20/04/2015

Le djihadiste et l'enfant soldat

 

Le 11 mars, Daech diffusait la vidéo glaçante d'un enfant exécutant un otage. Aux côtés du jeune garçon, Sabri Essid, son beau-père, mais aussi le demi-frère et mentor de Mohamed Merah, le tueur de Toulouse. Enquête.

sur http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20150416.OBS7373/le...

 

Il a des yeux noirs bordés de longs cils, des yeux de fille, des joues rondes avec cette peau crémeuse et tendre des enfants. A quoi pense-t-il, R. (1), à ce moment-là, un pistolet trop lourd dans les mains, le cadavre d'un homme exécuté à ses pieds ? A quoi peut penser un gamin de 12 ans qui, il y a encore un an, regardait les dessins animés sur Gulli et se retrouve maintenant en Syrie, dans les camps d'entraînement de Daech, programmé pour devenir un tueur ?

Sur la vidéo que l'organisation terroriste a diffusée le 11 mars sur les réseaux sociaux, on voit le petit R., comme déguisé dans un treillis paramilitaire, tenant un pistolet. A ses côtés un homme déclame, en français, avec un accent du Sud-Ouest :

Vous les juifs, Allah nous a permis de tuer vos frères sur le sol français et ici sur la terre du califat […] Les conquêtes islamiques viennent de commencer, les juifs tremblent car la promesse est proche."

Les commentaires sont fermés.