31/08/2013

je vous écris de Tel-aviv

Carnet nomade

(france culture) par Colette Fellous

Tel-Aviv, début mars, j'ai rendez-vous au bar de l'Hôtel Cinéma avec Moshe Sakal, il voudrait me montrer des lieux qu'il aime dans la ville. Moshe Sakal est critique littéraire au journal Haaretz, il vit à Tel-Aviv et vient de publier chez Stock, dans la collection Cosmopolite, son premier roman, traduit par Valérie Zenatti : "Yolanda". Un roman largement inspiré de sa vie à Tel-Aviv et surtout de ses origines égyptiennes et syriennes, à travers le portrait de Yolanda, la grand-mère du narrateur. 

Les liens entre la  culture juive et la culture arabe seront au coeur de ce voyage, où l'on croisera poètes et musiciens. Et cette question de la mémoire juive arabe d'Israël est une des questions essentielles pour aborder la réalité du pays et de ses conflits.

http://www.franceculture.fr/emission-carnet-nomade-je-vou...

21:37 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël, tel-aviv | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook

26/08/2013

défendre la paix

Dernièrement, je me suis disputée avec une amie (je vous rassure pas avec les mains) à propos de la libération des terroristes pour la reprise des négociations de la "paix".

Comme je suis "contre", elle m'a répondu "tu es contre la paix".

Cette assertion m'a quelque peu agacée : ce raccourci comme une  association d'idée : tu es contre alors tu es contre, m'a laissée un peu ......et il m'a apparu que c'est souvent plus facile de gérer ses idées sur une page blanche que face à ses proches.

Au total, ce sont 104 prisonniers qui doivent être relâchés durant les neuf mois que doivent durer les négociations de paix et a rendu  91 corps de terroristes à l'AP

http://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/130815-israel-accepte-de-remettre-91-corps-de-terroristes-a-l-autorite-palestinienne

De fait, pour reprendre le sujet, la libération des prisonniers :

http://www.liberation.fr/monde/2013/08/13/israel-commence-a-liberer-les-prisonniers-palestiniens_924697

Cette technique de "libération des prisonniers" a déjà été plusieurs fois exigée par l'AP pour reprendre des "négociations de paix". Malgré que ces personnes ont été condamnées de manière tout à fait légale.

D'abord, ce qui me gêne, c'est le terme de "prisonniers", cela sous-entend que ces prisonniers sont retenus en Israel illégalement. Cependant ces prisonniers sont pour la plus grandes parties des terroristes condamnés par des tribunaux. Dans toute les règles de la démocratie. Personne ne vient pas remettre en cause, les incarcérations des prisonniers en Europe. Et de plus, l'idée donne que ces personnes sont des "prisonniers idéologiques" ce qui n'est pas le cas, les terroristes sont condamnés pour leurs actes et pas pour leurs idées. 

ces idées se résument : à l'incitation à la haine, à la mort, à tuer des juifs si possible israéliens, c'est mieux, tuer , assassinats sur toutes les formes.

La libération à donner des scènes de liesse populaire en vidéo, surement un message de paix, subliminal....à voir 

 http://www.france24.com/fr/20130814-israel-liberation-prisonniers-palestiniens-colonisation-pourparlers-paix-john-kerry

Ces xème libérations commencent aussi à lasser la population. La peine de mort revient en débat: le contre effet kiscool

http://jssnews.com/2013/08/04/israel-ou-la-non-application-de-la-peine-de-mort-pour-les-terroristes/

Pour moi, le choix de libérer des "prisonniers" sont une demande inacceptable, car elle ne font que de déligitimer l'état.

De plusieurs manières :

elle légitime le fait que les "arabes palestiniens" ont le droit d'aller poser des bombes, sans vraiment être inquiétés. 

Elle delégitime les condamnations d'un état, donc rend cet état illégitime

 

Le fait d'être contre, d'ailleurs ne change pas grand chose, personne m'a demandé mon avis, à part cette amie, par ailleurs, que je sois pour ou contre, ne change rien au schmimiliblik

mais ma question a moi, c'est jusqu'au faut-il aller pour la paix?

dont-on tout accepter?

y -a-t-il une limite?

Comme beaucoup, j'aimerais que la paix arrive, soit durable

et pour l'instant j'ai pas vraiment de réponse, en attendant

je vous souhaite à tous Shana toVa v metouka 

[UNSET].jpg

 

shana-tova-2.jpg

13:14 Écrit par Rose Tel-aviv dans Antisémitisme, Israël, Politique | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook