22/05/2015

Le rapport sur le conflit israélo-palestinien

Le rapport sur le conflit israélo-palestinien qui inquiète l'AFP

Voici en exclusivité les extraits d'un rapport, réalisé par une équipe de journalistes, mettant en lumière de manière très détaillée, les nombreux dérapages de l'AFP dans sa couverture de l'actualité israélienne. Sans chercher les causes de ce déséquilibre, le rapport démontre comment l'AFP viole régulièrement ses propres principes d'impartialité en publiant des articles orientés sur le conflit israélo-palestinien. Ce rapport a été remis officiellement par le CRIF à l'AFP.

 

Courant mars, une réunion a eu lieu à Paris entre Emmanuel Hoog, le Pdg de l'AFP, accompagné de plusieurs rédacteurs en chef de l'agence, et le bureau du CRIF. Le ton est cordial, les invités éminents, et M. Hoog évoquera plus tard la nécessité d'autres rencontres pour « permettre de lever les malentendus et les critiques, de s'expliquer ». A s'y méprendre, les égards accordés au CRIF pourraient être interprétés comme une manière de désamorcer une crise à venir. Au centre de la table et des palabres, trône la cause de ce déploiement d'attentions amicales et diplomatiques : un rapport détaillé de 70 pages consacré aux dépêches publiées par l'AFP durant les mois d'octobre et de novembre 2014 concernant l'actualité israélienne.

« Ils ont pris ça très au sérieux. Ils ont admis la qualité de l'étude et ont reconnu du bout des lèvres certaines erreurs », explique l'un des journalistes ayant participé à la rédaction de ce rapport, et qui fait aujourd'hui partie d'une équipe de veille sur l'AFP et d'autres médias. Il affirme aussi savoir que la direction de l'AFP s'est rendue dans son bureau israélien pour s'assurer d'un suivi plus rigoureux de l'actualité. Il note que « depuis début 2015, il faut reconnaître une très grande vigilance de l'AFP, mais de nouveaux dérapages ont tout de même eu lieu ».

lire l'article complet sous : http://actuj.com/2015-05/france/1869-le-rapport-sur-le-conflit-isralo-palestinien-qui-inquiete-l-afp

Les commentaires sont fermés.