15/03/2019

J-24: les élections en Israel

A J-24 , les débats pour les élections font rage, et tous les médias sont sollicités. Les batailles se jouent à tous les niveaux, et les clips des différentes listes rivalisent d'imagination pour glaner des voix.

Il y a 43 listes en lice, pour 120 sièges à la Knesset, le gagnant remporte la place de premier ministre. Les sondages donnent pour l'instant une avance de quelques sièges à la coalition Bleublanc formée avec Telem, Yesh Atid (@yairlapid) et Hosen leIsrael @gantzbe (en français Résilience pour Israël), le nouveau parti de Benny Gantz.

 

@gantzlapid, #electionsisrael, #israel, @blueandwhite

 Tous, espèrent, faire changer d'avis les derniers électeurs indécis, ceux qu'il faut convaincre, pour pouvoir être le grand gagnant, pour se faire certains n'hésitent pas à plonger les mains dans le cambouis:

N'importe quelle publicité est une bonne publicité.

selon Andy Warhol, visiblement certain, prenne cet adage un peu trop au pied de la lettre.


Je rajoute, juste deux lignes car cette nuit, l'alarme a sonné jusqu'à Tel-aviv, et deux roquettes ont pu être interceptée. Les commentaires vont bon train, il va sans dire que j'aurais quoi alimenter encore quelques notes futures.

Cette semaine, a surtout été marquée (entre-autre car l'actualité a été riche), par le clash entre l'actrice et présentatrice télé,  israélienne Sela Rotem @rotemsela1 et M. Nettanyahou en personne, qui après une interview de l'actrice, a répondu par un tweet.

Rotem Sela,  s'est indignée sur le plateau, après une interview de Mme Segev (ministre de la culture) : "Quel problème y a-t-il avec les Arabes, pour l'amour du ciel??? Ce sont également des citoyens israéliens dans ce pays!"

et Netanyahou, a répondu par un tweet (est-ce la mode?)

"Chère Rotem, Israël n'est pas l'Etat de tous ses citoyens, seulement du peuple juif" (Netanyahou)

 

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réagi dimanche sur les réseaux sociaux.

Cette rhétorique "anti-arabe" du Likoud exprimée samedi par la ministre de la Culture, Miri Regev, avertissant les électeurs israéliens d'un risque d'union entre la formation centriste de Benny Gantz et les partis arabes. Benny Gantz a plusieurs fois dû démentir cette idée, et cette semaine, il a rendu visite à la famille Fogel, dont 5 membres avaient été sauvagement assassiné dans leur sommeil, par un terroriste. Sela Rotem a reçu une avalanche de commentaire, assez haineux, pour que l'actice Gal Gadot (@gal_gadot) , vienne la soutenir. Les femmes vont-elles sauver Israël?

@gantzlapid, #electionsisrael, #israel, @blueandwhite

lire l'ensemble de l'affaire sur I24 news

 ( à droite yehidot aronot - dernières nouvelles- en première page, qui titre le premier ministre contre Sela Rotem)

 

 

La vidéo du parti bleublanc @gantzlapid fait le buzz:

Bibi avant tout ou Israël avant tout ? A vous de décider?
 
Basé sur le slogan Tibi ou Bibi (le slogan de M. Nettanyahou). Tibi étant un homme politique arabe israélien, qui a déjà été élu à la Knesset.
Ce slogan est pour faire perdre des voix au parti Bleublanc - que Gantz n'aura pas l'appui d'autres parti pour former un gouvernement (il aura besoin de 61 sièges, actuellement il aurait environ 40 au mieux) et qu'il devra pour pouvoir être premier ministre choisir de faire alliance avec des partis arabes. Gantz a dû démentir l'idée, avec 43 listes, il devrait avoir le choix.
 
Entre les coups bas de certains, et les autres;  l'analyse ci-dessous de Yoav Kerem, (traduction personnelle), résume assez bien la situation.

Est-ce que l'on peut gagner en gardant une éthique?
Personnellement, j'espère que la raison l'emportera :-)

Ci-dessous, l'éditorial de de Yoav Keren, cette semaine  dans le journal Yediot Aharonot Le titre: On recherche des killers   Yoav le journaliste compare se qui se passe  entre Nataniahu et Gantz, a une lutte de boxe entre deux adversaires de force égale. Un d’eux avec  des gants standards et prend soin de respecter les règles du jeux. L’autre,  par contre, arrive avec les règles de boxeurs de rue et commence la bataille avec des coups durs de pieds dans les parties (basses) de son adversaire.

Qui ga@gantzlapid, #electionsisrael, #israel, @blueandwhitegnera la bataille? La réponse est claire (pour Yoav) . Il ajoute que ces jours ci la campagne électorale se concentre pratiquement un seul sujet: jusqu’à quel point Gantz est dangereux pour l’Israël et par conséquent, i il n’est pas en mesure de devenir le  premier ministre.   

L'analyse de  Yoav est que :  Netanyahou attaque et Gantz se défend: Tibi (les arabes) ferra ou non part du nouveau gouvernement, gouvernement, de gauche ou gauche affaibli, triller sexuel ou pas, ashkenazi a dit qu’il est un âne, etc. Comme ça et presque toutes les deux heures une nouvelle attaque.

En effet, les coups volent pas, nous attendons la suite....

Bon Week-end

 (je rouvre les commentaires : a- soyez courtois b- respectez les intervenants- c pas d'insulte d- je ne peux pas toujours répondre - merci d'avance pour votre courtoisie)

 

Suivez le parti Bleublanc sur Instagram @gantzlapid

 

Suivez moi sur Instagram : @rosetelavivre

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.