20/10/2015

Rapport: des fonctionnaires de l’ONU incitent à assassiner des Juifs, appellent à “poignarder les chiens de sionistes”

enève, le 16 Octobre 2015 –  des membres du personnel des Nations Unies utilisent l’imprimatur de leurs positions officielles pour inciter les palestiniens à poignarder et à tirer sur les Juifs israéliens. Un employé de l’ONU appelle sur ​​Facebook à «poignarder les chiens sionistes”, selon un nouveau rapport publié aujourd’hui par UN Watch, l’organisation non gouvernementale basée à Genève accrédité par l’Organisation des Nations Unies avec pour mandat de surveiller le respect de sa propre charte par l’organisation mondiale.

UN Watch a présenté le rapport aujourd’hui à Ban Ki Moon, Secrétaire général de l’ONU, à Pierre Krähenbühl, chef de l’UNRWA, et à Samantha Power, ambassadrice des États-Unis qui, avec 400 millions de dollars de subvention annuelle est le plus grand bailleur de fonds de l’UNRWA.
Voici la déclaration de M. Hillel Neuer , directeur exécutif de UN Watch: “L’ONU et les plus grands donateurs de l’UNRWA, tout comme le gouvernement des États-Unis doivent agir immédiatement pour licencier des employés qui incitent à un antisémitisme meurtrier et qui alimentent la pandémie mortelle des attaques palestiniennes contre des Juifs israéliens. Cette pandémie a fait des victimes innocentes: hommes, femmes et enfants, âgés de 13 à 78 ans.”

“En dépit de la promesse de l’UNRWA, faite en réponse à notre précédent rapport, d’agir et de licencier des auteurs d’incitation à la haine et à la violence, aucune enquête n’a été déclenchée»,”Au contraire, la réponse principale de l’UNRWA a été d’essayer d’intimider UN Watch.”
“Nous appelons une fois de plus Ban Ki-moon et l’UNRWA à licencier immédiatement leurs employés qui incitent au meurtre. Par ailleurs, nous réclamons la création d’une commission d’enquête indépendante, comprenant des représentants des États-Unis, de l’Union européenne (qui a donné 139 millions de dollars), du Royaume-Uni (95 millions de dollars), et d’autres grands donateurs de l’UNRWA, pour enquêter sur cette culture d’impunité pour le racisme et pour l’incitation au meurtre qui imprègne l’UNRWA “.
“La stratégie de l’UNRWA consistant en une impunité pour les responsables en interne, le déni et la tergiversation en externe, favorise encore plus l’incitation à la haine et à la violence. Il est temps de mettre un terme à cette tendance et à ces pratiques des directeurs d’écoles, d’enseignants et des membres du personnel de l’UNRWA qui publient des images antisémites qui incitent au terrorisme, ce qui révèle une épidémie de racisme et de violence au sein de l’UNRWA qui doit être éradiquée – et non pas occultée, comme a tenté de faire Chris Gunness, le porte-parole de l’UNRWA, en appelant au boycott des journaux ou des ONG qui osent dénoncer ces éruptions de haine.”
«Nous exhortons l’ONU à reconnaître enfin que ces messages méprisables, publiés sur des comptes Facebook, gérés par des gens qui se déclarent ouvertement comme officiels de l’UNRWA, constitue une violation flagrante du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui interdit l’incitation à la discrimination, à l’hostilité ou à la violence.”

Rapport sur l’incitation à la violence et à l’antisémitisme​ par des enseignants et d’autres fonctionnaires de l’UNRWA 

Rapport UN Watch 
16 Octobre 2015

1: “POIGNARDEZ CES CHIENS DE SIONISTES”, PUBLIE Hani Al Ramahi, UN EMPLOYÉ DE L’UNRWA

source:  http://www.unwatch.org/rapport-des-fonctionnaires-de-lonu-incitent-a-assassiner-des-juifs-appellent-a-poignarder-les-chiens-de-sionistes/

Les commentaires sont fermés.