25/12/2009

Hanoukah ou la "fête des lumières"

Souvent on rapproche à tort, la fête de Noël à celle de Hanoukah.

Je ne parle pas souvent de religion du fait que j'estime mes connaissances infimes. J'essayerais d'éclarcir quelques points

Hanoukah est aussi appelée "fête des Lumière" ou fête de l'inauguration.

C'est la seule fête juive qui n'est pas dans la TORAH ("ancien testament") mais est mentionnée dans le TANAKH ("Bible") dans le premier livre des Maccabées.

L'histoire de Hanoukah, se déroule en Israël, à la période du 2ème Temple (la période du 2ème Temple commence environ 3222 ou 538 avt JC)

Israël est alors envahi par Antonocius (http://fr.wikipedia.org/wiki/Antiochos_IV, gréco-syrien). Les juifs vivent alors sous l'oppression, ils ne peuvent plus vivre leur religion, le Temple est alors sacagé et l'on y sacrifie des porcs. Une révolte s'organise contre les tyrans, menés par Mathatias les hébreux alors se révoltent. A sa mort, son fils, Judah Maccabés, prend alors la relève et les révoltés prennent le nom de Maccabés (Maccabi veut dire Marteau). Leur devise est:

Mi Khamokha Baélim A-donaï : "Qui est comme toi parmi les dieux, Eternel ?"

Les Maccabés remportent la victoire, malgré leur inferiorité numérique. Le temple (le lieu le plus sacré du judaïsme est libéré. Les Maccabés le débarrassent de ses idoles et le purifient. Le Temple fut inauguré (Hanoukah , inauguration) le 25 kislev (calendrier hébraïque ) de l'an 164 avt. l'ère chrétienne.

Un miracle se produit, pour faire brûler la célèbre Menorah, il faut de l'huile pure ("sanctifiée"). Les insurgés en trouve suffisament pour la faire brûlée une journée. La menorah va brûler pendant 8jours, le temps pour les combattants victorieux de "refaire de l'huile pure".

Voilà, en piètre résumé l'origine de la fête, finie il y a environ une semaine.

Quel rapport avec Noël? pour moi aucun, le seul point commun serait le lieu: Israël.

Sinon, il n'y a pas de rapport.

D'ailleurs les origines de Noël sont plus tardives. Elle est  fêtée le traditionnellement le 25 decembre, à Noël, mais cette date est entièrement conventionnelle, et n'a rien d'un « anniversaire ». Elle aurait été fixée dans l'Occident latin au IVe siècle, possiblement en 354, pour coïncider avec la fête romaine du sol invictus, célébrée à cette date à l'instar de la naissance du dieu Mithra, né un 25 décembre ; le choix de cette fête permettait une assimilation de la naissance de jésus à - « Soleil de justice » - à la remontée du soleil après le solstice d'hiver (source http://fr.wikipedia.org/wiki/Noel)

Donc, pas de rapport, mais c'est un avis personnel. Que tout cela ne vous empêche pas d'ouvrir vos cadeaux- qui  je l'espère sont nombreux-  que papa noël aura déposer cette nuit (à votre insu) devant votre sapin.

1396668689_small.jpg
(commentaire sur la photo) qq peu narcissique mais  sympa :-)

 

12:03 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

24/11/2009

bodyworld aussi en Israel

Je dois voir des psychopath partout, car pour moi, Mister Van Hagen en est un. Embomé des corps pour les exposé révelent pour moi d'un grave problème psychologique. Non, seulement je trouve cela gravement dégoutant, mais en plus vraiment affreux.
Comment déondologiquement peut-on se servir d'un corps mort à des fins ...pseudo-artistiques?

http://www.bodyworlds.co.il/BW-Exhibition1.htm

 

Le site nous explique que le but, l'objectif est de faire découvrir le corps et ses propriétes...blabla...je dois être rétrogade, regarder des morts totalement écorchés ou écharpés? (enlever la peau ? ) à un côté profondement morbide. Non?

http://www.bodyworlds.com/en/exhibitions/mission_exhibitions.html

 

petite râlerie du matin ;-)

09:48 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook

20/11/2009

le jeudi soir

Un petit coucou d'un café, animé, ici il est 23h49, il y du monde sur Sderot Rotchild (l'avenue Rotschild), C'est le jeudi soir, pêle mêle, les tel-avivits promènent leur chien, quelque uns sont encore en bras de chemises, il fait encore agréable. Des religieux, Bretslav, distribuent des documents sur le mouvement. Ils essayent de ramener à la raison, les jeunes délurés (enfin c'es c'est qu'il pensent). Ils se promènent, leur camionnette ornée des haut-parleurs hurlant à fond des musiques hasidiques

(j'enregistre pour vous faire découvrir le tout lorsque vous aurez passé une nuit bien au chaud et après avoir affronté le froid)

Lire la suite

09:48 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

08/11/2009

cinéma israélien

Le dimanche, pour changer et détendre l'atmosphère: Le cinéma israélien, il est en plein essort et même le monde .fr en parle!! alors! pourquoi vous en priveriez-vous?

Ben moi, j'y vais jamais, ou presque, pour sûr, c'est tout en hébreu, déjà un film américain sous-titré hébreu, je vous raconte pas le mal de crâne!! alors le film complet en hébreu.... :-( mon hébreu restant tristement hésitant....

Le cinéma israélien est toujours très polémique, les israéliens sont très provocateurs envers leur propre société, je pense que c'est un bien et puis aussi un mal. Un bien car la critique permet de se voir et regarder les choses autrement. Un mal, car souvent cette critique très provocatrice sert les détracteurs d'Israel et ils prennent souvent cela pour une justification de leurs opinions haineuses.

Sur ce , j'ai vu le dernier Tarrantino (qui n'est pas israélien, je rassure tout le monde), je me suis dit que je n'étais pas si mauvaise en allemand. Quand au film, dommage, je pense que si le réalisateur s'est bien défoulé, et comme malheureusement mon niveau d'anglais ne m'a pas permis de comprendre la subtilité des blagues. Alors je le regarderais en DVD, voir si il me fait un effet moins BOF.

 

Lire la suite

10:05 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook

28/10/2008

après le soleil la pluie et nouveau job

après soukkout, qui ne fut que perturbé que par une nuit d'orage, ce qui nous a permis de nous baigné encore quelque peu....une fois soukkot finit, c'est l'hiver qui s'est vraiment installé.

Les orages ressemblent à ces pluies d'été, un tonnerre à nous faire trembler, ma collègue d'ailleurs à peur, des averses qui sont l'expression "tomber des trombes" (d'ailleurs, qu'est-ce que c'est des trombes?), conclusion et oui, on peut avoir froid en Israël.

 http://www.aboutisrael.co.il/heb/freepage.php?id=997

 

Mon nouveau travail  est évidement un petit boulot, comme la plupart des gens qui s'installent ici, car soit il faut un excellent niveau d'anglais, mais surtout, on demande pour les emplois avec un peu de responsabilité un niveau d'hébreu, que personnellement je n'ai pas encore atteint.

 bref, on se retrouve en dessous de ce que l'on avait et c'est pas toujours évident à gérer, d'abord, on n'est plus aussi souple d'esprit qu'à 20ans (et oui je n'ai plus tout à fait 20 ans) enfin si même on avait l'esprit souple à cette âge là. Donc, s'intégrer ce n'est pas si facile, il faut aussi  de la souplesse d'adaptation- et je ne suis pas rendondante- savoir que son niveau de vie, même si il n'était pas et de loin, celui d'un gestionnaire de fortune, laissait quand même la souplesse d'aller boire un café sans trop trop y réflechir à 2x.

Ici, il faut savoir que le salaire d'une serveuse est d'environ 3000 shekels sans les pourboires. Le salaire moyen, lu dans une étude est d'environ  6000-7000shekels,le prix d'un trois pièces est d'environ 3500 NIS  

Tel-aviv est la ville la plus chère du moyen-orient, placée 14ème, c'est une ville très jeune, la moyenne d'âge est sûrement plus basse que dans les autres villes israéliennes, beaucoup d'étudiants, qui n'ont pas d'autre choix que de vivre en roomate. Une fois marié, cette population immigrera dans la périphérie de la ville, moins chère et plus calme!

car Tel-aviv est la ville qui ne dort jamais! 

http://www.a7fr.com/article/55068.htm 

ps. je remercie tout les commentaires et je les laisse tous pour l'instant, merci pour les télephones

Genève est placée 8ème des villes les plus chères du monde. http://www.lepetitjournal.com/content/view/31800/2330/

19:02 Écrit par Rose Tel-aviv dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook