Noam Bedein, directeur du Centre de Sderot Media, a lancé un appel aux principaux médias ,venant des citoyens de Sdérot. Arutz Sheva a décidé de le publier pour nos lecteurs et espérons-le, les médias traditionnels à qui il est adressé. Une vidéo ci-dessous, montre les enfants en panique courant vers les abris alors qu’une roquette Kassam s’apprête à tomber.

Appel de Sdérot aux médias:

Nous vous demandons respectueusement de changer la façon dont vous annoncez les tirs continus de roquettes sur Israël depuis Gaza.
Les dernières statistiques de Natal, l’organisation traitant du stress post-traumatique, montrent que 70% des enfants de Sdérot souffrent de symptômes de stress post-traumatique deux ans et demi après l’Opération Plomb Durci et plus d’un tiers des habitants de Sdérot ressentent constamment de l’anxiété post-traumatique.

Sept roquettes, missiles et mortiers ont été lancés depuis Gaza vers les communautés du Néguev occidental au cours des derniers jours.
La couverture disproportionné de ces tirs de roquettes et explosions se trouve dans un reportage succinct et insignifiant de la presse écrite et ne prenant que quelques secondes du temps des informations. Le sujet est à peine évoqué par le msm, qui affirme seulement (heureusement pour l’instant) qu’il y a pas eu de blessés ni de dommages à la propriété. Ce n’est pas vraiment le cas, comme le sait celui qui vit dans la peur constante du prochain missile.

Nous, au Centre médiatique de Sdérot nous vous exhortons à exposer avec plus d’insistance ces attaques, et de les présenter comme les exemples mêmes de guerre illégitime et criminelle contre des civils innocents Sinon, ce en quoi les médias sont complices sans le vouloir, est une acceptation tacite de la terreur islamique extrémiste contre des civils innocents.

Nous vous demandons de changer votre rapport de la façon suivante:

1. S’il n’y a pas de blessures, il est important de souligner qu’elles sont rapportées ici comme blessures physiques. Mais que ce sont surement plus des blessures mentales, même si nous ne laissons pas les terroristes changer notre vie.

2. Il est crucial de mentionner à chaque fois le nombre de roquettes qui ont été lancées contre Israël depuis le dernier cessez-le feu du 18 Janvier 2009.

En date d’aujourd’hui du 15 Juillet 2011, il y a eu 788 tirs de roquettes depuis Gaza visant les résidents du sud d’Israël. Ceci doit être rapporté encore et encore afin que le monde sache. Nous avons décidé d’écrire cette lettre ouverte à tous les grands médias pour solliciter un changement de sensibilisation quant à la signification et les séquelles de ce bombardement constant de gens qui essaient de vivre une vie normale dans une région qui n’a jamais été contestée, même par l’ONU , à moins que ce ne soit l’existence même de l’Etat d’Israël qui est contestée.

http://ambisrael.fr/appel-de-la-ville-de-sderot-aux-medias-etrangers/