la constestation israélienne et roquettes

Imprimer

Les jours s'écoulent et demain, Benny Gantz proposera un gouvernement - sauf imprévu- (mais l'imprévisible rime souvent avec Israël) minoritaire, afin d'avoir enfin un gouvernement! Ce que tous les israéliens espèrent (sauf évidement quelques originaux). Évidement, cette solution est une solution tactique pour que les élus du Likoud, acceptent de former à terme un gouvernement d'union nationale....sans Netanyahou...avec Bleublanc. Mais une chose après l'autre, car si les israéliens, aiment "tchik-tchak" entendez par là - "vite, hop, c'est fait-" question politique, on est loin, très loin du tchik-tchak. Autant les buildings poussent comme des champignons, que les voitures roulent comme pour décoiffer les morts,  il n'en va pas de même dans la vie politique israélienne.

 

 

Pourtant la semaine a été riche en émotions. Les tirs de roquettes depuis Gaza ont été intenses, fermant les écoles jusqu'à Tel-Aviv en passant par Haïfa. Tous les israéliens étaient sur le qui-vive: les consignes de sécurité fleurissaient sur Facebook, les alarmes des téléphones vibraient aux alertes "Adom" (rouge), les touristes hagards   sur Sderot Rothschild.

Alors on pourrait s'attendre à une vague de contestation; à des demandes de démissions du "Premier Ministre*" Netanyhaou. Ben non, que nenni.

Peu ou pas du tout,  soyons franc , de demande la démission de M.Netanyahou, qui a nommé Bennet (nouvelle droite) juste avant les tirs des roquettes, pour parer à l'éventualité que Bennet accepte de former un gouvernement d'union avec Bleublanc. Car depuis quelques temps, euh, enfin quelques années, Netanyahou en plus de "son mandat" de PM*, s’octroie régulièrement différents postes ministériels, et il distribue le droit à ses alliés de reprendre tel ou tel ministère au gré de ses humeurs, ou disons de ses besoins politiques, comme d'autres distribue des bonbons.

Cela vous choque? bien évidement, je l'espère, mais les israéliens, eux, pas vraiment, même pas du tout. Ils ont intégré  les micmacs bibistes, qui font partie (bientôt) du folklore national, au même titre que les falafels. Netanyahou s'est octroyé le portefeuille de ministre de la Diaspora, il est aussi ministre du travail - par interim!!- et ministre de la santé ! On ne sait pas si il touche les 4 salaires de la fonction, mais bon c'est pas important, à ce point de l'affaire, c'est vraiment du détail.

Et tout çà, avec une population israélienne, qui continuent de courir aux abris, noté que lorsque vous craignez pour votre vie, vous avez tendance à n'avoir pas vraiment le temps de réfléchir...ce qui arrange évidement Netanyhaou, car si on ne réfléchit pas ...

Bref, ici encore, une tranche de vie, bien israélienne, la contestation israélienne se fait peut-être en introspection, mais  nous sommes loin très loin du mouvement des parapluies ou du mouvement de protestation irakien, une fois le calme éphémère revenu les israéliens retournent à leurs occupations et essayent de rattraper le temps perdu.

 

(*mais est-il encore Premier Ministre? c'est encore une question à laquelle je ne pourrais répondre)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel