17/10/2014

Enquête sur la mort d’un adolescent palestinien près de Ramallah

Un jeune adolescent de 13 ans aurait été tué jeudi par des tirs de l’armée israélienne dans le cadre d’une attaque contre des soldats à Beit Lakia, au nord-ouest de Ramallah.

 


-

Une enquête préliminaire de  la Division de Tsahal en Judée Samarie indique que la confrontation aurait commencé alors que l’armée israélienne entrait dans le village de Beit Lakia, suite à des attaques menées dans la région par les palestiniens.

Des palestiniens qui ont continué à jeter des pierres et des cocktails Molotov alors que les jeeps de l’armée quittaient le village, mais un véhicule israelien a calé à cause d’un problème technique et les soldats ont du sortir du véhicule.  Alors qu’ils tentaient de réparer la jeep, ils ont été attaqués par une horde de palestiniens avec des pierres et des bombes incendiaires. Le commandant de la compagnie a estimé que les soldats étaient en danger, il a donc ordonné d’ouvrir le feu sur les assaillants. Un jeune adolescent  qui était parmi eux, a été tué.L’Agence de presse palestinienne Maan  a déclaré que Bahaa Samir Badir, 13 ans avait été abattu par trois balles dans la poitrine et est décédé plus tard à l’hôpital de Ramallah. Un incident qui intervient alors que la violence arabe fait rage en Israël, y compris dans la capitale à Jérusalem, où des émeutiers ont lancé des bombes incendiaires sur les maisons des Juifs dans le quartier de Nof Tzion jeudi soir.

D’autre part, des dizaines d’Arabes ont lancé des pierres et des bombes incendiaires pendant Sim’hat Torah sur  les maisons juives du quartier du  Mont des Oliviers de Maale Hazeitim. Les forces de police ont dispersé les émeutiers avec des engins anti-émeute non létaux. Un agent de la police des frontières a été blessé dans le cou mais sa vie n’est pas en danger.

par Roger Haddad pour -Tel-Avivre - source http://www.tel-avivre.com/2014/10/17/larmee-israelienne-enquete-sur-le-meurtre-presume-dun-adolescent-palestinien-lors-dun-affrontement-pres-de-ramallah/

Les commentaires sont fermés.