• Appel de la ville de Sdérot

    Imprimer

    Appel de la ville de Sdérot aux médias étrangers

    Noam Bedein, directeur du Centre de Sderot Media, a lancé un appel aux principaux médias ,venant des citoyens de Sdérot. Arutz Sheva a décidé de le publier pour nos lecteurs et espérons-le, les médias traditionnels à qui il est adressé. Une vidéo ci-dessous, montre les enfants en panique courant vers les abris alors qu’une roquette Kassam s’apprête à tomber.

    Appel de Sdérot aux médias:

    Nous vous demandons respectueusement de changer la façon dont vous annoncez les tirs continus de roquettes sur Israël depuis Gaza.
    Les dernières statistiques de Natal, l’organisation traitant du stress post-traumatique, montrent que 70% des enfants de Sdérot souffrent de symptômes de stress post-traumatique deux ans et demi après l’Opération Plomb Durci et plus d’un tiers des habitants de Sdérot ressentent constamment de l’anxiété post-traumatique.

    Sept roquettes, missiles et mortiers ont été lancés depuis Gaza vers les communautés du Néguev occidental au cours des derniers jours.
    La couverture disproportionné de ces tirs de roquettes et explosions se trouve dans un reportage succinct et insignifiant de la presse écrite et ne prenant que quelques secondes du temps des informations. Le sujet est à peine évoqué par le msm, qui affirme seulement (heureusement pour l’instant) qu’il y a pas eu de blessés ni de dommages à la propriété. Ce n’est pas vraiment le cas, comme le sait celui qui vit dans la peur constante du prochain missile.

    Nous, au Centre médiatique de Sdérot nous vous exhortons à exposer avec plus d’insistance ces attaques, et de les présenter comme les exemples mêmes de guerre illégitime et criminelle contre des civils innocents Sinon, ce en quoi les médias sont complices sans le vouloir, est une acceptation tacite de la terreur islamique extrémiste contre des civils innocents.

    Nous vous demandons de changer votre rapport de la façon suivante:

    1. S’il n’y a pas de blessures, il est important de souligner qu’elles sont rapportées ici comme blessures physiques. Mais que ce sont surement plus des blessures mentales, même si nous ne laissons pas les terroristes changer notre vie.

    2. Il est crucial de mentionner à chaque fois le nombre de roquettes qui ont été lancées contre Israël depuis le dernier cessez-le feu du 18 Janvier 2009.

    En date d’aujourd’hui du 15 Juillet 2011, il y a eu 788 tirs de roquettes depuis Gaza visant les résidents du sud d’Israël. Ceci doit être rapporté encore et encore afin que le monde sache. Nous avons décidé d’écrire cette lettre ouverte à tous les grands médias pour solliciter un changement de sensibilisation quant à la signification et les séquelles de ce bombardement constant de gens qui essaient de vivre une vie normale dans une région qui n’a jamais été contestée, même par l’ONU , à moins que ce ne soit l’existence même de l’Etat d’Israël qui est contestée.

    http://ambisrael.fr/appel-de-la-ville-de-sderot-aux-medias-etrangers/

    Lien permanent Catégories : Israël 1 commentaire
  • Des marchandises de luxe régulièrement transférées vers la bande de Gaza depuis Israël

    Imprimer

    Ces images montrent le transfert de marchandises de luxe vers la bande de Gaza depuis Israël. Elles ont été filmées au point de passage terrestre de Kerem Shalom un jour ordinaire puisque des produits de luxe sont régulièrement inclus dans les convois transférés.


  • Sauvez le peuple Syrien!

    Imprimer

    Titre symptomatique du « Maariv » quant à l’initiative du mouvement « Im Tirtsou »: « Expédition maritime de droite: des bateaux de militants naviguent en direction des eaux grecques ». « Im Tirtsou » n’est pas un mouvement de droite, mais c’est un mouvement résolument sioniste, qui veut relever l’étendard piétiné de l’honneur juif et sioniste. Et comme l’avoue sans le vouloir le quotidien, une simple réponse sioniste aux expéditions de soutien au Hamas devient ainsi « une réponse de droite », ce qui montre à quel point les idéaux sionistes ont été abandonnés par une bonne partie de la gauche.

    Alors que des activistes pro-terroristes bloqués au port de Pirée ont entamé une grève de la faim pour portester contre l’attitude des autorités grecques, les responsables du mouvement estudiantin « Im Tirtsou », Ronen Shoval et Erez Tadmor, accompagnés d’une poignée de miliants, se sont rendus au Port de Pirée en Grèce et y on loué un yacht pour manifester face aux bateaux des organisations pro-palestiniennes. Ils ont « navigué » entre les bâtiments des partisans du Hamas en exhibant des posters représentant Guilad Shalit. Les valeureux militants de la cause juive ont également distribué sur le port des tracts en anglais demandant aux « activistes de la liberté » de se rendre plutôt en Syrie que vers la Bande de Gaza. Selon des témoins, cette initiative a attiré l’attention de nombreux journalistes étrangers qui se trouvent au Pirée pour couvrir l’expédition qui est d’ailleurs de plus en plus improbable.

    Le mouvement « Im Tirtsou » a pris la décision « d’aller sur le terrain » pour mettre au jour les mensonges de la propagande palestinienne relayée par les ONG gauchistes. « Nous voulons être là où se trouvent ceux qui remettent en cause notre existence », indique Ronen Shoval. Et il rajoute: « Nous voulons rappeler au monde que Guilad Shalit est détenu depuis cinq ans dans des conditions innommables, en violation flagrante de toutes les Conventions humanitaires, et par ceux-là mêmes que viennent soutenir tous ces activistes pseudo-humanitaires! Nous venons aussi rappeler que des massacres se déroulent en Syrie, que la population du Yémen est privée de droits élémentaires, que la Libye est à feu et à sang et que le monde se tait. Nous sommes la voix d’Israël qui dénonce l’injustice est qui est fièrement portée au dehors! »

    lu sur  http://haabir-haisraeli.over-blog.com/article-quand-la-flottille-part-d-israel-c-est-im-tirtsou-78654713.html

    voir vidéo

    Lien permanent Catégories : Israël 0 commentaire