24/07/2014

qui sème le vent….récolte la tempête….

Devant cet article édifiant, j'ai posté un commentaire sur le site du monde diplomatique….qui n'est pas publié.

Visiblement, M.D.Vidal n'apprécie guère la contreverse.

Donc, je poste ici, les quelques mots. 

Cet article m'a profondément choquée.

La justification de l'antisémitisme sous le couvert de pseudo-excuse politique est un scandaleux.

Ce mouvement intellectuel qui justifie l'antisémitisme me fait froid dans le dos.


M.Vidal, va même parler/écrre de "vrai antisémitisme": M.Vidal, Qu'est-ce qu'un faux antisémite?

Pour moi, M.Vidal est profondément antisionisiste pour masquer un antisémitisme viscéral.

Sa longue diatribe en est la preuve: http://blog.mondediplo.net/2014-07-23-Qui-seme-le-vent-re...

introduction : 

""ce texte ..apporte des réponses aux questions posées ces dernières semaines à propos des mobilisations sur Gaza. (AG)""

donc .M.Vidal et son ami, ont tout compris, c'est la faute des juifs, des israéliens, du CRIF. Comment ne pas voir de l'antisémitisme? non -selon Vidal & co- c'est de la politique. Maintenant on a le droit de ne pas aimer un juif, si il est sioniste !

Je dois avouer que j'ai dû mal à écrire. je reste profondément choquée, c'est difficile de réaliser que ce "vivre ensemble" en Europe se fera seulement à une seule et unique condition: la fin de l'état israélien .

voici le message de paix du Hamas et qui est justifié selon M.Vidal:

hamas, terroriste, israelunderfire

 

Commentaires

Bonjour Rose,

Je sais tout cela, j'ai déjà lu cet article nauséabond dont tous les antisémites se gargarisent.
Nous sommes en pleine période pétainiste. Seulement voilà! Même Céline, s'est excusé de tout ce qu'il a vomi sur les juifs.... sur son lit de mort. Il a même dit qu'il n'était pas "antisémite"....? Mais alors quoi? On fait du mal, on écrit n'importe quoi qui vous passe par la tête pour faire déporter dans les chambres à gaz des hommes, enfants et femmes parce qu'ils sont juifs, et on n'est pas antisémite? Un besoin sans doute, de se défouler de ce que l'homme a en lui: haine, vengeance, méchanceté, délation à qui il faut absolument un bouc émissaire tout trouvé en le juif? Mais c'est ce que font aujourd'hui tous les antisémites, ceux qui se sont découverts pro-palestiniens quand il s'agit de se retourner contre Israël, sous couvert d'antisionisme qui est le frère de l'antisémitisme. Les suppôts de la soi-disant "cause palestinienne" se retournent volontiers contre l'Islam quand Israël n'est pas mêlé. C'est là que l'on repère les antisémites!

J'ai trouvé ce commentaire en anglais, traduit en français, pour donner une substance réelle à ce torchon:

"Désolé, les gars, mais Israël est là pour rester. Pour plus de 7o ans, les Arabes, aidé par tous les médias de gauche, ont tenté de l'éliminer, ou, comme Nasser voulait, de «pousser les Juifs à la mer». Israël est une puissance, à l'immigration apporte tout le temps de nouvelles personnes, très instruits et très riche. La natalité des Juifs s'est considérablement accru. Alors, continuez à essayer et rappelez-vous ce que vous avez dit celui qui sème le vent récolte la tempête."

Bien à vous Rose et ne laissez pas les trolls antisémites envahir votre blog!

Écrit par : Patoucha | 24/07/2014

Madame

Dans votre raisonnement vous amalgamez beaucoup de choses.

Voyez la vidéo ci-dessous:

http://www.youtube.com/watch?v=cg_1UqeVIZ8#t=128

Des rabbins qui sont dans une manifestation pro-palestine (ou anti-Tsahal, comme vous voudrez) qui se déroule il y a 13 jours à Londres.

Quelle leçon en tirez-vous, quelles conclusions pouvez-vous donner?

Merci
K. Dispa
REPONSE DE ROSE-----
….euh j'amalgame quoi?

quel rapport avec ces rabbins? vous pensez que si un groupe de curé participe à une manif, ils ont forcément raison? les gens ont le droit de s'exprimer, je ne vois pas le rapport.

vous pensez quoi de "Les rapports confirment que la roquette qui vient de frapper une école à Gaza, tuant 13 personnes est une roquette en fait tirée par le Hamas."?


_personnellement, j'ai par ailleurs une vie, je ne peux pas passer mon temps à commenter et débattre. et c'est pourquoi je ferme la plupart des notes, c'est pas un manque de respect etc….mais j'ai vraiment pas le temps . merci de votre compréhension.

Écrit par : Keren Dispa | 24/07/2014

Pardon Madame,

mon commentaire était destiné à la personne qui écrit sous le pseudo de Patoucha.

Toute belle soirée pour vous également.

K. Dispa

Écrit par : Keren Dispa | 24/07/2014

Ne devrait-on pas en finir avec les pseudonymes qui ne sont pas signe évident d'audace, le moins que l'on puisse dire, prêtent à confusion et incitent les commentateurs, certains et certaines d'entre eux à dire n'importe quoi en se croyant tout permis sans oublier qu'à force d'insultes, de calomnies, de quiproquos ou d'embrouilles variées, à la longue, sinon les blogs, les commentaires seront censurés. A moins que les motivations de certains commentateurs soient précisément un moyen sournois pour provoquer la censure ce qui expliquerait, minute parano comme papillon le laxisme incroyable de certains auteurs de blogs. Un excellent exemple à suivre, celui de Jean-Noël Cuénod qui, il y a quelques temps, a fat savoir qu'en l'occurrence, désormais, il "serrerait la vis"!
.-----

réponse de rose
je ne comprends pas le sens de votre intervention
il me semble que tout cela a été débattu déjà
perso. J'écris sous un pseudo et c'est pas négociable.
bonne soirée bon wk

Écrit par : Myriam Belakovsky | 24/07/2014

MDR MDRRRRR Ces barbus sont connus! On les appelle les Naturei Karta! Ce sont - parmi les "gauchistes utiles" juifs, les références des arabes musulmans, des intégristes et des pro"palestiniens" par antisémitisme. Keren Dispa, reprenez un pseudo qui convienne mieux à qui vous êtes. Pourquoi ne pas assumer qui vous êtes, de quoi avez-vous honte? Vous pensez sérieusement qu'en prenant un pseudo, à-peu-près européen, vos commentaires auront plus d'impact? Nous savons tous que cette façon de procéder est un sport national chez vous!

Arrêtez de me suivre, parce que vous devriez le faire longtemps. D'autres, avant vous, ont essayé de me museler avec ce genre de références, mais n'y sont pas parvenue. Mes vérités je ne les invente pas. Et cette vidéo je l'ai déjà vue, ainsi que l'article qui l'accompagnait du Point.fr minimisant ce qui s'est réellement passé dans cette manifestation.

On appelle cela : "Donner un coup d'épée dans l'eau" le troll!

Écrit par : Patoucha | 24/07/2014

Les Haredim /Ultra orthodoxes "parisiens" étaient présents pour applaudir la manifestation pro"palestinienne"! Une vraie plaie! Je n'aime pas les intégristes de tout bord!

Je repasse demain pour vous lire.

Bonne nuit Rose.

Écrit par : Patoucha | 25/07/2014

J'ai envoyé ce message à M Vidal pour le mettre dans les commentaires de son blog, mais celui-ci n'aime pas les avis contradictoires, commentaire évidemment non affiché....
Bref, merci Rose de nous offrir une tribune pour nous exprimer et commenter:

La France qui sème le vent récoltera la tempête...

On est pas loin de la guerre civile en France. La France l'aura bien payé. Quand les filles et petites filles de France se feront vitriolées pour avoir tenu la main d'un garçon leur âge (c'est déjà le cas), quand les tribunaux de la Charia règleront les problèmes de société comme c'est le cas dans plusieurs régions d'Angleterre. Et là vous aurez compris peut-être que le Hamas n'était pas une idéologie libératrice à idéaliser. Des juifs de France se feront tuer, ceux qui n'auront pas fui avant. Et pourtant. C'était la chance de vivre encore dans un Etat démocratique où toutes les religions pourraient vivre côte à côte. Vous prenez le parti du Hamas, à l'encontre de la volonté de la majorité des palestiniens de Gaza (http://de.slideshare.net/TWIPubs/pollock-charts), car il est préférable que vous pensiez à leur place, comme si eux ne savaient pas penser.. Mais vous vous attaquez au mauvais problème, c'est la démocratie qui doit vaincre et non pas l'anarchie et l'obscurantisme, comme c'est le cas d'une grande partie des propalestiniens. Oui Israel est le seul pays démocratique de la région. Oui Israel n'envahira pas Gaza (libre de tout juif depuis 2005 et 100% sous contrôle palestinien) -la phobie des occidentaux -, Gaza qui est une zone conflictuelle que même l'Egypte a refusé de prendre lors des accords de paix de 1979. Vous vous trompez donc de camp, à choisir le mauvais vous perdrez la démocratie en France.
Et vous seuls Français pourrez ensuite vous morfondre, seuls avec vous-mêmes


Un observateur ne vivant pas en France, éduqué dans les traditions démocratiques.

Écrit par : Frédéric | 25/07/2014

@Myriam Belakovsky

Je sais à quoi vous faites allusion car j'ai lu ce que l'usurpateur de mon pseudo, qui fait partie du blog de la Jeunesse socialiste genevoise, a répondu à vos commentaires. C'est donc ici que je vous en fait part, ayant arrêté d'intervenir dans ce blog qui a touché le fond de l'imbécilité, des insultes, grossièretés et vulgarité.

Mes amis ont fait la différence entre moi et le troll usurpateur de Patoucha sauf vous!

Bon week-end!

Écrit par : Patoucha | 26/07/2014

Frédéric,

Dites-vous bien que tous ceux qui prennent la défense des arabes de "Palestine" le font par antisémitisme sous le manteau du sionisme, ce dernier ne relevant pas à tort du Code pénal contre l'antisémitisme et le racisme. Quand on par de paix, on ne manifeste pas avec des drapeaux d’organisations terroristes islamistes.

De plus, quand vous postez des vérités, on vous taxe de tous les maux de la terre car cela perturbe leur propagande de diabolisation d'Israël. Ils ne lisent ni ne regardent les vidéos mais se concentrent sur ce qu'ils écrivent.

Il y a quelques années j'ai écrit ce commentaire sur le blog de Hani Ramadan qui, vous le pensez bien a été modéré:

- Mais moi je vais vous dire que PERSONNE n'est derrière la propagande anti-islam que vous-mêmes avec vos revendications dans les pays occidentaux, vos prières dans les rues, vos agressions, vos vidéos truquées, vos mensonges, vos bombes humaines qui font des morts plus qu'une bombe larguée d'un avion, des enfants égorgés au nom d'Allah, des gamines de 15 ans égorgées, brûlée ou piétinées à mort, etc, dont les journaux de part le monde nous en font part, photos à l'appui. Vous êtes trop fanatisés, endoctrinés. Vous voulez que j'en rajoute? Ce que je ne comprends pas c'est le POURQUOI ce RéVEIL MAINTENANT?

Ce réveil est ce que nous avons vu avec l'orchestration des Frères Musulmans du "Printemps arabe"..... jusqu'à aujourd'hui. La montée du nazislamisme mis en place par Saïd Ramadan par le biais du Hamas. (Wikipédia: Hamas, Saïd Ramadan, Les Frères Musulmans.)

Des arabes musulmans dénoncent le Hamas et l'islamisme fondamentaliste - vidéos suivent - sauf les occidentaux? Inutile, de vous poser la question. La réponse est trop flagrante qu'elle soit dans les pays de l'UE ou en Suisse. L'antisémitisme des Nations Unis à Genève, ne laisse plus planer de doute!


Atwan: The Arab Leaders Pray That Israel Will Get Rid of the Palestinians Once and for All

- Les dirigeants arabes prient pour qu'Israël les débarrasse des "Palestiniens" Une bonne fois pour Toutes. ""Hamas n'est pas seul à se battre, il y a 18 mouvements à ses côtés!"

http://youtu.be/B4xkSFlZ-v0

Egyptian TV Hosts Slam Hamas Leaders: We Are Sick and Tired of You

- Des intervenants évoquent le Hamas sur les ondes égyptiennes : « Vous nous fatiguez »

http://youtu.be/7VtENBF_yjo

Palestiinan Envoy to UNHRC: Israelis Warn Civilians Before Attacks, We Don't

- Les Israéliens avertissent les civiles avant les attaques, Pourquoi pas nous?

http://youtu.be/DjzS27ylCZ8

Egyptian TV Host Kicks Guest Out of Studio for Expressing Controversial Ideas on Religion.

Bravo! C'est tout ce que mérite cette illuminée d'islamiste que soutiennent les socialistogauchistes. Ce n'est pas la paix qu'ils soutiennent mais le fanatisme et le terrorisme du Hamas!
http://youtu.be/PFyFNvs2LDY

#4265 - Hamas TV Children's Show Encourages Killing of Jews
Al-Aqsa TV (Hamas/Gaza) - May 2, 2014 - 01:27
http://www.memritv.org/clip/en/4265.htm

http://www.memri.fr/2014/07/04/expressions-de-solidarite-avec-leiil-en-occident/

Bonne fin de soirée.

Écrit par : Patoucha | 26/07/2014

* La Palestine c’est Israël

Je suis en France depuis presque 62 ans et partout où je vais, dans le cadre de mes activités professionnelles, les gens me parlent de quitter la France pour Israël, prochainement, demain, plus tard, un jour, mais en tout cas ils ne voient clairement pas leur avenir ni celui de leurs enfants en France.



Comme vous l’avez probablement lu ou entendu, l’alyah française a bondi de 70 % en 2013 en atteignant 3348 Olim, un nombre qui sans être un record absolu, est néanmoins l’un des plus élevés jamais atteint.

Et encore, la majeure partie de cette hausse s’est produite ces derniers mois.

Fin août, lors d’une réunion avec Ariel Kandel, le directeur de l’Agence juive à Paris, ce dernier s’attendait à 2 500 Olim pour 2013, un chiffre déjà très satisfaisant.

L’explosion a eu lieu à partir de la rentrée et n’a cessé de s’amplifier depuis. Sur les deux premiers mois de 2014, près de 800 Olim sont déjà arrivés en Israël, le double de 2013.

Ajoutons à cela le « plan de sauvetage » élaboré par une commission inter-ministérielle pour l’Alyah française et présenté ces derniers jours à la Knesset qui parle d’investissements importants pour faire venir en Israël plus de 15 000 personnes d’ici fin 2016.

Alors sommes-nous à la veille de la disparition de la communauté juive de France ?

Les raisons de la vague d’alyah sont connues.

Depuis 2000 et le début d’une nouvelle vague d’antisémitisme issue de l’immigration arabo-musulmane avec le soutien ou la compréhension de l’extrême-gauche qui ne veut y voir que de l’antisionisme, une rupture s’est opérée dans l’identité juive française.

Jusqu’à présent, les Juifs de France n’avaient aucun mal à conjuguer leur identité de citoyens français et leur identité juive.

Pour la plupart, la question ne se posait pas de savoir s’ils étaient des Français juifs ou des Juifs français, ils étaient tout simplement Juifs et Français, sans y voir la moindre contradiction.

La montée du nouvel antisémitisme, couplée à l’absence totale de réaction des pouvoirs publics socialistes voire à la négation de l’antisémitisme dans un premier temps, a été un choc profond pour la communauté juive et beaucoup ont alors compris que leurs petits enfants ne grandiraient pas dans ce pays.

En ce sens, les propos actuels sur l’envie de partir ne sont pas nouveaux, ils expriment par contre une plus grande urgence.

Car si les pouvoirs publics ont depuis adopté un comportement irréprochable et ne tolèrent plus l’expression de l’antisémitisme, l’antisémitisme n’a pas régressé et a même progressé violemment, de l’assassinat d’Ilan Halimi en 2006 aux massacres de Mohamed Merah à Toulouse en 2012, en passant par Dieudonné et ses quenelles récemment omniprésentes.

Le climat est clairement malsain.

Le deuxième facteur est la lourde crise économique que traverse l’Europe depuis 2008 et la France en particulier.

Israel n’a pas connu la récession en 2009 et a vite renoué avec la croissance. Le chômage est à 5,9 %.

Le PIB par habitant à parité de pouvoir d’achat est maintenant d’un niveau presque équivalent à celui de la France – encore 2-3 ans pour le dépasser au rythme actuel – contre à peine 80 % il y a 10 ans.

Dans ces conditions, Israël semble offrir des opportunités intéressantes surtout pour les jeunes.

Récemment, un excellent article de The Marker comparait le destin des Juifs séfarades qui ont choisi de venir en Israel avec ceux qui étaient partis en France.

Sans entrer dans le débat du pourquoi, il est incontestable que ceux qui sont partis en France dans les années 60 ont beaucoup mieux réussi que ceux partis en Israel.

Mais cela n’est pas forcément le cas aujourd’hui. En fait, il est possible qu’un jeune séfarade de 18 ans réussisse mieux en Israël qu’en France.

Le troisième facteur, plus conjoncturel, découle de la politique fiscale du gouvernement de François Hollande – irréprochable sur sa politique extérieure par ailleurs.

Dans ces conditions, il devient très intéressant de faire son alyah pour protéger ses revenus ou simplement pour pouvoir entreprendre.

Cela signifie-t-il qu’il n’y aura bientôt plus de Juifs en France ? D’abord de combien de gens parlons-nous ?

La question du nombre de Juifs en diaspora se heurte généralement au problème de savoir qui est juif.

Déjà que cette question se pose en Israel où la réponse est censée être relativement aisée à apporter, on imagine que la difficulté est démultipliée dans les pays où les Juifs sont des citoyens intégrés, assimilés, où leur identité juive n’est qu’une possibilité parmi d’autres.

Cette problématique a été encore parfaitement illustrée par le fameux rapport du center Pew sur le judaïsme américain paru en octobre dernier.

Alors que la dernière étude importante sur la communauté américaine, en 2001, avait estimé le nombre de Juifs à 5,2 millions et en diminution, l’étude Pew en compte 6,7 millions en 2013.

La différence s’explique intégralement par des questions de méthodologies et de définition. Pew, qui n’est pas un groupe juif, compte comme Juifs des gens que nous n’identifierions pas forcément comme tels, et inversement ne comptent pas comme Juifs des gens qui le seraient indubitablement à nos yeux.

Par exemple, le rapport compte 500 000 adultes américains dont les deux parents sont juifs mais qui ne se définissent pas comme tels ou seulement partiellement et sont au choix sans identité ethnique ou religieuse, chrétiens ou bouddhistes.

Or il s’agit peut-être de Juifs complètement assimilés mais ils sont Juifs quand même.

De même la méthodologie choisie pour compter les Juifs est surement critiquable, c’est une question plus technique qui n’a pas encore été évoquée, ou très peu, dans le débat autour du rapport, mais elle surgira probablement plus tard.

Alors combien de Juifs en France ? Le même centre Pew a récemment estimé leur nombre à seulement 350 000 mais ce n’était pas une enquête spécifique sur les Juifs de France et il est probable qu’il s’agisse d’une erreur.

On a souvent entendu parler de 600 ou 700 000 juifs en France dans les années 1980. Mais çela ne reposait sur aucune étude scientifique.

Les seules enquêtes sur le sujet ont été menées par Doris Bensimon, qui estimait le nombre de Juifs à 535 000 en 1980, et Erik Cohen, qui lui estimait leur nombre à 520 000 en 1988 et 500 000 en 2002.

Sur la base de ces derniers chiffres, les estimations actuelles tournent autour de 480 000, simplement en continuant la tendance et en prenant en compte la hausse de l’Alyah.

Les chiffres des différentes études semblent cohérents entre eux mais les méthodologies ne sont pas toujours les mêmes et en y regardant de plus près des choses ne « collent » pas.

Par exemple, l’étude de Bensimon dénombre 280 000 séfarades, 180 000 ashkénazes et 75 000 qui ne se définissent pas ainsi – probablement essentiellement des « Israélites » à l’ancienne qui sont eux-mêmes ashkénazes (alsaciens) pour la plupart.

L’étude de Cohen de 2002 compte 350 000 séfarades, 120 000 ashkénazes et 30 000 mixtes que Cohen ajoute aux ashkénazes.

Comment en 20 ans le nombre d‘ashkénazes aurait-il pu s’effondrer de la sorte ?

Même si aucun bébé ashkénaze n’était né, la baisse n’aurait pas été aussi forte. Comme il n’y a pas eu à notre connaissance d’émigration ashkénaze massive depuis la France, difficile de concilier ces chiffres.

Il est donc possible que l’étude de 2002 sous-estime le nombre d’ashkénazes en France et donc de Juifs tout court, d’au moins 50 000.

La baisse du nombre de Juifs en France depuis les années 80 peut s’expliquer par les mariages mixtes et l’assimilation (31 % de couples mixtes selon Cohen en 2002), probablement, mais surement aussi par l’émigration.

Ainsi il y aurait selon l’estimation du consulat général de France à Tel Aviv près de 150 000 Français résidants en Israël.

Le nombre d’électeurs inscrits a bondi de 15 000 en 2002 à 62 000 en 2012. Le bureau des statistiques israélien dénombre 73 000 Franco-Israéliens résidants dans le pays mais il ne compte que les gens nés en France (43 000) – ce qui exclut les gens nés en Algérie ou ailleurs – et les enfants dont le père est né en France (30 000), mais pas ceux dont seule la mère est française, ni les petits-enfants.

Le nombre de 150 000 est donc raisonnable.

Rajoutons les Juifs français qui sont partis dans d’autres pays, notamment ces 15 dernières années pour New York, Miami ou Londres, sans parler de Bruxelles ou Genève, où on trouve des communautés judéo-françaises de plusieurs milliers de personnes.

Admettons qu’il reste entre 480 000 et 530 000 Juifs en France.

Mais le nombre de zakaye aliyah est plus important. Le droit au retour s’applique à toute personne ayant au moins un grand parent juif et leur conjoint.

Donc Sarkozy et Carla pourraient faire leur aliyah.

De combien de gens en plus s’agit-il ? Le plan d’aide à l’Alyah de France estime leur nombre à 700 000, ce qui me semble très exagéré et irréaliste.

En 1990 lors de l’ouverture de l’URSS on estimait le nombre de Juifs à 1,5 million mais le nombre d’ayant droits à l’aliyah à 3 millions, donc le double.

L’assimilation étant quand même nettement moins forte en France que ce qu’elle fut en ex-URSS, on parle probablement de quelque chose comme 250 000 à 350 000 personnes.

De toutes façons, ces gens ne sont que marginalement intéressés par l’alyah en général.

Environ 10 % des olim de France ne seraient pas Juifs selon la Halakha – donc des conjoints de juifs ou des gens dont la mère n’est pas juive.

Donc le potentiel maximal de l’aliyah en France est à la louche de 600 000 personnes et dans la pratique c’est la partie la plus « communautaire » des Juifs français (entre un tiers et la moitié) qui sont le plus concernés.

La grande fuite hors de France a déjà commencé, doucement, depuis longtemps. Elle s’accélère. Mais à moins que Dieudonné ne soit élu Président de la République, tous les Juifs de France ne partiront pas.

On découvre toujours avec surprise que des gens extrêmement bien intégrés et qui juraient encore il y a quelques mois qu’ils ne quitteraient jamais la France vont s’inscrire à l’agence juive.

Un autre ami, qui m’expliquait il y a quelques années comment il se battrait jusqu’au bout en France, déplore maintenant que sa profession ne soit pas « transportable » en Israël.

Dans le passé j’aurais prédit que guère plus de 100 000 Juifs de France seraient, dans des conditions extrêmes – Marine Le Pen présidente -, prêts à venir en Israël.

Je pense maintenant que ces mêmes chiffres sont réalisables dans les conditions actuelles si Israël est capable de faire les efforts pour les accueillir.

Et si une telle masse de gens quitte la France, la suite est réellement imprévisible.

Read more: La communauté juive de France est-elle sur le point de disparaître ? | Binyamin Lachkar | Ops & Blogs | The Times of Israël http://frblogs.timesofisrael.com/la-communaute-juive-de-france-est-elle-sur-le-point-de-disparaitre/#ixzz38qGmwrQU
Follow us: @timesofisrael on Twitter | timesofisrael on Facebook

Écrit par : mandelkorn | 29/07/2014

Surtout ne pas imaginer que seuls les Arabes en arrivent à haïr Israël.

Écrit par : JDJ | 29/07/2014

"Surtout ne pas imaginer que seuls les Arabes en arrivent à haïr Israël."

On n'imagine pas. On s'en tape!

Un de plus ou un de moins, depuis les Fonds en déshérence et le Rapport Bergier.... Aujourd'hui ce n'est que la continuité de votre haine des Juifs et Israël n'en est que le tremplin de votre antisémitisme JDJ, un pseudo pour tromper celui de DJ! Que c'est minable!

Allez un peu d'infos:

Gaza,- PRISON CIEL OUVERT, GAZA BLOCUS.. ETC - des photos que vous ne trouverez pas dans les medias! Prenez vos mouchoirs...

lundi 30 juin 2014

Ibrahim Mansour Faraj est un photographe talentueux, c’est un Arabe palestinien né à Gaza. "il a étudié le journalisme à l’Université Al Aqsa de Gaza et travaille comme photographe freelance".

Allez à la Source pour voir les photos. Âmes sensibles s'abstenir.... :
http://danilette.over-blog.com/arti...

Un Chef d'orchestre local.. Appels musulmans pour la Reine pour se convertir à l'islam :
http://youtu.be/qkTcReX_1SA

mages choquantes : le Hamas bastonne les civils qui fuient

lundi 28 juillet 2014, par Bestialité

Comment le Hamas empêche par la force les civils de fuir et les contraint à "mourir en Martyrs".

إرهابيو حماس يمنعون المواطني في غزة من الإختباء في الملاجئ ويعتدون عليهم بالضرب

Images choquantes ! On y voit pour la première fois les nervis du Hamas en action contre leur propre peuple, les empêchant par la force de fuir les bombardements israéliens visant des caches d’armes afin de mourir en martyrs. Et certains civils palestiniens tentent de se révolter contre leur utilisation comme boucliers humains par le Hamas.

Le meilleur moment de la vidéo arrive à la fin... quand une femme palestinienne dit à un nervis du Hamas qu’ils sont bien " pires que les Juifs ".

Ces images ont été tournées le 16 juillet 2014 et diffusées par la télé allemande. Aucune chaîne de télé française n’a accepté de les diffuser.

facebook.com

Rose, exigez, comme le fait André Duval dans son
blog pour se débarrasser des trolls:

Pour rappel, je n'accepte de publier que les commentaires dont l'auteur m'est connu.

Pour ce faire, chacun peut continuer à utiliser le pseudo qui lui plaît mais, j'exige que l'adresse email utilisée soit correcte et je demande au commentateur de me communiquer son nom et son adresse via mon adresse e-mail.

De cette manière, le commentateur reste anonyme pour les lecteurs et je suis seul à connaître son identité. De mon côté, je m'engage bien évidemment à préserver et à respecter cet anonymat.

Écrit par : Patoucha | 01/08/2014

Les commentaires sont fermés.