03/08/2014

Il faut plus que des mots

Il faut plus que des mots

Des sentiments mitigés, du choc à la culpabilité en passant par le soulagement

Dans le service de rééducation de l’hôpital ‘Haïm Sheba il y a foule : des centaines de bénévoles ont suspendu des pancartes et accroché des banderoles pour les soldats blessés, leur distribuant gâteaux, muffins et livres et chantant pour eux. „Nous sommes tout simplement submergés par le nombre de volontaires et avons même dû demander à certains de partir“ explique le professeur Ari Shamiss, chef de service du centre médical. Il vient tout juste de décliner l’offre d’une organisation qui voulait apporter de la soupe aux soldats blessés. „Par cette chaleur, nos garçons  préfèrent l’eau fraîche à la soupe“ nous dit le professeur Shamiss avec un petit sourire. Coordonner les aides n‘est pas toujours chose aisée.

L’hôpital ‘Haïm Sheba traite actuellement 29 soldats et une famille palestinienne avec plusieurs enfants blessés au cours des combats. „Parmi les soldats, dix ont des blessures relativement graves“ déclare le chef de service, toutes sont dues soit à des tirs de snipers soit à des charges explosives.

 

Lire la suite

02/08/2014

Les gisements gaziers d’Israël sont très convoités

Une grande partie des gisements gaziers au nord d’Israël devrait être acheminée par une conduite en mer à Idku en Egypte. La compagnie gazière et pétrolière britannique BG Group et les partenaires du gisement gazier Leviathan travaillent actuellement à la signature, d’ici la fin de l’année, d’un contrat de sept milliards de mètres cubes de gaz naturel par an sur une période de 15 ans. D’après une source bien informée, le contrat porte sur une somme de 30 milliards de dollars, ce qui en fait le plus gros contrat jamais signé dans l’histoire d‘Israël.

Levant_Basin_credit_us_energy_information_administration-560x439-carte.png

Lire la suite

La guerre resserre son étau

La guerre resserre son étau

Le quotidien a changé en Israël : les gens sont devenus plus aimables. Depuis le début de l’opération „Bordure protectrice“, les Israéliens se sont rapprochés les uns des autres. Dans ce petit pays, chacun a, dans son entourage ou dans sa famille, un soldat rappelé sur le front et chacun ressent les angoisses de l’autre et se sent solidaire des familles qui pleurent leurs morts ou s’inquiètent pour leurs blessés. Les Israéliens ne doivent plus seulement affronter les incessants tirs de roquettes mais également surmonter la peur pour leurs proches qui combattent.

Dans le désert du Néguev, tout semble normal de prime abord, le cratère de Mitzpe Ramon continue à se présenter dans toute sa splendeur, mais ici aussi l’étau de la guerre se resserre : un village bédouin a été touché par un tir de roquettes, l’armée a découvert cinq tunnels qui devaient servir au transport d’armes vers Gaza.

Association Israël-Suisse - Tags: 
http://israel-suisse.org.il/2014/07/la-guerre-resserre-son-etau/?

30/07/2014

Disproportion et nombres de morts

Article du Time d'hier, car l'argument de la disproportionnalité est trop souvent repris... Un article du Time d'hier explique la propagande du Hamas qui fait passer les combattants morts du Hamas pour des civils, gonflant ces chiffres de morts civils rapportés par les médias et par l'ONU, et alimentant l'argument de la disproportionnalité reprise par l'opinion publique. Selon cet article, les chiffres donnés de morts civiles de Gaza dans les médias comprennent en grande partie des combattants et non des civils. Les chiffres des morts civiles sont données par le PCHR, reprises sans contrôle par les médias internationaux et les organismes de l'ONU. Cet organisme avait pourtant déjà été désavoué par l'Autorité Palestinienne en 2009 en corrigeant leurs chiffres, cela n'a pas été repris par les médias: parmi le nombre total de morts à Gaza il y avait en réalité 3x plus de combattants morts du Hamas que ceux donnés par le PCHR qui décrivait les autres morts comme des civils. Le rapport Goldstone de l'ONU en 2009 avait été produit sur ces chiffres non corrigés.. Le Hamas a par ailleurs donné la consigne à la population d'annoncer tout mort même combattant comme étant civil... C'est aux journalistes de faire preuve d'éthique et d'honnêteté en recherchant la vérité et remettant en doute les sources qui ont déjà fait preuve de falsifications.

article en anglais : http://time.com/3035937/gaza-israel-hamas-palestinian-casualties/

rassemblement en soutien à Israël,

Votre présence est très importante

au rassemblement en soutien à Israël,

ce soir à 18h30 à la Place de la Madeleine, 

organisé par l'association Suisse-Israël.

 

info : du Comité de l’Association Suisse-Israël, section Genève

ISRAËL-PALESTINE, C’EST COMME LES FRITES MAC CAÏN…MOINS ON EN SAIT PLUS ON EN PARLE…

de rootisral, le site qui monte

Objections
Contestations
Manifestations
Heurts violents
Lynchages verbaux sur les réseaux sociaux
Soulèvement contre le régime israélien
Dérives antisémites 
Guerre civile. 


Voilà tout ce qu’a provoqué en quelques jours l’exportation du conflit israélo-palestinien en France, en Europe, et dans le monde entier. Du jamais vu en terme d’impact sur les populations. Toute la planète se sent concernée, blessée, meurtrie par ce conflit. Toute la planète a son avis sur la question.  Mais en fait… qu’est ce que la planète connaît réellement et concrètement de cette guerre ?   De quoi parle-t-on? de qui parle-t-on? Qui est réellement en mesure de le comprendre au point de pouvoir le défendre ou de le condamner comme il se doit ?

 
C’est la question très sérieuse que s’est posée Chloé Yvrou, doctorante à l’université de Montpellier. Une étude relayée fin 2011 par le Monde Diplomatique, et dans laquelle celle-ci a voulu comprendre .Pour se faire, elle s’est livrée à une expérience très parlante auprès d’un groupe de 221 étudiants en deuxième année d’histoire-géographie à l’université de Montpellier, en les interrogeant sur leur vision du conflit israélo-palestinien à travers une série de questions simples. 
lire la suite http://rootsisrael.com/cartesgazaetudiants/

29/07/2014

Un débat convoqué d'urgence à l'ONU sur Gaza

Un débat convoqué d'urgence à l'ONU sur Gaza, crée un nouveau "rapport Goldstone" et condamne Israël pour des "grossières violations des droits de l'homme"

 

*  Vidéo devient virale:  les Palestiniens, l'Iran, la Syrie tentent de faire taire UN Watch

 

* Confronté à ses propres remarques, l'ambassadeur palestinien ne parvient pas à nier qu'il a affirmé que le Hamas commetait des milliers de crimes de guerre

Lire la suite