuesday for the first time since Operation Protective Edge ended last month. The shell exploded in the Eshkol region, causing no injuries or damage.

A mortar shell was fired from the Gaza Strip into southern Israel on Tuesday for the first time since Operation Protective Edge ended last month. The shell exploded in the Eshkol region, causing no injuries or damage.

Un accord pour accélérer la reconstruction de Gaza

Un accord pour accélérer la reconstruction de Gaza

Israéliens et Palestiniens ont trouvé mardi un accord pour accélérer la reconstruction de Gaza sous la surveillance de l'ONU.

Israéliens et Palestiniens se sont mis d'accord sur un «mécanisme provisoire» pour accélérer sous la surveillance de l'ONU la reconstruction de Gaza, tout en s'assurant que les matériaux de construction restent à usage civil. La Banque mondiale indique par ailleurs que suite à la guerre d'Israël contre Gaza, l'économie palestinienne devrait se contracter de près de 4% cette année.

Il s'agit d'un «accord tripartite entre Israël, Palestiniens et ONU qui permettra des travaux d'une ampleur nécessaire dans la bande de Gaza, en impliquant le secteur privé et en donnant un rôle de direction dans les efforts de reconstruction à l'Autorité palestinienne. Tout en fournissant des garanties par un contrôle de l'ONU que ces matériaux ne seront pas détournés de leur usage purement civil», a précisé le coordinateur de l'ONU au Proche-Orient, Robert Serry, devant le Conseil de sécurité.

Cet accord, a-t-il estimé, est «un pas important vers l'objectif d'une levée de toutes les restrictions» pesant sur la bande de Gaza et «un signal d'espoir pour la population de Gaza».

Il devrait, a-t-il souligné, «redonner aussi confiance aux donateurs» pour qu'ils financent les efforts de reconstruction après la récente offensive israélienne, qui a ravagé le territoire et fait plus de 2100 morts palestiniens.

- See more at: http://www.cicad.ch/fr/autres-actualit%C3%A9s/un-accord-pour-acc%C3%A9l%C3%A9rer-la-reconstruction-de-gaza.html#overlay-context=fr/anti-semitism-news/manifestation-au-si%25C3%25A8ge-de-la-fff-contre-la-candidature-disra%25C3%25ABl-%25C3%25A0-leuro-2020.html