Yom HaShoah, jour de commémoration

Imprimer

Depuis hier soir, puisque les jours hébraïques commencent à la tombée de la nuit, c'est le jour de la commémoration de la Shoah, ou Holocaust Day. Pendant toute la journée, diverses commémorations auront lieu à travers le pays. Symboliquement, hier soir les devantures des magasins et les cafés ont fermés vers 18h00- 18h30, ceci se répètera la semaine prochaine pour Yom Hazikaron.

La principale cérémonie a eu lieu hier soir, à Yad Vashem, Jérusalem. Hier soir, lors de la cérémonie,  le président et le premier ministre ont discouru. La cérémonie censée être la commémoration des 6 millions de victimes juive de  la Shoah est devenue la toile de fond des dissensions entre les deux hommes, dont le seul point commun est devenu l'adhésion au Likoud. En effet, Rivlin n'aime pas BN et sa politique. Il l'a dit hier soir haut et fort.

 

 

yad vashem,yom hashoah,holocaust day

Rivlin a rappelé que les alliances contre nature ne devaient pas faire partie de la politique israélienne. Quant à BN a rappelé les poncifs qui font son succès:

- l'Iran nous menace

- Nous sommes admirés (par qui? va savoir) et hais

- notre armée est forte

- l'antisémitisme augmente (a-t-il jamais baissé?)

Malheureusement, la plupart des ses affirmations, sont vraies et BN en abuse, se positionnant ainsi en sauveur de l'état juif. Lui seul,   "super BN", pourra faire face à ses diverses dangers. Et il convainc, malheureusement.

Ces menaces sont réelles, même si il en joue et en crée des fantasmes, sous fond d'attentat de la synagogue de San Diego et Pittsburgh (parmi d'autres), il n'a pas du mal à entretenir les peurs , les craintes des israéliens.

 Rivlin, lui rappelé que la Realpolitik ne saurait permettre des alliances avec l'extrême droite:

"Des idées de supériorité, de pureté nationale, de xénophobie, d'antisémitisme flagrant de gauche et de droite planent au-dessus de l'Europe", a-t-il ajouté.

"Les Juifs ne sont pas à la veille d'un second holocauste", a-t-il déclaré, "mais il est impossible d'ignorer le vieil antisémitisme qui est revenu à la tête, alimenté par des vagues d'immigration, des crises économiques et une déception vis-à-vis de l'establishment politique" (i24news).

 Pourquoi Rivlin dit cela? parce qu'il y a  à peine deux jours, un rabbin directeur d'une yeshiva, a tenu des propos, dont je ne préfère pas répété l'ignominie. Visiblement, ces milieux sont proches de l'extrême droite, qui tendent si gentiment la main à BN et dont il a tant besoin pour former son gouvernement.

Il critique aussi ouvertement, le fait que plusieurs membres du Likoud, eux-mêmes ont eu des dérapages verbaux, soutenant par exemple l’extrême droite espagnole (qui eux même crie haut et fort : mort aux juifs!) sans compter que BN dans sa "réalpolitik" entretient des relations avec des gouvernements, aux idéologie un peu contraire aux valeurs juives et  israéliennes.

Bref. BN n'est plus à une contradiction près.

Pendant ce temps là, 152000 israéliens, survivants de la Shoah , vivent ou survivent en Israel, et beaucoup trop en dessous du seuil de pauvreté, et cela nos "grands" hommes, visiblement, l'ont oublié (de leurs discours).

:-(

Suivez @eva.strories et si une jf avait eu instagram pendant la Shoah

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel