28/09/2014

Nouvel An Juif : Miel en Abondance et Embouteillages Monstres (Tel Aviv)

EMBOUTEILLAGES. A minuit hier soir toutes les routes d’accès à Tel Aviv étaient encombrées. Des embouteillages à n’en plus finir. Les familles israéliennes se regroupent pour les fêtes et se retrouvent ainsi tous, à la même heure, au même moment sur les routes! Waza était surbooké.

LE SYMBOLE PAR EXCELLENCE.
Le miel est un symbole typique du repas de fête du nouvel an juif. La tradition veut qu’à cette occasion, les Juifs consomment du miel en souhaitant que l’année à venir soit douce. Or à l’heure où les monopoles sont mis à l’index par la contestation sociale, il se trouve que le marché du miel n’est pas épargné par la mainmise des « grandes familles » israéliennes: aujourd’hui, les Ruches du kibboutz Yad Mordehaï contrôlent 63% du marché du miel, mais ce n’est pas tout; en 2003, les ruches de Yad Mordehaï ont été rachetées par le groupe Strauss qui est considéré aussi comme un des principaux monopoles de l’agroalimentaire du pays.

Faut-il alors s’étonner que le miel israélien soit beaucoup plus cher que le miel étranger et que son prix ne cesse d’augmenter? De 2005 à 2010, le prix du miel a augmenté de 26%; dans le même temps, l’inflation n’a été que de 12%. Autrement dit, le miel a augmenté plus rapidement que la moyenne des autres produits alimentaire. Selon l’Institut israélien d’Etudes de marché, un kg de miel est vendu au consommateur au prix moyen de 21 shekels (4,20 euros), soit trois plus que le miel américain (6 shekels le kilo) et deux fois plus cher que le miel britannique (10,70 shekels).

suite sur http://www.israelvalley.com/news/2014/09/25/44527/nouvel-an-juif-du-miel-sur-toutes-les-tables-et-des-embouteillages-monstres-autour-de-tel-aviv

Les commentaires sont fermés.