29/05/2011

l'avenir de Jerusalem

Vidéos : Colloque : L’Avenir de Jérusalem -Dim 13 mars 2011

 

1- Introduction - Shmuel Trigano et Raphaël Draï from Raison Garder on Vimeo.

2 - Armand Abecassis from Raison Garder on Vimeo.

3 - Eliezer Cherki from Raison Garder on Vimeo.

et les autres sur

http://www.raison-garder.info/2011/04/video-colloque-lavenir-de-jerusalem-dim-13-mars-introduction/#more-863

13:37 Écrit par Rose Tel-aviv dans Israël | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook

Commentaires

Israel est issue d'une création Humaine que l'on appelle le 'sionisme' en aucun cas cela est une création de dieu.
Jérusalem n'est pas une terre de dieu, mais la capitale historique de la Palestine, annexé par israel.

Comme si dieu avait besoin d'une capitale, et pourquoi pas des départements et des feux tricolores.
Arretez de mettre de la religion là ou il n'y en a pas.


Dernière remarque : israel c'est 20% de musulmans !

Bon courage à la paix.
.................
Rde Rose: et les 80%?

Écrit par : hacene | 29/05/2011

Merci d'avoir posté ces vidéos, très intéressantes !

Les rappels historiques et les valeurs spirituelles transmises,
sont essentiels pour comprendre la situation au Moyen-Orient.

Il serait très utile, d'en sélectionner quelques courts extraits pour les diffuser
largement.

Que D' bénisse et protège Israël, son peuple et tous ceux qui l'aime !

Écrit par : Sophie | 29/05/2011

Pourtant Obama connaît parfaitement la langue arabe. Il est, et est resté musulman malgré sa conversion au Christianisme depuis quelques années..... Il a menti aux Américains pour arrivedr à ses fins.....

Je vous enjoins à lire l'enquête menée par Guy Millière : vidéo "Qui est Barack Obama?" de son vrai nom Mubarak Hussein Obama!

Écrit par : Patoucha | 29/05/2011

Première remarque, les 20% de musulmans n'ont pas les mêmes droits civiques que les 80% restants (droit du mariage, par-exemple).

D'autre part, j'aimerais avoir un argument valable pour justifier les expulsions des familles Palestiniennes de Jerusalem-Est au profit des colons Israéliens.

Merci.
.....................
NdRose
quel droit du mariage? à mon avis vous confondez....
pour le reste blablablabla...
quand c'est des juifs qu'on expulse, ca pose jamais de problème

Écrit par : Antoine B | 29/05/2011

Est-ce que le mariage civil est possible en Israël ? Non, il faut obligatoirement passer devant un rabbin. Pour un musulman, c'est un peu délicat. C'est pour cela qu'ils vont se marier civilement à Chypre.

Expulsion de Juifs !? Jamais entendu parlé. Ou alors, c'est un rapport de 1 Juif pour 100 Musulmans. Donc ce n'est pas du blablabla, comme vous le dites si élégamment.
Je reste à l'écoute pour la justification des expulsions des familles arabes de J-E.


NDRose
vous racontez n'importe quoi mdr!
d'abord la plupart des gens qui se marient à chypre sont des juifs, qui ne veulent pas se marier religieusement ou des juifs qui ne peuvent pas se marier religieusement

vous racontez doublement n'importe quoi, le mariage religieux est autorisé, donc les musulmans se marient sous leur rite religieux AINSI QUE LES CHRETIENS qui habitent aussi en Israel
vous les avez oublié...bref
en plus il y a plein de pays ou les mariages civils n'existent pas.
alors arrêtez de focaliser..ein

Écrit par : Antoine B | 29/05/2011

J'attends toujours la justification des expulsions des familles palestiniennes de J-E. C'était quand même le point de départ.
............
RdRose
départ de quoi?
des bêtises que vous écrivez?

Écrit par : Antoine B | 29/05/2011

Apprenez l'histoire Antoine B et vous saurez que les "familles palestiniennes" n'ont jamais été expulsées mais sont parties - celles qui ont écouté le mot d'ordre de l'époque - d'elles mêmes avec l'espoir promis d'un retour triomphal.... une fois les Juifs jetés à la mer!

Vous pouvez donc attendre longtemps une réponse à votre provocation. Il n'y a pas de place aux ignorants qui s'entêtent à nous emmerder avec les "malheureux" arabes de "Palestine"! Car pour votre gouverne, il n'y a pas de "Palestiniens"!

Écrit par : Patoucha | 03/06/2011

@ Antoine B pour votre instruction déficiente sur "l'expulsion des familles palestiniennes". Ce que vous auriez pu savoir en lisant "Ô JERUSALEM der Dominique Lapierre et Larry Collins!

Par Efraim Karsh "Adapté par Marc Brzustowsk

June 10, 2011

http://www.meforum.org/2937/historical-truth
(...)

Bien que la plupart des Arabes palestiniens n’aient pas eu besoin de beaucoup d’encouragements pour prendre la route, bon nombre d’entre eux ont été tirés de leurs domiciles par leurs propres dirigeants et/ou « l’Armée de libération arabe », qui était entrée en Palestine avant même la fin du Mandat, en dehors de toute considération militaire ou dans le but de les empêcher de devenir les citoyens de l’Etat juif en voie de constitution. Sur cela, on dispose d’un corpus surabondant et incontestable de preuves contemporaines – des dépêches du renseignement, des documents arabes interceptés, des reportages de presse, des témoignages personnels et des biographies, et ainsi de suite, etc.


Dans l’exemple le plus frappant et le mieux connu d’instigation arabe à l’exode, des dizaines de milliers d’Arabes ont reçu l’ordre ou des intimidations pour qu’ils quittent la ville d’Haïfa (le 21-22 avril) sur l’instruction du Très Haut Comité Arabe, qui tenait lieu de « gouvernement » effectif pour les Arabes palestiniens. Seulement quelques jours plus tôt, ses propres dirigeants avaient forcé, de la même façon, le départ de la communauté arabe de Tibériade, forte de 6000 âmes, contre la volonté et les assurances des Juifs locaux (une quinzaine de jours après l’exode, Sir Alan Cuningham, le dernier Haut Commissaire britannique pour la Palestine, rapportait que les Juifs de Tibériade « auraient accueilli avec gratitude le retour des Arabes ». A Jaffa, la plus grande ville arabe de Palestine, la municipalité a organisé le transfert de milliers de résidents par terre et par mer ; à Jérusalem, le Haut Comité Arabe a ordonné le transfert des femmes et des enfants, et les chefs de gangs locaux ont poussé dehors les résidents de plusieurs quartiers, alors qu’à Beisan, on a ordonné aux femmes et aux enfants de partir, pendant que la Légion arabe de Transjordanie s’y barricadait.


Avineri mentionne bien les vigoureux efforts juifs pour persuader les Arabes de Haïfa de rester, mais pas les ordres du HCA de partir – qui étaient transmis par téléphone au gouvernorat local, et que la Haganah a enregistrés. Pas plus qu’il ne fait remarquer les efforts très bien documentés des dirigeants arabes d’Haïfa, diffusant des communiqués alarmistes à leurs administrés infortunés, très réticents à partir, pour qu’ils s’enfuient à toutes jambes. Plusieurs résidents arabes recevaient des menaces écrites selon lesquelles, à moins qu’ils ne quittent la ville, ils seraient dénoncés comme traîtres et passibles de mort. A d’autres, on disait qu’ils ne devaient attendre aucune pitié de la part des Juifs.


Selon les termes d’un rapport du renseignement britannique : “Même après que les Juifs aient pris le contrôle de la ville, et malgré une pénurie conséquente de nourriture, beaucoup n’auraient pas répondu à l’appel à une évacuation complète de la ville, si les rumeurs et la propagande des membres du Comité National demeurant encore dans la ville, n’avaient circulé. La plus répandu était celle selon laquelle les Arabes restant à Haïfa serviraient d’otages aux Juifs, dans l’éventualité d’attaques prochaines sur d’autres zones détenues par les Juifs : et un morceau conséquent de cette propagande consistait en une série de menaces de représailles, quand les Arabes reprendraient la ville, contre ces gens restés à Haïfa, comme quoi, ce faisant, ils reconnaissaient tacitement qu’ils croyaient au principe d’un Etat juif ».


Ce phénomène n’était pas du tout circonstancié uniquement aux villes palestiniennes. La dépopulation délibérée des villages arabes, également, et leur transformation en bastions militaires était la marque de fabrique de la campagne arabe en vue du déclenchement des hostilités. Dès le mois de décembre 1947, les villageois des environs de Tul Karem ont reçu l’ordre de leurs dirigeants locaux, et à la mi-janvier, les dépêches des renseignements de la Haganah rapportaient l’évacuation des villages de la vallée d’Hula, mise en œuvre par les gangs locaux en vue de l’arrivée en masse des forces de la Légion Arabe (ALA).


Aux environs de février, ce phénomène s’était étendu à la majeure partie du pays, atteignant une dynamique considérable en avril et mai, alors que les forces arabes à travers toute la Palestine se mettaient en marche de façon significative. Le 18 avril, la branche du renseignement de la Haganah à Jérusalem mentionnait un ordre général récent de supprimer toute présence de femmes et d’enfants de tous les villages autour des localités juives. Douze jours plus tard, son homologue de Haïfa rapportait une directive de l’ALA d’évacuer tous les villages arabes entre Tel Aviv et Haïfa par anticipation d’une nouvelle offensive générale. Au début mai, alors que les combats s’intensifiaient dans l’Est de la Galilée, les Arabes locaux reçurent l’ordre d’évacuer tous les enfants et les femmes de la zone de Rosh Pina, pendant que, dans le secteur de Jérusalem, la Légion arabe transjordanienne ordonnait qu’on vide de leurs habitants des dizaines de villages.


Pour résumer, le Sionisme n’a besoin d’aucune propagande pour soutenir sa cause, mais c’est encore la vérité historique qu’il faut continuer de réclamer, après des décennies de distorsions implacables.


Est chercheur-enseignant des études du Moyen-Orient et de Méditerranée au Collège Royal de Londres, directeur du Forum sur le Moyen-Orient (Philadelphie) et auteur, le plus récemment de « la Palestine trahie ».
Par Gad -

Écrit par : Patoucha | 10/06/2011

"Israël" est une création humaine...Les êtres humains sont d'anciens térapodes, venus de la mer, il y a des millions d'années...L'évolution des espèces et des climats ajoutés aux modifications des climats et autres phénomènes naturels (environnements)que vous n'avez jamais compris, ne font pas de vous des savants loin s'en faut!

Historiquement, Israël est dans ses terres et encore il pourrait en prendre bien d'autres. Refaire l'histoire c'est refaire une guerre. Vous la voulez, vous l'aurez. Mais cette fois, vous reculerez des centaines de kms.

Comme le dit Patoucha les palestiniens n'existent pas. Ce sont des arabo-musulmans et autres qui n'étaient que des gardiens de chèvres illétrés dans des terres arides ou aucun arabe n'a mouillé sa chemise pour défricher, construire ! En 3000 ans à par les guerres pour piller, tuer, vendre des esclaves, torturer, détruire etc...RIEN

Commencez par règler vos problèmes dans vos propres pays ou le sang coule...

Écrit par : Pierre NOËL | 10/06/2011

Les commentaires sont fermés.