15/02/2015

SOUFFRANCES PALESTINIENNES

Les Palestiniens haïssent Israël et ils ont de bonnes raisons de le faire, selon les Pro-Palestiniens. Passons en revue certaines de ces raisons brandies dans les médias:

  • « La Bande de Gaza est l’une des zones les plus densément peuplées au monde« .
    Réponse : La ville de Gaza seule a une densité de 9983 habitants au kilomètre carré. C’est moins densément peuplé que, en ordre croissant: Dehli, Osaka, Genève, Jakarta, Tokyo, Buenos Aires, Séoul, Paris, Mumbai, Shangai, Le Caire, Manille et Dakha (Bangladesh).
    Dans le classement des villes les plus densément peuplées, Gaza arrive juste devant Moscow et Grenoble…
    Juste à titre de comparaison, Gaza a une densité de 9983 h/km2 et la ville la plus densément peuplée au monde, Dakha, a une densité de 43 797 h/km2
    Cette simple comparaison fait chuter l’argument: la densité de population, en soi et seul, ne peut pas être un facteur de souffrance d’un peuple. Paris, Genève et Tokyo, plus densément peuplées que Gaza, sont aussi les capitales économiques de leurs pays respectifs et jouissent d’un niveau de vie supérieur au reste du pays ou la densité de population est moindre.
  • « La Bande de Gaza est affamée« .
    Réponse : Les Palestiniens sont dans le top 10 du classement de l’obésité mondiale, très proche des Américains.Une étude palestinienne indique que, dans les zones urbaines, 49% des femmes, 30% des hommes et 16% des adolescents sont au-dessus du seuil d’obésité.
  • « La Bande de Gaza est soumise à un blocus« .
    Réponse : Le seul blocus de la Bande de Gaza actuellement en cours est du fait de l’Egypte qui a fermé tous les points de passage entre Gaza et le Sinaï. Du côté israélien, plusieurs points de passage sont ouverts et sont les points d’entrée de toutes les marchandises à Gaza, même pendant les combats entre Gaza et Israël. En outre, Israël fournit de l’électricité, du carburant et de l’eau à la Bande de Gaza. Des denrées et de l’énergie entrant à Gaza, on ne peut juridiquement pas parler de blocus qui est une interruption totale et sans exception des flux économiques.
  • « Les Palestiniens subissent un génocide« .
    Réponse : l’espérance de vie moyenne des Palestiniens est de 73 ans et c’est la meilleure espérance de vie du monde arabe. La population palestinienne croit de façon spectaculaire avec un taux de 3,44% par an en 2013, une situation qualifiée de « miracle démographique de Gaza », grâce à un taux de natalité très élevé, un taux de mortalité infantile très faible et une longue espérance de vie. A titre de comparaison, le génocide des Juifs d’Europe a vu la disparition de 60% de la population et le génocide des Assyriens par les Ottomans a atteint 75% de la population entre 1915 et 1922.
  • « Les Palestiniens n’ont pas assez d’eau« .
    Réponse : une privation d’eau générant un danger pour l’humain sous une latitude méditerranéenne se traduirait immédiatement par une baisse brutale des chiffres de l’espérance de vie et par une chute de la courbe démographique qui ne cesse de monter. De plus, l’ouverture d’un parc aquatique à Gaza en 2010, aussitôt fermé pour des raisons religieuses par le Hamas semble antinomique avec une pénurie d’eau dans la Bande de Gaza !
  • suite sur http://www.cesgoysquidefendentisrael.com/WordPress3/pales.../

13/02/2015

Plantu « épaté » par la liberté de ton des dessinateurs israéliens

Le dessinateur français Plantu de passage en Israël pour laFoire du livre internationale de Jérusalem a confié à IsraPresse être « épaté par la liberté de ton des dessinateurs israéliens ».

Entouré de deux gardes du corps qui le suivent en permanence depuis l’attentat contre Charlie Hebdo, Plantu, l’un des dessinateurs de presse les plus connus de France est venu participer jeudi soir à un débat intitulé « Dessin de presse, aux frontières de la liberté » dans le cadre de la Foire du Livre internationale à de Jérusalem.

Lors d’un entretien avec IsraPresse, le caricaturiste a évoqué son engagement dans Cartooning for Peace, une association regroupant des caricaturistes du monde entier, qu’il a fondé en 2006 pour défendre la liberté d’expression.

lire la suite sous: http://www.israpresse.net/plantu-epate-par-la-liberte-de-...

note préenregistrée

L’extrême gauche a désigné Israël comme ennemi

Le Point.fr - édition abonnés | Propos recueillis par CHRISTOPHE ONO-DIT-BIOT

jeudi 12 février 2015

L’écrivain pointe la responsabilité d’Olivier Besancenot ou d’Edwy Plenel qui encouragerait les musulmans de France à focaliser sur la Palestine. Le Point : Dans Soumission, la femme aimée par le narrateur, Myriam, part pour Israël, car la France est devenue impossible pour les juifs. Le rayon casher a d’ailleurs disparu de Géant Casino... Michel Houellebecq : Oui, mais si Myriam est juive, c’est d’abord pour des raisons dramatiques : j’avais besoin de la faire partir, et dans le roman, c’était une bonne raison pour Myriam de quitter la France, d’être juive. À propos de ces départs pour Israël, je n’ai eu qu’à observer : avant les attentats du mois de janvier, les affaires Merah et Halimi ont eu un certain retentissement. Il doit y a...

12/02/2015

Démission de Schabas du Conseil des Droits de l’Homme

Démission de Schabas du Conseil des Droits de l’Homme

Commission d'enquête

Talking Points

5 février 2015

 

 

1. Le 2 février, William Schabas a démissionné de la Commission d’enquête du Conseil des Droits de l'Homme (CDH) des Nations Unies qu’il dirigeait. Le Professeur Schabas a démissionné à la suite des décisions prises par le Bureau du Conseil des Droits de l'Homme à partir des conclusions selon lesquelles Schabas avait été rémunéré par l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP) pour un travail légal, et apporter un avis juridique sur la question du siège de la Palestine aux Nations-Unies.

 

2. William Schabas a accepté le poste en dépit d'un conflit d'intérêts du fait de sa relation contractuelle avec l'OLP sur une question pertinente pour le mandat de la Commission d'enquête. Ce fait a été caché à la fois par Schabas- lui-même - et par l'OLP. Schabas a menti à propos de cette question : il a déclaré sur le formulaire de candidature de l'ONU relatif à une fonction précédente qu'il a «aucune relation officielle, professionnelle, personnelle ou financière qui pourrait entrainer une limitation de l'étendue de leurs enquêtes, de limiter la divulgation, ou d’affaiblir ou de biaiser des conclusions en aucune façon ». Schabas a continué à nier son conflit d'intérêts après avoir été nommé président de la Commission d’enquête.

 

3. Schabas est depuis longtemps ouvertement hostile envers Israël : d’une part, dans les déclarations qu’il a faites, d’autre part, dans les actions qu’il a menées. Ces faits auraient dû empêcher sa participation à la Commission d'enquête dès le début. Pourtant, il a été choisi pour diriger la Commission : non pas en dépit du préjudice prouvé et démontré, mais plutôt à cause de son profil hostile à Israël. La Commission d'enquête Schabas - à commencer par la résolution pour la mettre en place – montre depuis sa création un parti pris clair anti-israélien.

 

4. La démission de Schabas ne peut pas blanchir le parti pris (anti-israélien) inhérent à la Commission elle-même, et fondement de celle-ci, y compris dans le contenu de son mandat. La suppression d'un seul symptôme ne guérit pas de la maladie. En outre, le rapport final est frappé del'empreinte de Schabas – rapport publié le mois prochain – et il ne peut être purgé de cette empreinte du fait qu’il ait dirigé et mené les phases de recherche et de collecte de preuves pendant les cinq long mois de sa présidence, qui ont précédé sa démission, et où le travail de rédaction a déjà commencé.

 

5. Israël rejette totalement la notion d'être l’objet d’une enquête à charge menée par une commission partiale, mise en place par un Conseil des Droits de l’Homme qui s’est discrédité lui-même par son mépris des droits de l’homme - par exemple, en 2014, le Conseil a adopté plus de résolutions contre Israël que contre l'Iran , la Syrie et la Corée du Nord réunies.

 

 

 

 

 

6. Israël est un Etat de Droit qui respecte les normes les plus élevées du droit international, y compris pendant les conflits armés. Le système juridique solide d'Israël veille en permanence à ce qu’il soit conforme au droit international et national, et, lorsque cela est jugé nécessaire, mène des enquêtes approfondies.

 

Actuellement, le système juridique israélien mène une enquête sur les violations présumées du Droit des conflits armés au cours du conflit de l'été 2014.

 

7. Le Hamas souscrit et adhère à une idéologie djihadiste. Le Hamas est reconnu comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie, l'Egypte et d'autres.

Les criminels de guerre du Hamas ont utilisé les habitants de Gaza comme boucliers humains, et dans le même temps, ils ont ciblés délibérément des civils israéliens. Ce sont ces crimes qui doivent faire l’objet d’une enquête. La communauté internationale devrait enquêter sur les crimes des terroristes, et non pas sur les actions de ceux qui se défendent contre les terroristes.

 

 

 

Contact Presse – Ambassade d’Israël en France 

10/02/2015

Irak : les Yazidis appellent Israël à l’aide

Un responsable d’une milice paramilitaire de la minorité yazidie en Irak a lancé cette semaine un appel à Israël pour qu’il vienne en aide à la communauté persécutée par les djihadistes de l’Etat islamique.

Le lieutenant-colonel Ibrahim Lukman a déclaré au site d’informations Al-Monitor basé à Washington, que la milice yazidie avait besoin d’armes, et qu’il souhaitait obtenir un soutien de la part d’Israël afin de pouvoir mieux combattre les djihadistes.

« ‘Les Yazidis soutiennent Israël dans son combat contre ses ennemis qui sont semblables aux nôtres », a-t-il affirmé.

La milice, forte de 12.000 membres, s’est créée en août pour résister aux hordes de l’Etat islamique qui persécutent les Yazidis depuis l’année dernière. La plupart des combattants ne sont pourtant pas formés.

« Nous appelons le gouvernement israélien et son chef à intervenir et à aider cette nation qui aime le peuple juif, » a déclaré Ibrahim à Al-Monitor.

suite http://www.tel-avivre.com/2015/02/01/irak-les-yazid...

09/02/2015

Elections israéliennes : Le parti arabe peut devenir le troisième parti de la Knesset

l y a à peine quelques jours, le magazine Walla News! avait publié un sondage de TNS donnant le Likoud largement en tête avec 26 sièges suivi du Camps Sioniste (Avoda d’Herzog et Livni) à 23 sièges. Rien ne va plus, aujourd’hui, le dernier sondage de la chaîne de télé israélienne 10 donne le Likoud et Avoda à égalité avec 23 sièges chacun et Habait Yehoudi qui n’obtenait, il y a moins d’une semaine, seulement 11 sièges vient de reprendre des voix au likoud puisqu’ils totalisent 14 sièges dans le nouveau sondage. Mais la grande nouveaute, serait surtout le parti arabe avec presque autant de sièges que Bennet.

suite

http://www.tel-avivre.com/2015/02/09/elections-israelienn...

http://www.tel-avivre.com

07/02/2015

Une enquête inquiétante

Antisémitisme mondial : Une enquête inquiétante

Coolamnews.com

lundi 2 février 2015

L’Organisation Sioniste Mondiale a distribué dans les communautés juives un vaste questionnaire peu avant la journée mondiale de la commémoration de la Shoah et de la lutte contre l’antisémitisme. Ce questionnaire adressé aux communautés juives en Diaspora, dévoile des données inquiétantes sur l’ampleur de l’antisémitisme et l’aggravation du caractère des agressions. Une première constatation est le manque de réaction des gouvernements afin d’éradiquer ce genre d’évènements.

 

Voir en ligne : http://coolamnews.com/antisemitisme...

notre préenregistrée